Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Navarro  :
    Terreur à domicile

    José Pinheiro - 2001
    Achetez "Navarro : Terreur à domicile" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Roger Hanin dans Navarro : Terreur à domicile
     
     
    Roger Hanin 


     Andréa Parisy dans Navarro : Terreur à domicile
     
     
    Andréa Parisy 


     Mickaël Chirinian dans Navarro : Terreur à domicile
     
     
    Mickaël Chirinian 


     Béatrice Benscik dans Navarro : Terreur à domicile
     
     
    Béatrice Benscik 


     Daniel Rivière dans Navarro : Terreur à domicile
     
     
    Daniel Rivière 


     Valerie Pascale dans Navarro : Terreur à domicile
     
     
    Valerie Pascale 


     Jean-Claude Caron dans Navarro : Terreur à domicile
     
     
    Jean-Claude Caron 


     Michel Pilorgé dans Navarro : Terreur à domicile
     
     
    Michel Pilorgé 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Navarro Terreur a domicile Navarro Terreur a domicile

    Andrea Parisy Andrea Parisy

    Beatrice Benscik Beatrice Benscik

    Emmanuelle Boidron Emmanuelle Boidron

    Emmanuelle Boidron Emmanuelle Boidron

    Emmanuelle Boidron et Roger Hanin Emmanuelle Boidron et Roger Hanin

    Patrick Forster Delmas Patrick Forster Delmas

    Valerie Pascal Valerie Pascal

    Valerie Pascal Valerie Pascal


    Document sans nom
    Roger Hanin Commissaire Navarro Andréa Parisy Romane Patrick Forster-Delmas Alain Casa Mickaël Chirinian Didier Médard Jacques Martial Inspecteur Bain-Marie Béatrice Benscik Catherine Fanlac Christian Rauth Inspecteur René Auquelin Daniel Rialet Inspecteur Joseph Blomet Daniel Rivière Vincent Fanlac Olivier Mellor Gérard Loiseux Maurice Vaudaux Commissaire Divisionnaire Waltz Catherine Allégret Ginou, la serveuse Valérie Pascale Marion Emmanuelle Boidron Yolande Navarro Mbembo  MbemboCharles-Roger Bour Pierre Fanlac Jean-Claude Caron Borelli Jean-Marie Mistral Martin Bernard Larmande Carlo - le médecin légiste Michel Pilorgé Bloch
    Document sans nom
    Le sujet : Toutes les victimes, aveugles, sont mortes par strangulation, le matin. Sauf une, exécutée, tard le soir. Le tueur aurait-il fait des émules?

    Le début : Dans son salon, Navarro reste perplexe devant les photos de non-voyants, tous étranglés le matin. Déjà six... « L'assassin des cannes blanches » ne laisse aucun indice, mais badigeonne à la peinture rouge sur la porte le numéro de la victime. Toutefois, le septième cadavre pose un problème. D'abord, selon le médecin légiste, le décès aurait eu lieu le soir, vers 23 heures, et il y a eu vol, contrairement aux fois précédentes. Le défunt, Pierre Fanlac, a un frère, Vincent, qui tient une épicerie fine à quelques mètres de là. La femme de ménage parle d'un certain Gérard Loiseux, un voisin, dit Gégé, un pauvre bougre alcoolique, un homme de peine que la victime ne voulait plus voir. Dans la chambre de Gégé, les policiers trouvent une bombe de peinture rouge, puis Navarro rend visite à Vincent. Pour cette dernière victime, Navarro est sûr qu'il s'agit de l'acte d'un familier. De plus, la peinture n'est pas la même. Or, selon le commissaire, un tueur n'aime pas changer ses habitudes. Mais l'enquête tourne court quand G égé avoue...

    La critique : Le charisme de Navarro n'est plus à démontrer. Mais ce soir, il y a un petit plus. On comprend qu'être la fille d'un super commissaire est presque un métier. Bref, les fidèles verront peut-être même là un sacerdoce... et ils ne seront pas déçus.


    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire