Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • César et Rosalie 
    Claude Sautet - 1972
    Achetez "César et Rosalie" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    1 Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Yves Montand dans César et Rosalie
     
     
    Yves Montand 


     Sami Frey dans César et Rosalie
     
     
    Sami Frey 


     Romy Schneider dans César et Rosalie
     
     
    Romy Schneider 


     Bernard Le Coq dans César et Rosalie
     
     
    Bernard Le Coq 


     Henri-Jacques Huet dans César et Rosalie
     
     
    Henri-Jacques Huet 


     Isabelle Huppert dans César et Rosalie
     
     
    Isabelle Huppert 


     Betty Beckers dans César et Rosalie
     
     
    Betty Beckers 


     Jacques Dhéry dans César et Rosalie
     
     
    Jacques Dhéry 


     Henri Coutet dans César et Rosalie
     
     
    Henri Coutet 


     Nicolas Vogel dans César et Rosalie
     
     
    Nicolas Vogel 


     André Cassan dans César et Rosalie
     
     
    André Cassan 


     Carlo Nell dans César et Rosalie
     
     
    Carlo Nell 


     Hervé Sand dans César et Rosalie
     
     
    Hervé Sand 


     Martin Lartigue dans César et Rosalie
     
     
    Martin Lartigue 


     Lucienne Legrand dans César et Rosalie
     
     
    Lucienne Legrand 


     Marcel Gassouk dans César et Rosalie
     
     
    Marcel Gassouk 


     Pippo Merisi dans César et Rosalie
     
     
    Pippo Merisi 


     Robert Le Béal dans César et Rosalie
     
     
    Robert Le Béal 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    César et Rosalie César et Rosalie

    César et Rosalie César et Rosalie

    Colin Drake a droite Colin Drake a droite

    Frey Huppert Lecoq Frey Huppert Lecoq

    Gisela Hahn et Romy Schneider Gisela Hahn et Romy Schneider

    Samy Frey Bernard Lecoq Martin Lartigue et Herve Sand Samy Frey Bernard Lecoq Martin Lartigue et Herve Sand

    Samy Frey et Romy Schneider Samy Frey et Romy Schneider

    Umberto Orsini Umberto Orsini

    Yves Montand Yves Montand


    Document sans nom

    Ça démarre très vite, des images superbes défilent sous nos yeux à un rythme hardi qu'on épouse tout de suite. On reconnaît déjà le style de Claude Sautet : personne ne sait, comme le cinéaste des « Choses de la vie », faire glisser des voitures et des hommes avec cette élégance décontractée. La musique de Philippe Sarde nous emporte sur un ton d'humour vif, cela nous change enfin des partitions emphatiques d'Ennio Morricone qui n'est pas Beethoven et que l'on n'entend que trop. « César et Rosalie » raconte l'histoire d'une femme qui hésite et balance entre deux hommes. Oui, cela rappelle tout à fait le sujet de « Jules et Jim » mais Sautet et son scénariste, Jean Loup Dabadie, sont assez malins pour le dire avant nous. On dirait même qu'ils flirtent exprès avec les réminiscences comme on joue avec le feu... L'aventure de « César et Rosalie » est bien ancrée en 1972 et à Paris. Elle a eu lieu l'été dernier et pas au début du siècle. A preuve cet incessant ballet de voitures dont claquent les portières tout au long du film. Sautet aime les filmer (un peu trop peut-être, à la longue) et César adore les entendre ronronner. Dans « Jules et Jim » le vrai héros c'était l'héroïne, Jeanne Moreau, sa liberté suffocante pour l'époque, sa tranquillité d'âme entre les deux amis qui s'assombrissaient tandis qu'elle chantait. Dans « César et Rosalie », le héros c'est César. On a envie de dire que c'est « le Patron » : le patron de ses deux frères associés à son affaire de ferrailleur ; le patron pour les clients et au bistrot où, comme à la maison, il mène les conversations avec quelle faconde...

    Un héros de Pagnol

    Rustique, parvenu, hâbleur, truculent, César a l'air de sortir de chez Pagnol. Il est très content de lui, fier de ses chaussures (très chères), de ses voitures (très grosses), de sa Rosalie (son luxe et sa suprême distinction). Et puis voilà que David s'insinue dans le paysage. Il débarque comme un cousin le jour où la mère de Rosalie se remarie. Ce jeune homme sombre et silencieux consent à dire à César qu'il aima Rosalie bien avant lui. C'est une idée que Cesai n'aime pas, d'autant que David dévore Rosalie d'un regard de braise ardent. César fulmine, se mue en taureau de combat, casse tout chez David, devient tyrannique, brutal, inquisiteur et Rosalie s'enfuit... chez David.

    Un film sans message

    Alors l'arrogant César s'effondre, s'effiloche, perd sa superbe, sa joie de vivre. Mais ce combattant ne s'avoue pas vaincu : pour reconquérir Rosalie, il découvre des ruses de guerre amoureuse ; rachète une maison d'enfance en Vendée, y installe toute la famille et David par surcroît. Sautet en profite illico pour nous expédier une carte postale, pastiche de pêche à la crevette, pleine de poésie. D'ailleurs, le film nous tient tout au long sous le charme de ses images. Si l'on s'éveille, on s'aperçoit que l'on se moque éperdument des chassés croisés de César, Rosalie et David mais, sous la direction de Sautet, Yves Montand, émouvant César, Romy Schneider, pulpeuse Rosalie, et Samy Frey, beau ténébreux, nous le font oublier. C'est là un vrai divertissement sans message, c'est bien reposant.

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire
     

    1 Commentaire

    marcel

    Date : 02-09-2019 Heure : 16:03:14



    Je ne peux m'empêcher de regarder ce film régulièrement..c-à-d au moins une fois l'an. tout y est parfait. Cependant, je ne dirais pas que ce film est sans message. Sautet a su mieux que personne montrer la complexité de l'amour et la beauté des grandes amitiés.