Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Thanatos palace hôtel 
    Pierre Cavassilas - 1973
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Thanatos palace hôtel" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Max Vialle dans Thanatos palace hôtel
     
     
    Max Vialle 


     Jacques Monod dans Thanatos palace hôtel
     
     
    Jacques Monod 


     Roger Pelletier dans Thanatos palace hôtel
     
     
    Roger Pelletier 


     Gérald Denizeau dans Thanatos palace hôtel
     
     
    Gérald Denizeau 


     Amélie Prévost dans Thanatos palace hôtel
     
     
    Amélie Prévost 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Thanatos Palace Hotel 1973 Thanatos Palace Hotel 1973

    Barbara Lass Barbara Lass

    Barbara Lass Barbara Lass

    Barbara Lass Barbara Lass

    Barbara Lass Barbara Lass

    Martine Sylvestre Amelie Prevost Martine Sylvestre Amelie Prevost


    Document sans nom
    Barbara Lass Clara Kirby-Shaw Max Vialle Jean Monnier Jacques Monod Boerstcher Roger Pelletier Sarconi Gérald Denizeau Le portier Amélie Prévost Une autrichienne Martine Sylvestre Une autrichienne
    Document sans nom
    Résumé : D'après une nouvelle d'André Maurois. Cadavres nageant dans des baignoires rougies, morceaux de cervelle sur les murs, pendus inattendus derrière les portes : le suicide est généralement chose répugnante et gênante pour tout le monde. Raté, il est encore plus inélégant. Or de plus en plus de gens se suicident . Pour les aider, un généreux mécène propose aux suicidaires l'occasion d'une belle mort : pour 600 dollars ils sont admis dans un hôtel de grand luxe où ils jouissent de la piscine, des tennis, des promenades, de confort, et même de la compagnie de jolies déséspérées : ils attendent une mort propre - dispensée de façon inattendue par le maître des lieux - dans cette antichambre du paradis. L'hôtelier est-il le diable ou un ancien nazi ayant raté son suicide et reconverti dans celui des autres ? Mots clés : suicide (organisé) ; mort ; hôtel

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire