Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Crainquebille 
    Jacques Feyder - 1923
    Achetez "Crainquebille" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Maurice de Féraudy dans Crainquebille
     
     
    Maurice de Féraudy 


     Félix Oudart dans Crainquebille
     
     
    Félix Oudart 


     Jeanne Cheirel dans Crainquebille
     
     
    Jeanne Cheirel 


     René Worms dans Crainquebille
     
     
    René Worms 


     Françoise Rosay dans Crainquebille
     
     
    Françoise Rosay 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Armand Numes Armand Numes

    Charles Mosnier Charles Mosnier

    Crainquebille Crainquebille

    Felix Oudart et Maurice de Feraudy Felix Oudart et Maurice de Feraudy

    Francoise Rosay Francoise Rosay

    Jean Forest Jean Forest

    Jean Forest Jean Forest

    Jean Forest et Maurice de Feraudy Jean Forest et Maurice de Feraudy

    Jeanne Cheirel Jeanne Cheirel

    le chien le chien

    Les Halles 1922 Les Halles 1922

    Les Halles 1922 Les Halles 1922

    Les Halles 1922 Les Halles 1922

    Les Halles 1922 Les Halles 1922

    Major Heitner a droite Major Heitner a droite

    Marguerite Carre Marguerite Carre

    Marguerite Carre Marguerite Carre

    Marguerite Carre Marguerite Carre

    Maurice de Feraudy Maurice de Feraudy

    Maurice de Feraudy Maurice de Feraudy

    Maurice de Feraudy Maurice de Feraudy

    Maurice de Feraudy et Jean Forest Maurice de Feraudy et Jean Forest

    Paul Franceschi Paul Franceschi

    Rene Worms Rene Worms


    Document sans nom
    Maurice de Féraudy Jérôme Crainquebille Félix Oudart l'agent 64 Jean Forest La Souris Marguerite Carré Mme Laure Jeanne Cheirel Mme Bayard René Worms Maître Lemerle Charles Mosnier le docteur Mathieu Armand Numès le président Bourriche Françoise Rosay une cliente chez Mme Bayard Paul Franceschi l'avocat général Major Heitner le médecin de la prison
    Document sans nom
    Réalisation : Jacques Feyder
    Scénario : Jacques Feyder, d'après le roman d' Anatole France
    Image : Léonce-Henri Burel, Maurice Forster
    Décors : Jacques Feyder et Manuel Orazi
    Société de production : Films A. Legrand
    Tournage : 1922
    Durée : 65 minutes (1 800 m)
    Sortie le 2 mars 1923

    Jérôme Crainquebille est marchand de quatre-saisons dans le quartier des Halles. Des années de bons services lui ont gagné l’estime et la fidélité de ses clientes. Certaines, comme Mme Laure, la « diseuse de bonne aventure », sont même devenues des amies. Un malentendu avec un agent de police fait basculer sa vie. L’irascible agent prétend avoir été insulté. Traîner devant les juges, Crainquebille est condamné à quinze jours de prison. Son séjour derrière les barreaux se passe pour le mieux. Il a sa conscience pour lui, et fait, a soixante ans passés, la découverte du « confort moderne ». La sortie est en revanche plus pénible. Ses clientes se détournent de lui. Mme Bayard, la marchande de chaussures refuse d’acquitter sa dette envers lui, prétendant qu’on ne doit rien a un homme qui sort de prison. Une altercation pénible l’oppose à Mme Laure. Il devient rapidement aigri, se met à boire, et délaisse son travail. Désespéré, il tente de retourner en prison puis songe à se donner la mort. Mais l’amitié de La Souris, le jeune vendeur de journaux, lui redonne goût à la vie.

    CRITIQUE(S) :
    « (…) [Feyder] a su à la fois tirer de ce réalisme même une poésie qui va marquer le cinéma français et jouer de toute la palette alors imaginable des effets visuels (grossissement des personnages à des fins psychologiques). De Féraudy venait de la Comédie-Française, mais CRAINQUEBILE est un vrai film qui dessine avec sensibilité le portrait d’une victime de l’ordre établi. A noter qu’Anatole France vit et aima l’adaptation de Feyder. » - Jean-Marie Carzou, Dictionnaire mondial des Films, Larousse, 1991

    « (…) [Féraudy] fignola ainsi son Crainquebille jusqu’à une sur-vérité saisissante ; on le vit durant les extérieurs pousser sa charrette à travers la faune des Halles de Paris, confondu avec les vrais marchands de légumes et échangeant quolibets et invectives dans un climat qui faisait oublier le Théâtre-Français. » - Jacques Richard, Dictionnaire des acteurs du cinéma muet en France, Éditions de Fallois, 2011

    « (…) Avec une égale exigence dans la recherche de la transcription visuelle du mental, Jacques Feyder, s’inspirant d’Anatole France, propose dans CRAINQUEBILLE, une vision naturaliste, corrigée par la sympathie et la justesse du regard, de la vie misérable d’un vieux marchand des quatre saisons, marquée par l’injustice et la fatalité (…) » -Pierre Lherminier, Annales du cinéma Français - Les voies du silence 1895-1929, Nouveau Monde éditions, 2012

    Fiche réalisée par Stéphane Bruyère pour BDFF, 2017

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire