Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Fantômas  :
    L'étreinte du diable

    Juan Luis Buñuel - 1980
    Achetez "Fantômas : L'étreinte du diable" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    1 Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Pierre Malet dans Fantômas : L'étreinte du diable
     
     
    Pierre Malet 


     Jacques Dufilho dans Fantômas : L'étreinte du diable
     
     
    Jacques Dufilho 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Fantômas : L'étreinte du diable Fantômas : L'étreinte du diable

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire
     

    1 Commentaire

    gaêl dufay

    Date : 22-12-2018 Heure : 12:22:39



    Dernière adaptation, à ma connaissance, du célèbre génie du crime. Points forts: magnifique musique de Georges Delerue, le choix de Jacques Dufilho pour incarner Juve et surtout Helmut Berger qui incarne magistalement Fantômas. On n'imagine pas un autre que lui tellement le côté cynique, glacial, marmoréen du personnage transpire par tous les pores de la peau de l'acteur. points négatifs: la réalisation et le rythme ont pris un peu la poussière. Nostalgie oblige, je possède le dvd et l'ai revu avec plaisir.