Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Amour de poche 
    Pierre Kast - 1957
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Amour de poche" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Jean Marais dans Amour de poche
     
     
    Jean Marais 


     Jean-Claude Brialy dans Amour de poche
     
     
    Jean-Claude Brialy 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Amour de poche Amour de poche

    Agnes Laurent et Jean Marais Agnes Laurent et Jean Marais

    Agnes Laurent et Jean Marais Agnes Laurent et Jean Marais

    Agnes Laurent et Jean Marais Agnes Laurent et Jean Marais

    Agnes Laurent et Jean Marais Agnes Laurent et Jean Marais

    Agnes Laurent et Jean Marais Agnes Laurent et Jean Marais

    Jean Marais et Agnes Laurent Jean Marais et Agnes Laurent

    Jean Marais et Agnes Laurent Jean Marais et Agnes Laurent


    Document sans nom
    Jean Marais Jérôme Nordman Geneviève Page Édith Guérin Jean-Claude Brialy Jean-Loup Agnès Laurent Monette Landry Alexandre Astruc 1er employé des objets trouvés Christian-Jaque 2e employé Jean-Pierre Melville le commissaire Hubert Deschamps l'inspecteur Boris Vian le gérant des bains Alex Joffé le vendeur d’articles de camping France Roche Anne-Lise Michel André le secrétaire au commissariat Jacques Hilling le professeur
    Document sans nom
    Amour de poche

    film français réalisé par Pierre Kast, sorti en 1957.
    Synopsis
    Le jeune professeur chimiste Jérôme Nordman (Jean Marais) est un chercheur qui travaille à la conservation de la vie par « pétrification » (changer en pierre). Fiancé à l’ambitieuse et redoutable Édith (Geneviève Page), Jérôme et sa nouvelle assistante Monette (Agnès Laurent) tombent réciproquement amoureux. Les deux tourtereaux découvrent l'extraordinaire pouvoir de la nouvelle composition de Jérôme : elle réduit les sujets à une taille minuscule tout en les pétrifiant. Pour ne pas compromettre Jérôme lorsqu'Édith fait soudain irruption dans le laboratoire, Monette avale la fameuse potion et se trouve aussitôt miniaturisée, cachée dans la poche de Jérôme...
    Fiche technique
    • Réalisation : Pierre Kast
    • Scénario et dialogues : France Roche d’après une nouvelle de Waldemar Kaempffert, Diminishing Draft
    • Musique : Georges Delerue, Alain Goraguer, Marc Lanjean
    • Photographie : Ghislain Cloquet
    • Son : Jean-Désiré Bertrand
    • Montage : Monique Isnardon, Robert Isnardon
    • Décors : Sydney Bettex, Daniel Villerois
    • Costumes : Virginie (robes d'Agnès Laurent)
    • Pays d’origine : France
    • Production : Gilbert de Goldschmidt, Alain Poiré, René Thévenet
    • Tournage : du 3 juin 1957 au 20 juillet 1957
    o Intérieurs : Studios de Saint-Maurice (Val-de-Marne)
    o Extérieurs : Martigues (Bouches-du-Rhône)
    • Format : couleur — 35 mm — son monophonique
    • Genre : film fantastique, comédie
    • Durée : 88 minutes
    • Date de sortie : France, 6 novembre 1957

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire
     

    1 Commentaire

    gaêl dufay

    Date : 22-12-2018 Heure : 12:00:51



    Jean Marais considère ce film comme étant un de ses plus mauvais, sinon le plus mauvais. Je ne serai pas aussi dur. Le sujet ( un savant ayant inventé un élixir pouvant rapetisser et statufier les êtres ), aurait pu donner lieu à une comédie délirante comme les américains savaient si bien les faire ( "chérie, je me sens rajeunir" par exemple ). Pierre Kast n'est ,certes pas Howard Hawks, mais insuffle une légèreté bien agréable et Jean Marais fait preuve de dons pour la comédie qui n'ont pas souvent été exploités. Il aurait juste fallu un peu plus de folie. Dans la filmographie de l'acteur, on peut trouver pire: "patate", "sept hommes et une garce", "la tour, prends garde" par exemple.