Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Dillinger est mort 
    Marco Ferreri - 1969
    Achetez "Dillinger est mort" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Michel Piccoli dans Dillinger est mort
     
     
    Michel Piccoli 


     Annie Girardot dans Dillinger est mort
     
     
    Annie Girardot 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Dillinger est mort Dillinger est mort

    Dillinger est mort Dillinger est mort


    Document sans nom
    Michel Piccoli  Glauco Anita Pallenberg  Ginette - La moglie di Glauco Gino Lavagetto  Marinaio (comme Gigi Lavagetto) Mario Jannilli  Capitano Carole André  Proprietaria del batello Annie Girardot  Sabine - la cameriera Adriano Aprà  Cinema critic Carla Petrillo 
    Document sans nom
    Glauco (Michel Piccoli), concepteur de masques à gaz, rentre chez lui dîner, après avoir écouté, non sans un certain ennui, un discours subversif d'un de ses collègues. Il trouve sa femme (Anita Pallenberg) déjà couchée (elle est souffrante). Il décide de dîner seul en regardant la télévision, notamment un reportage à la gloire de Fausto Coppi. Ensuite il se projette différents films de vacances et fait l'idiot devant l'écran. Après quelques jeux érotiques avec sa bonne (Annie Girardot), il finit par tuer sa femme au moyen d'un revolver qu'il a trouvé par hasard enveloppé dans un vieux journal annonçant la mort du gangster américain John Dillinger. Auparavant, il avait remis le révolver en marche et s'était amusé à le peindre en couleurs clownesques. À la fin du film, il embarque sur un yacht dont la jeune propriétaire (Carole André) l'embauche comme cuisinier.

    Prise de conscience par un bourgeois de l'absurdité de la vie dans la société de consommation, ce film est une sorte de fable absurde et cynique.

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire