Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Au diable la vertu 
    Jean Laviron - 1953
    Achetez "Au diable la vertu" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Henri Génès dans Au diable la vertu
     
     
    Henri Génès 


     Liliane Bert dans Au diable la vertu
     
     
    Liliane Bert 


     Julien Carette dans Au diable la vertu
     
     
    Julien Carette 


     Félix Oudart dans Au diable la vertu
     
     
    Félix Oudart 


     Lili Bontemps dans Au diable la vertu
     
     
    Lili Bontemps 


     Simone Paris dans Au diable la vertu
     
     
    Simone Paris 


     Louis De Funès dans Au diable la vertu
     
     
    Louis De Funès 


     Albert Rémy dans Au diable la vertu
     
     
    Albert Rémy 


     Catherine Gay dans Au diable la vertu
     
     
    Catherine Gay 


     Christian Duvaleix dans Au diable la vertu
     
     
    Christian Duvaleix 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Au diable la vertu Au diable la vertu

    Au diable la vertu Au diable la vertu

    Au diable la vertu Au diable la vertu

    Au diable la vertu Au diable la vertu

    Au diable la vertu Au diable la vertu

    Au diable la vertu Au diable la vertu

    Au diable la vertu Au diable la vertu

    Au diable la vertu Au diable la vertu

    Au diable la vertu Au diable la vertu

    Au diable la vertu Au diable la vertu


    Document sans nom
    Henri Génès  Pierre Montabrel Liliane Bert  Gisèle Julien Carette  Tellier Maurice Régamey  Jacques Lambert Félix Oudart  Le chanoine Clément Lili Bontemps  Monique Simone Paris  Véronique de St-Hilaire Louis de Funès  Lorette, le greffier (comme De Funès) Josselin  Maître Nivert Albert Rémy  Henri Frédéric Bart  L'inspecteur Perrini Gaston Orbal  Demorey (comme Orbal) Jim Gérald  L'agent de Rita Johnson Nicole Jonesco  Hélène (comme Jonesco) Crésus  Le fiancé d'Hélène Jack Ary  Le gendarme de garde (comme Jacques Ary) Catherine Gay  Rita Johnson Robert Vattier  Le juge d'instruction Christian Duvaleix  Robert Trémieux André Dalibert  Spectateur du strip-tease (non crédité) André Numès  Fils L'agent apportant la convocation (non crédité)
    Document sans nom
    Par Alligator :
    Je serais bien curieux de connaitre les arguments d'un contradicteur : pour moi ce film est un gros navet, un très mauvais film, au scénario compliqué, imbuvable, alourdi par des dialogues d'une rare imbécilité et des comédiens complètement livrés à eux mêmes. J'ai beau chercher, je ne trouve pas la moindre miette de pain à se mettre sous la dent.

    Pour tout dire, j'ai voulu voir ce film pour Louis de Funès, qui apparait en effet dans un petit rôle. Il y joue un type qui lutte contre des renvois gastriques incessants après avoir mangé une choucroute. Ca vous situe le niveau.

    Tout aussi légère, l'atmosphère que Laviron donne à son film. Histoire d'épicer un plat si fade, un plan ou deux de cuisses féminines sont censés réveiller la tension artérielle du spectateur. Parce qu'on s'ennuie ferme avec ce scénario nullissime, adapté d'une pièce de théâtre qu'on devine sans peine d'un douteux boulevard. Le vaudeville ne vole pas bien haut. Il apparait évident que tout le monde cachetonne. Peu d'enthousiasme, pas de talents.

    Les dialogues se révèlent pire que tout. Un homme répond à un curé : "oui, papa" au lieu de "oui, mon père" et s'empresse de dire qu'il évoquait son paternel mais son ami lui rappelle que son père est mort depuis 10 ans.

    Tout le reste est à l'avenant, aussi ignoble de connerie. Pour conclure, je résumerais avec le terme "pitoyable". Vraiment triste.

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire