Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • La bonzesse 
    François Jouffa - 1974
    Achetez "La bonzesse" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Sylvie Meyer dans La bonzesse
     
     
    Sylvie Meyer 


     Bernard Verley dans La bonzesse
     
     
    Bernard Verley 


     Olga Valéry dans La bonzesse
     
     
    Olga Valéry 


     Christine Aurel dans La bonzesse
     
     
    Christine Aurel 


     Betty Berr dans La bonzesse
     
     
    Betty Berr 


     Gillian Gil dans La bonzesse
     
     
    Gillian Gil 


     Gisèle Grimm dans La bonzesse
     
     
    Gisèle Grimm 


     Jacqueline Laurent (II)  dans La bonzesse
     
     
    Jacqueline Laurent (II)  


     Karin Meier dans La bonzesse
     
     
    Karin Meier 


     Doris Thomas dans La bonzesse
     
     
    Doris Thomas 


     Brigitte Borghese dans La bonzesse
     
     
    Brigitte Borghese 


     Eva Damien dans La bonzesse
     
     
    Eva Damien 


     Bernard Tixier dans La bonzesse
     
     
    Bernard Tixier 


     Féodor Atkine dans La bonzesse
     
     
    Féodor Atkine 


     Daniel Bellus dans La bonzesse
     
     
    Daniel Bellus 


     Jack Berard dans La bonzesse
     
     
    Jack Berard 


     Jean Blancheur dans La bonzesse
     
     
    Jean Blancheur 


     Tola Koukoui dans La bonzesse
     
     
    Tola Koukoui 


     Pierre Danny dans La bonzesse
     
     
    Pierre Danny 


     Guy Montagné dans La bonzesse
     
     
    Guy Montagné 


     Guy Bonnafoux  dans La bonzesse
     
     
    Guy Bonnafoux  

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Sylvie Meyer Sylvie Meyer

    Bernard Verley Bernard Verley

    Christine Aurel et Bernard Verley Christine Aurel et Bernard Verley

    Christine Aurel et Sylvie Meyer Christine Aurel et Sylvie Meyer

    Christine Aurel et Sylvie Meyer Christine Aurel et Sylvie Meyer

    Christine Aurel Christine Aurel

    Guy Bonnafoux et Jacqueline Laurent Guy Bonnafoux et Jacqueline Laurent

    Inconnu 1 Inconnu 1

    Jeff Zimmermann Jeff Zimmermann

    Inconnu 6 et 7 Inconnu 6 et 7

    Albert Baron Albert Baron

    Jacqueline Clement Jacqueline Clement

    Jacqueline Laurent Jacqueline Laurent

    Jacqueline Laurent Jacqueline Laurent

    Jean Paul Duval Jean Paul Duval

    Karine Jeantet a droite Karine Jeantet a droite

    Luce Berthomme Luce Berthomme

    Olga Valery et Jacqueline Laurent Olga Valery et Jacqueline Laurent

    Peut etre Catherine Bidault a droite Peut etre Catherine Bidault a droite

    Pierre Danny Pierre Danny

    Sylvie Meyer Sylvie Meyer

    Sylvie Meyer et Christine Aurel Sylvie Meyer et Christine Aurel

    Sylvie Meyer et Pierre Danny Sylvie Meyer et Pierre Danny

    Wilfrid Durry Wilfrid Durry


    Document sans nom
    Sylvie Meyer Béatrice / Julie Bernard Verley Jean-François Toulouse Olga Valéry Mme Renée, la patronne du bordel Christine Aurel Martine, l'amie de Béatrice Betty Beer Nadine Catherine Bidault  Luce Berthommé Danièle Nicole Cavalier  Gillian Gill Mme Raymonde la lingère du bordel Gisèle Grimm L'amie de la mère Francine Hébert  Karine Jeantet Cécile Jacqueline Laurent Myriam Karin Meyer Maria Doris Thomas Nicole Brigitte Borghese Marie-Paule Eva Damien La mère Bernard Tixier Tony, dit Le marquis Féodor Atkine Gérard, le mari de Martine Albert Baron Le père la sucette Daniel Bellus L'homme au café Jack Berard Le client évêque Jean Blancheur Le vieux client au monocle Guy Bonnafoux Le fétichiste des culottes blanches Jean Cantel  Jean-Paul Duval  Wilfrid Durry  Herbert Fiala  Ange Gazielli  Philippe Hery  Tola Koukoui Le client noir André Parisi  Nicolas Piéry  Jeff Zimmerman  Pierre Danny Le conseiller ministériel James Arch Lui-même Claudine Beccarie La jeune femme faisant le gruyère à l'auberge du roi Arthur Martine Cendrie Béatrice à 13 ans Jacqueline Clément  Guy Montagné Le barman du club échangiste Patricia Strebel  Bernard Sabot 
    Document sans nom
    Etonnant film que je prendrai au premier degré : Le décor est celui d’une maison close à la Madame Claude des années 60-70. Les filles ne sont pas forcées d’y entrer et c’est çà qu’il faut retenir. La mère maquerelle est jouée par Olga Valery une actrice respectable qui avait commencé sa carrière à l’époque du muet. La scène ou elle accueille l’héroïne du film jouée pas Sylvie Meyer vaut son pesant de cacahuètes ! Non, seulement le langage employé par la tenancière est on ne peut plus crû, mais la fille se met nue de chez nue ! Et pendant tout le film ce sera pareil, pour un oui ou pour un non, les filles se déshabillent entièrement, comme par exemple la ravissante Jacqueline Laurent qui ne nous cache rien de son anatomie alors qu’elle change juste de pantalon ! Ce film et « Les volets clos » de Brialy qui se passe aussi dans un bordel c’est le jour et la nuit. Brialy a fait un film de parlote, et Jouffa un catalogue des spécialités des maisons closes, tout y passe, évidement le sadomasochisme est pratiqué sous diverses formes, les pratiques buccales sont certes suggérées, mais avec des vieux schnocks çà peut choquer, il me semble aussi qu’il y a une scène d’échanges de « liquides » (j’ai pas tout compris), le film aurait pu être porno, çà c’est joué à peu (on était dans l’âge d’or du X). Non, ce qui était étonnant c’est le parcours « tranquille » de cette étudiante en philo qui rentre en maison close comme on rentre à l’usine, sans état d’âme, et sa copine, une autre ravissante actrice : Christine Aurel, tâte aussi de la chose à la fin du film, personnellement je ne trouve pas çà très réaliste, mais bon, encore une fois, prenons çà simplement. Et ne faisons aucun rapprochement avec le scandaleux monde de la prostitution tel qu’il existe de nos jours, avec filles violées, pas payées, des esclaves quoi !
    Quand à la fin du film, passons, la conversion de la jeune fille au boudhisme n’est pas plus reluisante que son passage dans cette finalement accueillante maison de tolérance :)


    Autre titre : Les concessions d'une enfant du siècle

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire