Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Au revoir les enfants 
    Louis Malle - 1987
    Achetez "Au revoir les enfants" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Stanislas Carré de Malberg dans Au revoir les enfants
     
     
    Stanislas Carré de Malberg 


     Philippe Morier-Genoud dans Au revoir les enfants
     
     
    Philippe Morier-Genoud 


     François Berléand dans Au revoir les enfants
     
     
    François Berléand 


     François Négret dans Au revoir les enfants
     
     
    François Négret 


     Arnaud Henriet dans Au revoir les enfants
     
     
    Arnaud Henriet 


     Irène Jacob dans Au revoir les enfants
     
     
    Irène Jacob 


     Jacqueline Staup dans Au revoir les enfants
     
     
    Jacqueline Staup 


     René Bouloc dans Au revoir les enfants
     
     
    René Bouloc 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Au revoir les enfants Au revoir les enfants

    Francine Racette Francine Racette

    Gaspard Manesse Gaspard Manesse

    Raphael Fejto et Gaspard Manesse Raphael Fejto et Gaspard Manesse

    Raphael Fejto Raphael Fejto


    Document sans nom
    Gaspard Manesse Julien Quentin Raphael Fejtö Jean Bonnet / Jean Kippelstein Francine Racette Mme Quentin Stanislas Carré François Quentin (as Stanislas Carré De Malberg) Philippe Morier-Genoud Père Jean François Berléand Père Michel François Négret Joseph Peter Fitz Muller Pascal Rivet Boulanger Benoît Henriet Ciron Richard Leboeuf Sagard Xavier Legrand Babinot Arnaud Henriet Negus Jean-Sébastien Chauvin Laviron Luc Etienne Moreau (as Luc Étienne) Daniel Edinger Tinchaut Marcel Bellot Guibourg Ami Flammer Florent Irène Jacob Mlle Davenne Jean-Paul Dubarry Père Hippolyte Jacqueline Staup Infirmière Jacqueline Paris Mme Perrin René Bouloc Le restaurateur Alain Clément  Michael Rottstock  Detlef Gericke  Michael Becker  Thomas Friedl  Christian Sohn  Michel Ginot  Philippe Despaux  Sergio Kato Jean-Pierre (uncredited)
    Document sans nom
    FILM FRANCO-ALLEMAND DE LOUIS MALLE (1987)
    DURÉE INITIALE : 1 h 45
    SCÉNARIO ET DIALOGUES DE LOUIS MALLE
    IMAGES DE RENATO BERTA MUSIQUE DE FRANZ SCHUBERT ET CAMILLE SAINT-SAËNS

    LE SUJET : En France, sous l'Occupation. Le destin tragique d'un jeune Israélite et du père supérieur de l'institution religieuse où il avait trouvé refuge.

    LE DÉBUT : Hiver 43-44. Madame Quentin dit au revoir sur un quai de gare à ses deux enfants, Julien et l'aîné, François, qui regagnent, après les vacances de Noël, le collège Saint-Jean-de-La-Croix où ils sont pensionnaires et que dirige le père Jean. Mais ce retour est douloureux pour Julien, 11 ans, enfant sensible très attaché à sa jeune maman. Quelque temps plus tard, alors qu'ils sont au dortoir, les enfants accueillent parmi eux un nouveau venu : Bonnet. On leur recommande la plus grande gentillesse à son égard, mais sans leur fournir la moindre explication. Ce qui ne fait qu'exciter la curiosité de Julien qui dès lors entreprend d'épier cet «étranger». Il est aussi doué que lui au plan scolaire et donc son rival, et, de plus, il n'assiste jamais à la messe, se prétendant protestant et joue à merveille du piano...

    DRAME : Louis Malle a puisé dans ses propres souvenirs cette histoire déchirante qui devait le marquer à jamais. II en tire un film exceptionnel par sa justesse, sa densité et sa profonde humanité. Sept Césars et le Lion d'or au festival de Venise.


    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire