Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • L'inspecteur aime la bagarre 
    Jean Devaivre - 1957
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "L'inspecteur aime la bagarre" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Louis Velle dans L'inspecteur aime la bagarre
     
     
    Louis Velle 


     Nicole Courcel dans L'inspecteur aime la bagarre
     
     
    Nicole Courcel 


     Paul Meurisse dans L'inspecteur aime la bagarre
     
     
    Paul Meurisse 


     Jean Tissier dans L'inspecteur aime la bagarre
     
     
    Jean Tissier 


     Roland Toutain dans L'inspecteur aime la bagarre
     
     
    Roland Toutain 


     Bernard Dhéran dans L'inspecteur aime la bagarre
     
     
    Bernard Dhéran 


     Albert Dinan dans L'inspecteur aime la bagarre
     
     
    Albert Dinan 


     Jane Marken dans L'inspecteur aime la bagarre
     
     
    Jane Marken 


     Georges Bever dans L'inspecteur aime la bagarre
     
     
    Georges Bever 


     Georges Demas dans L'inspecteur aime la bagarre
     
     
    Georges Demas 


     Jackie Blanchot dans L'inspecteur aime la bagarre
     
     
    Jackie Blanchot 


     Jean Daurand dans L'inspecteur aime la bagarre
     
     
    Jean Daurand 


     Jack Ary dans L'inspecteur aime la bagarre
     
     
    Jack Ary 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    L inspecteur aime la bagarre L inspecteur aime la bagarre

    Bernard Dheran Bernard Dheran

    Courcel et Meurisse Courcel et Meurisse

    Deux fois Louis Velle Deux fois Louis Velle

    Dheran et Dinan Dheran et Dinan

    Dinan et Blanchot Dinan et Blanchot

    Georges Demas et Louis Velle Georges Demas et Louis Velle

    Jacky Blanchot Jacky Blanchot

    Jean Tissier et Louis Velle Jean Tissier et Louis Velle

    Jean Tissier Jean Tissier

    Louis Velle et Georges Bever Louis Velle et Georges Bever

    Louis Velle et Nicole Courcel Louis Velle et Nicole Courcel

    Louis Velle et Roland Toutain Louis Velle et Roland Toutain

    Louis Velle Louis Velle

    Marken et Courcel mal en point Marken et Courcel mal en point

    Meurisse et Bever Meurisse et Bever

    Meurisse et Velle Meurisse et Velle

    Nicole Courcel et Jane Marken Nicole Courcel et Jane Marken

    Nicole Courcel et Louis Velle Nicole Courcel et Louis Velle

    Nicole Courcel Nicole Courcel

    Nicole en mauvaise posture Nicole en mauvaise posture

    Paul Meurisse Paul Meurisse

    Roland Toutain et Louis Velle Roland Toutain et Louis Velle

    Roland Toutain fait ses adieux Roland Toutain fait ses adieux

    Tissier et Velle Tissier et Velle

    Velle et Courcel Velle et Courcel


    Document sans nom
    Louis VELLE  Jacques Pile et Georges Pile Nicole COURCEL  Hélène Davault Paul MEURISSE  Inspecteur Morice Jean TISSIER  Jules, le valet de Jacques Roland TOUTAIN  Gil Fokkerman Bernard DHÉRAN  Barat Albert DINAN  Raty Jane MARKEN  Nène Thierry Georges BEVER  le valet d'Hélène Georges DEMAS  Victor Jacky BLANCHOT  Rey Jean DAURAND  Paulo Jacques ARY  un complice de Raty Gloria FRANCE  la passante
    Document sans nom
    L'INSPECTEUR AIME LA BAGARRE sera le dernier film de Jean Devaivre. Comme il le confie dans "Action !", ses passionnants mémoires, ce ne sont pas les projets ambitieux qui lui manquaient, de l'adaptation du "Grand Meaulnes" à celle du "Désert des Tartares". Face aux réticences des producteurs et distributeurs, Devaivre se contente ici d'un film d'action dont il dira lui-même : "Ce n'est pas génial mais c'est du cinéma".

    Le scénario, baptisé "Pile ou Face", est né de quelques pages signées Jean-Bernard Devaivre, fils du cinéaste. Pierre Apestéguy développe le synopsis avec Jean Devaivre. Le rôle principal est double : les deux frères jumeaux, Jacques et Georges Pile, sont impliqués dans une sombre affaire d'espionnage industriel ; l'ingénieur Jacques Pile est en fuite, soupçonné d'avoir tué son patron et volé les plans secrets d'un moteur à réaction atomique ; il fait appel à son frère, Georges, inspecteur de police à Bruxelles. Fille de l'industriel assassiné, Hélène Davault, la fiancée de Jacques, se retrouve mêlée à l'enquête débridée de l'inspecteur Pile...

    Le rôle principal posa problème. Un débutant nommé Jean-Paul Belmondo, envisagé un temps, fut rejeté par les producteurs : "Trop laid !" C'est finalement Louis Velle qui est choisi pour un rare premier rôle à l'écran. Au générique, son nom sera précédé de celui de deux comédiens plus célèbres, Nicole Courcel, qui joue Hélène, et Paul Meurisse dans le rôle flegmatique de l'inspecteur Morice. Jean Tissier joue avec malice le valet de Jacques, toujours à l'affut derrière la porte. Bernard Dhéran, "de la Comédie Française", s'amuse à camper le chef des malfrats.

    Comme le suggère le titre finalement imposé par les distributeurs, le film accumule bagarres, courses et cascades, à commencer par une infernale poursuite de voitures sur les Champs-Elysées, tournée de nuit avec l'autorisation du Préfet de Police ! Coursée par les gangsters, Courcel pilote la nouvelle DS 19 de Citroën lancée à toute allure sur les routes de campagne. Le final, spectaculaire, posa problème : Roland Toutain, fameux comédien casse-cou, n'avait pas tourné depuis trois ans et n'était plus couvert par les assurances. Le film prévoyait une de ces cascades dont depuis "Le Mystère de la Chambre Jaune" (1930), il s'était fait une spécialité. Finalement le tournage put avoir lieu et la scène fit la une des journaux du lendemain : "A 51 ans, Roland Toutain descend d'un hélicoptère au-dessus de la Seine dans un canot automobile lancé à pleine vitesse" ! Ce fut le dernier exploit à l'écran du comédien-cascadeur, un modèle pour Jean Marais ou Jean-Paul Belmondo.

    Jean-Paul Briant, juin 2020


    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire