Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • L'araignée d'eau 
    Jean-Daniel Verhaeghe - 1971
    Achetez "L'araignée d'eau" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Elisabeth Wiener dans L'araignée d'eau
     
     
    Elisabeth Wiener 


     Marc Eyraud dans L'araignée d'eau
     
     
    Marc Eyraud 


     Marie-Ange Dutheil dans L'araignée d'eau
     
     
    Marie-Ange Dutheil 


     André Julien dans L'araignée d'eau
     
     
    André Julien 


     Pierre Meyrand dans L'araignée d'eau
     
     
    Pierre Meyrand 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Elisabeth Wiener Elisabeth Wiener

    Elisabeth Wiener Elisabeth Wiener

    Elisabeth Wiener Elisabeth Wiener

    Elisabeth Wiener et Marc Eyraud Elisabeth Wiener et Marc Eyraud

    Elisabeth Wiener et Marc Eyraud Elisabeth Wiener et Marc Eyraud

    L araignee d eau L araignee d eau

    L araignee d eau L araignee d eau

    Marc Eyraud Marc Eyraud

    Marc Eyraud Marc Eyraud

    Marie Ange Dutheil et Marc Eyraud Marie Ange Dutheil et Marc Eyraud

    Marie Ange Dutheil Marie Ange Dutheil


    Document sans nom
    Elisabeth Wiener Nadie Marc Eyraud Bernard Marie-Ange Dutheil Catherine André Julien Le paysan Pierre Meyrand Le curé
    Document sans nom
    Film poético-fantastique :
    Un entomologiste (Bernard) vit retiré à la campagne en écrivant vaguement sur les insectes, il semble se désintéresser de sa femme (Catherine) et de son ouvrage pour cultiver une certaine poésie envers la nature.
    Un jour il se prend de passion pour une araignée d’eau qu’il ramène chez lui amoureusement, il la loge dans son grenier.
    L’araignée grossit, se transforme en mygale puis en un être mi-araignée mi-femme, et finalement en très jolie jeune femme muette (jouée par Elisabeth Wiener).
    Sa femme ignore tout de la présence de Nadie, nom choisi pour la divine créature. Mais un jour le curé du village lui apprend qu’une voleuse sévit dans la région et elle semble se retirer la nuit dans la maison de Bernard et Catherine.
    D’abord incrédule, Catherine finira par comprendre qu’il y a bien une étrangère dans la maison, mais dans un premier temps ne la verra jamais. Cependant la jalousie l’emportera et elle décidera de quitter le domicile conjugal. Ce qui ne déplaira pas à notre homme qui n’y perd pas au change. On ne sait pas au fond de quel nature est la relation entre le scientifique et la créature, on les voit heureux et gambader dans la nature. Mais l’homme ne peut proposer que son triste quotidien à la jeune femme, il devrait rentrer dans son monde mais n’y arrive pas. De plus ils ne se sont pas cachés lors de leurs promenades si bien que les villageois ne sont pas contents et viennent le faire savoir au domicile des deux tourtereaux en lançant des pierres sur les fenêtres de la maison. La situation se complique encore d’avantage avec le retour à la maison de l’épouse abandonnée. Notre homme est ému et accepte cette reprise de vie normale. Et l’épouse rencontrera même l’intruse et s’en fera une amie. Par contre, lors d’une nuit d’amour entre les 2 époux, l’innocente créature arrive dans la chambre et surprise, elle verse une larme en s’apercevant que le séducteur (qui est pourtant très moche) aime sa femme, et donc on s’aperçoit qu’elle l’aimait aussi… C’en est trop, elle s’enfuit. Mais notre homme part à sa poursuite, et signe du destin, finit par la rattraper dans la rivière où il avait recueilli l’araignée d’eau. Il tente de la ramener de force à la maison, mais dans la bousculade, la belle tombe à l’eau et … disparait ! Sans doute le contact avec le liquide lui a rendu sa forme d’araignée originale…

    Résumé : Alain S. , BDFF

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire