Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • La fille du puisatier 
    Marcel Pagnol - 1940
    Achetez "La fille du puisatier" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Fernandel dans La fille du puisatier
     
     
    Fernandel 


     Raimu dans La fille du puisatier
     
     
    Raimu 


     Josette Day dans La fille du puisatier
     
     
    Josette Day 


     Georges Grey dans La fille du puisatier
     
     
    Georges Grey 


     Line Noro dans La fille du puisatier
     
     
    Line Noro 


     Fernand Charpin dans La fille du puisatier
     
     
    Fernand Charpin 


     Milly Mathis dans La fille du puisatier
     
     
    Milly Mathis 


     Charles Blavette dans La fille du puisatier
     
     
    Charles Blavette 


     Marcel Maupi dans La fille du puisatier
     
     
    Marcel Maupi 


     Jean Heuzé dans La fille du puisatier
     
     
    Jean Heuzé 


     Tramel dans La fille du puisatier
     
     
    Tramel 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    La fille du puisatier La fille du puisatier

    La fille du puisatier La fille du puisatier

    Clairette et Fernandel Clairette et Fernandel

    Fernandel et Clairette Fernandel et Clairette

    Fernandel et Raimu Fernandel et Raimu

    Fernandel et Raimu Fernandel et Raimu

    Fernandel Fernandel

    Georges Grey Georges Grey

    Georges Grey Georges Grey

    Georges Grey Georges Grey

    Georges Grey et  Fernandel Georges Grey et Fernandel

    Georges Grey et  Josette Day Georges Grey et Josette Day

    Josette Day Josette Day

    Josette Day Josette Day

    Josette Day Josette Day

    Josette Day Josette Day

    Josette Day et Fernandel Josette Day et Fernandel

    Josette Day et Georges Grey Josette Day et Georges Grey

    La fille du puisatier La fille du puisatier

    La fille du puisatier La fille du puisatier

    Liliane et Raymonde au premier rang Liliane et Raymonde au premier rang

    Line Noro et Fernand Charpin Line Noro et Fernand Charpin

    Milly Mathis Milly Mathis

    Raimu et Josette Day Raimu et Josette Day

    Raimu et Roberte Arnaud Raimu et Roberte Arnaud

    Raimu Rosette Denans et Fernandel Raimu Rosette Denans et Fernandel

    Roberte Arnaud et Clairette Roberte Arnaud et Clairette

    Rosette Denans et Clairette Rosette Denans et Clairette

    Thommeray a droite Thommeray a droite

    X1 le bonne des Mazel X1 le bonne des Mazel


    Document sans nom
    Raimu Pascal Amoretti Fernandel Félipe Rambert Josette Day Patricia Amoretti Georges Grey Jacques Mazel Line Noro Marie Mazel Fernand Charpin André Mazel Milly Mathis la tante Nathalie Clairette Amanda Amoretti Charles Blavette le teinturier Marcel Maupi le commis du bazar Mazel Tramel Maxime Exbrayat, le garçon de café Jean Heuzé le capitaine-aviateur Rosette Denans Marie Amoretti Roberte Arnaud Roberte Amoretti Raymonde Éléonore Amoretti Liliane Isabelle Amoretti Lucien Callamand le colonel aviateur ?
    Document sans nom
    Réalisation : Marcel Pagnol
    Scénario, adaptation et dialogues : Marcel Pagnol
    Images : Willy Gricha
    Musique : Vincent Scotto
    Son : Marcel Lavoignat
    Montage : Jeannette Ginestet
    Décors : Marius Brouquier
    Tournage : du 20 mai 1940 à juin 1940, puis repris le 13 août 1940 et en novembre 1940, extérieurs à La Treille, Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône)
    Directeur de production : Charles Pons
    Production : Marcel Pagnol - Les Films Marcel Pagnol
    Distribution : Gaumont
    Sortie le 20 décembre 1940 (zone libre), le 24 avril 1941 (Zone occupée)

    Veuf, le puisatier Amoretti élève seul ses six filles. Félipe, son jeune collègue est amoureux de Patricia. Amoretti verrait d’un bon œil l’union de son aînée avec celui qu’il considère un peu comme son fils. Mais Patricia n’éprouve rien d’autre que de l’amitié pour Félipe. Lorsqu'elle fait la connaissance de Jacques Mazel, fils de prospères commerçants de la ville, Félipe sert naïvement leur amour naissant. Patricia finit par céder aux avances du bel aviateur, mais l'idylle est interrompue par la mobilisation. Felipe et Jacques partent pour le front. Enceinte, Patricia est conduite par son père chez les Mazel. Certains d’avoir affaire à une intrigante, ceux-ci la rejettent sans ménagement. Malgré son amour, le puisatier ne peut envisager de garder sa « fille perdue » sous son toit et l’envoie cacher son déshonneur chez sa tante. Peu après, Jacques Mazel est porté disparu. On a vu son avion tomber en flammes derrière les lignes ennemies. Dans le magasin en deuil, regroupés autour du poste de radio, les Mazel et Amoretti entendent le discours de Pétain annonçant l'armistice. Leur fils perdu, les Mazel montrent maintenant un intérêt nouveau pour Patricia et son enfant qu'ils avaient jusque là si bassement repoussé…

    CRITIQUE(S):
    « LA FILLE DU PUISATIER sera l’un des films les plus rigoureusement datés que Pagnol ait jamais réalisé, inséré dans la « drôle de guerre » au point d’apparaître, plus tard, comme un irrécusable témoignage sur les malheurs d’une époque, empreint d’une authenticité quasi documentaire. Préoccupation inattendue chez notre auteur, d’autant que cette nouvelle œuvre se présente d’abord comme un simple rassemblement de thèmes éprouvés, une synthèse heureuse exécutée en « roue libre ». (…) La fameuse séquence de discours du maréchal Pétain écouté par les deux familles éplorées rassemblées autour du poste de T.S.F., et qui scelle la réconciliation du puisatier et de son voisin, contribua à cette « actualisation » de l’intrigue. L’action se situe, rappelons-le, entre février et août 1940, et coïncide exactement avec le tournage du film. (…) Les recrues partent pour le front sans enthousiasme, et cela aussi est un signe des temps (…) tout ce passe comme si le « grand malheur de la France » faisait oublier les petites querelles domestiques : un enfant va naître dans une famille d’ouvriers, qui n’y était pas attendu, certes, mais on annonce par ailleurs tant de pertes de vies humaines qu’on aurait tort de se montrer trop regardant ! De quel poids pèse l’honneur des individus quand toute une nation est humiliée ? Quoi qu‘on en ait pu dire, Pagnol ne se referme nullement ici dans sa coquille, ne joue en rien cette politique de l‘autruche à laquelle tant de ses confrères, moins sensibles à l‘adversité, vont adhérer bientôt : tout à l‘inverse, il prend acte d‘un certain désarroi social, ressent amèrement avec ses personnages le contrecoup de la défaite, assume avec lucidité la ruine des illusions d‘une communauté. (…) » - Claude Beylie, Marcel Pagnol, Cinéma d’Aujourd’hui, Seghers 1974


    Compléments par Stéphane Bruyère pour BDFF, 2017

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire