Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Dany la ravageuse 
    Willy Rozier - 1972
    Achetez "Dany la ravageuse" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Sandra Julien dans Dany la ravageuse
     
     
    Sandra Julien 


     Michel Paulin dans Dany la ravageuse
     
     
    Michel Paulin 


     Jacqueline Laurent (II)  dans Dany la ravageuse
     
     
    Jacqueline Laurent (II)  


     Jacques Dynam dans Dany la ravageuse
     
     
    Jacques Dynam 


     Lisa Livane dans Dany la ravageuse
     
     
    Lisa Livane 


     Jacques Marbeuf dans Dany la ravageuse
     
     
    Jacques Marbeuf 


     Sébastien Floche  dans Dany la ravageuse
     
     
    Sébastien Floche  


     Jacques Hansen dans Dany la ravageuse
     
     
    Jacques Hansen 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien et Jacqueline Laurent Sandra Julien et Jacqueline Laurent

    Angelo Bassi Angelo Bassi

    Jurgen Drews Jurgen Drews


    Document sans nom
    Sandra Julien Dany Jürgen Drews Theodore Michel Paulin Bob Jacqueline Laurent Talassa Jacques Dynam croque-mort Lisa Livane Sébastien Jacques Marbeuf Mario Angelo Bassi Alfred Sébastien Floche Le fou Jacques Hansen Henri Daniel Heulan Le mari de Talassa
    Document sans nom
    Montrer de la nudité féminine au cinéma a une longue histoire : comment attirer le public tout en passant à travers les mailles de la censure ? Longtemps c’est la censure qui a gagné, et on a eu droit à quelques seins par ci par là car la « morale » veillait. Après 68 on en a vu plus, mais la censure était toujours là. Ce qui m’étonnera toujours c’est qu’une fois les barrières, et les slips tombés, certains films se voulant pourtant érotiques continuèrent à être bien sages dans la représentation des corps nus, alors c’est subtil je sais, mais il y a nue et nue. J’écrirai un jour plus sur le sujet en citant des exemples mais attardons nous sur les scènes de nudité, car hélas la façon dont ces fameuses scènes ont été éclairés, ou les plans choisis ont souvent édulcorés et donc affadis ce cinéma si particulier. Venons-en maintenant au film de cette fiche « Dany la ravageuse », nous somme en 1971, l’érotisme était encore bien frileux, mais quand même la révolution du X était en marche. Et donc ici on est étonné de l’exposition naturelle de l’actrice principal, la ravissante Sandra Jullien montrée nue et « en plein jour » ! Cette fois c’était bon, la voie était ouverte (si l’on peut dire) et les jours heureux du cinéma « coquin » pouvaient commencés. Comme je le dis plus haut, hélas, ce ne fut pas vraiment le cas, alors certes, Danny n’est pas le seul bon film, et peut-être pas le premier à avoir montré de la nudité décomplexée, mais il n’y en a pas eu tellement au fond…

    L’histoire : Une femme mannequin préfère faire du stop et économiser l’argent de ces déplacements que lui verse son agence.
    Le film est un road-movie sexy ou la belle est prise en charge par toute une galerie de personnages plus ou moins givrés.
    Le premier, un italien, fait un rêve où on le voit batifoler nu dans la campagne à la chasse aux papillons avec son auto-stoppeuse. La scène est mémorable car filmée très naturellement. Mais passé le rêve, notre pauvre homme revient vite à la réalité car c’est d’une gifle que Dany répond à la caresse de l’homme. Les automobilistes suivants auront tous un grain. Une bourgeoise offrira son gite à la belle jeune femme, mais elle l’enfermera dans une pièce ou un homme viendra la battre, dénudée et groggy, elle sera offerte au mari, sous les yeux de sa femme qui s’occupera du premier homme….
    Ensuite sur le trajet de l’autostoppeuse il y aura un conducteur de corbillard, un fou qui confond les femmes et les moutons, des gangsters, une lesbienne, un prince et finalement un curé : Fin du film.

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire