Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • La ligne de démarcation : Erretoranea 
    Jacques Ertaud - 1973
    Achetez "La ligne de démarcation : Erretoranea" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Pierre Mirat dans La ligne de démarcation : Erretoranea
     
     
    Pierre Mirat 


     Paul Bonifas dans La ligne de démarcation : Erretoranea
     
     
    Paul Bonifas 


     André Dupon dans La ligne de démarcation : Erretoranea
     
     
    André Dupon 


     Maurice Vallier dans La ligne de démarcation : Erretoranea
     
     
    Maurice Vallier 


     Andrée Damant dans La ligne de démarcation : Erretoranea
     
     
    Andrée Damant 


     Jean-Pierre Ducos dans La ligne de démarcation : Erretoranea
     
     
    Jean-Pierre Ducos 


     Roger Souza dans La ligne de démarcation : Erretoranea
     
     
    Roger Souza 


     Jean-Pierre Zola dans La ligne de démarcation : Erretoranea
     
     
    Jean-Pierre Zola 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Andree Damant Andree Damant

    Eric Von Rint Eric Von Rint

    Erretoranea Erretoranea

    Erretoranea Erretoranea

    Erretoranea Erretoranea

    Erretoranea Erretoranea

    Inconnu 1 Barbu Inconnu 1 Barbu

    Patricia Francis Patricia Francis

    Paul Bonifas Andre Dupon Paul Bonifas Andre Dupon

    Paul Bonifas Pierre Mirat Paul Bonifas Pierre Mirat

    Pierre Mirat Jeanv Pierre Zola Pierre Mirat Jeanv Pierre Zola


    Document sans nom
    Pierre Mirat (Jean-Baptiste Muscarditz)  Paul Bonifas (Le curé)  André Dupon (Harriet)  Maurice Vallier (Simon)  Andrée Damant (Thérèse)  Jean-Pierre Ducos (Vignerte)  Roger Souza (Le commis)  Jean-Pierre Zola (Le feldwebel)  Eric Von Rint  (Le capitaine)  François de Schwen  (Le sergent)  Franz Sauer (Le douanier)  Patricia Francis (La cliente)        
    Document sans nom
    Résumé: Erretoranea signifie "La maison du prêtre".
    Arneguy est une ville basque qui a la particularité d'avoir trois parties: une première en France libre, une deuxième en France occupée et une troisième en Espagne. Ce village est donc stratégique afin de permettre aux hommes recherchés et en particulier aux juifs pour passer en Espagne
    Simon se présente à la boulangerie de Jean-Baptiste Muscarditz afin de passer en Espagne. Il a déjà échoué une première fois. Muscarditz l'embarque ainsi qu'un prêtre barbu, dans sa tournée qui passe d'une zone à l'autre. Malheureusement pour eux, deux soldats allemands, fatigués de la montée, obligent Jean-Baptiste à les laisser monter sur le marchepied de sa camionnette. Si le curé barbu réussit à s'enfuir vers l'Espagne, Simon va partir dans le mauvais sens. Des douaniers allemands repairant la camionnette et le prêtre, feront arrêtés le couple Muscarditz qui ne s'en sortira que grâce aux témoignages des soldats transportés.
    Le curé, aidé de son ami, Harriet arriveront à faire sortir Simon en faisant croire qu'ils vont donner les derniers sacrements à un homme dans la partie espagnole du village.
    L'ensemble des habitants de la ville d'Arneguy sera honoré à la libération.


    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire