Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • La fille de l'eau 
    Jean Renoir - 1924
    Achetez "La fille de l'eau" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Catherine Hessling dans La fille de l'eau
     
     
    Catherine Hessling 


     Georges Terof dans La fille de l'eau
     
     
    Georges Terof 


     Charlotte Clasis dans La fille de l'eau
     
     
    Charlotte Clasis 


     Pierre Renoir dans La fille de l'eau
     
     
    Pierre Renoir 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Andre Derain Andre Derain

    Catherine Hessling Catherine Hessling

    Catherine Hessling Catherine Hessling

    Catherine Hessling Catherine Hessling

    Catherine Hessling Catherine Hessling

    Catherine Hessling et Harold Lewingston Catherine Hessling et Harold Lewingston

    Catherine Hessling et Madame Fockenberghe Catherine Hessling et Madame Fockenberghe

    Harold Lewingston Harold Lewingston

    Harold Lewingston Harold Lewingston

    Harold Lewingston et Georges Terof Harold Lewingston et Georges Terof

    Henriette Moret Henriette Moret

    La fille de l eau La fille de l eau

    La fille de l eau La fille de l eau

    La fille de l eau La fille de l eau

    La fille de l eau La fille de l eau

    La fille de l eau La fille de l eau

    La fille de l eau La fille de l eau

    Marc Rosaert Marc Rosaert

    Maurice Touze Maurice Touze

    Maurice Touze Maurice Touze

    Pierre Champagne Pierre Champagne

    Pierre Champagne Pierre Champagne

    Pierre Lestringuez Pierre Lestringuez

    Pierre Lestringuez Pierre Lestringuez

    Pierre Lestringuez Pierre Lestringuez

    Pierre Renoir et Pierre Champagne Pierre Renoir et Pierre Champagne


    Document sans nom
    Catherine Hessling Gudule Pierre Lestringuez Jeff, l'oncle de Gudule Harold Lewingston Georges Raynal Marc Rosaërt le père de Gudule Pierre Champagne Justin Crépoix Maurice Touzé La Fouine, le jeune braconnier Henriette Moret La Roussette, mère de la Fouine Georges Térof M. Raynal Madame Fockenberghe Mme Raynal Charlotte Clasis Mme Maubien, la meunière Pierre Renoir un paysan André Derain le patron du café Le Bon Coin
    Document sans nom
    SCENARIO Pierre Lestringuez et Jean Renoir ; IMAGES Jean Bachelet et Alphonse Gibory ; PRODUCTION Les Films Jean Renoir ; DUREE 67 minutes ;

    Un canal quelque part en France. La jeune Gudule vit au fil de l'eau sur la péniche de son père. La vie de la jeune fille bascule quand son père meurt noyé. Elle se retrouve seule face à son oncle Jeff, soiffard et bon à rien, qui dilapide rapidement le patrimoine familial. Gudule s'enfuit quand il tente d'abuser d'elle. Avec son chien pour seul compagnon elle s'aventure sur la terre ferme et fait la connaissance de La Fouine, qui vit chichement de menus larcins en compagnie de sa mère La Roussette. De mauvais tours en représailles, l'hostilité des villageois s'accroît jusqu'à ce qu'une nuit, ceux-ci décident de chasser les bohémiens et brûlent leur roulotte. De nouveau seule, Gudule est secourue par Georges Raynal, un jeune homme de bonne famille…

    « Je rencontrai la future Catherine Hessling au cours d’une permission que j’allai passer aux Collettes, la propriété de mes parents aux environs de Nice. Son nom était alors Dédée. Elle était le dernier cadeau que ma mère avait fait à mon père avant de mourir. Mon père rêvait d’un modèle blond pour ses grandes « Baigneuses ». Ma mère s’était adressée à l’académie de peinture de Nice et y avait découvert Dédée. (…) Dédée adorait mon père qui le lui rendait bien. Le matin, elle bondissait dans l’atelier où Renoir l’attendait. Tout en se préparant pour la pose, elle chantait à tue-tête quelque refrain de rues. Cela ravissait Renoir qui prétendait qu’une maison sans chansons était une tombe. Après la mort de mon père, j’épousai Dédée. Notre passion commune pour le cinéma joua un grand rôle dans notre décision d’associer nos deux existences. (…) J’insiste sur le fait que je n’ai mis les pieds dans le cinéma que dans l’espoir de faire de ma femme une vedette. Je comptais bien, une fois ce but atteint, retourner à mon atelier de céramique. Je ne me doutais guère qu’une fois le doigt dans l’engrenage, il me serait impossible de me dégager. (…) LA FILLE DE L’EAU était une histoire sans importance littéraire. Lestringuez et moi avions écrit ce scénario pour mettre en valeur les qualités plastiques de Catherine Hessling. La magie de la forêt de Fontainebleau nous y aidait. L‘intrigue était au second plan de nos préoccupations. (…) » - Jean Renoir, Ma vie et mes films, 1974.

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire