Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Brigade Mondaine 
    Jacques Scandelari - 1978
    Achetez "Brigade Mondaine" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Patrice Valota dans Brigade Mondaine
     
     
    Patrice Valota 


     Odile Michel dans Brigade Mondaine
     
     
    Odile Michel 


     Jacques Berthier dans Brigade Mondaine
     
     
    Jacques Berthier 


     Jean-Pol Brissart dans Brigade Mondaine
     
     
    Jean-Pol Brissart 


     Marie-Georges Pascal dans Brigade Mondaine
     
     
    Marie-Georges Pascal 


     Marianne Comtell dans Brigade Mondaine
     
     
    Marianne Comtell 


     Jean Turlier dans Brigade Mondaine
     
     
    Jean Turlier 


     Jacques Dacqmine dans Brigade Mondaine
     
     
    Jacques Dacqmine 


     Hélène Hily dans Brigade Mondaine
     
     
    Hélène Hily 


     Danièle Croisy dans Brigade Mondaine
     
     
    Danièle Croisy 


     Jean-Marie Arnoux dans Brigade Mondaine
     
     
    Jean-Marie Arnoux 


     Philippe Castelli dans Brigade Mondaine
     
     
    Philippe Castelli 


     Denis Seurat dans Brigade Mondaine
     
     
    Denis Seurat 


     Gisèle Grimm dans Brigade Mondaine
     
     
    Gisèle Grimm 


     Jacques Mauclair dans Brigade Mondaine
     
     
    Jacques Mauclair 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Bernard Bireaud Bernard Bireaud

    Florence Cayrol et Jacques Berthier Florence Cayrol et Jacques Berthier

    Florence Cayrol Florence Cayrol

    Marianne Comtell Marianne Comtell

    Marianne Comtell Marianne Comtell

    Marie Georges Pascal Marie Georges Pascal

    Odile Michel et Marie Georges Pascal Odile Michel et Marie Georges Pascal

    Odile Michel Odile Michel

    Patrick Olivier Patrick Olivier

    Patrick Olivier Patrick Olivier

    Patrick Olivier et Marie Georges Pascal Patrick Olivier et Marie Georges Pascal

    Patrick Olivier et Odile Michel Patrick Olivier et Odile Michel

    Florence Cayrol et Patrice Valota Florence Cayrol et Patrice Valota

    Jacques Berthier Florence Cayrol et Jacques Mauclair Jacques Berthier Florence Cayrol et Jacques Mauclair

    Marianne Comtell  et Odile Michel Marianne Comtell et Odile Michel

    Marie Georges Pascal et Odile Michel Marie Georges Pascal et Odile Michel

    Odile Michel et Jacques Berthier Odile Michel et Jacques Berthier

    Odile Michel Odile Michel


    Document sans nom
    Patrice Valota inspecteur Boris Corentin Odile Michel Micheline Florence Cayrol Annie Jacques Berthier Paul-Henri Vaugoubert de Saint-Loup Jean-Pol Brissart inspecteur Brichot Patrick Olivier Patrick Morel Marie-Georges Pascal Peggy Marianne Comtell Nada Jean Turlier le commissaire Badolini Jacques Dacqmine le directeur de la P.J. Bernard Bireaud Jupien, l'indic Hélène Hily la mère de la victime Danièle Croisy la fille du restaurant Jean-Marie Arnoux le patron du restaurant Philippe Castelli le maître d'hôtel Denis Seurat Flavion Gisèle Grimm Mme Badolini
    Document sans nom
    Une jeune fille est retrouvée morte. L'autopsie révèle qu'elle a été droguée à la tropamyne, une substance qui exacerbe les facultés sexuelles en même temps qu'elle annihile la volonté de la victime. Les inspecteurs Corentin et Brichot, chargés de l'enquête, partent sur la liste de Micheline, une autre jeune fille récemment disparue. Séduite par un certain Patrick Morel, celle-ci est "testée", initiée à divers jeux érotiques par Patrick et sa compagne Peggy. Elle est ensuite livrée au chef du réseau, le comte de Saint-Loup, un ancien haut fonctionnaire. Sous la férule de Nada, la complice de Saint-Loup, Micheline devient Chloé, esclave soumise aux caprices de son maître. Quand les policiers parviennent à remonter jusqu'à celui-ci, des pressions hiérarchiques leur enjoignent d'arrêter l'enquête. Pour faire tomber l'intouchable, Corentin doit organiser un flagrant délit avec l'aide de sa petite amie, Annie, une séduisante strip-teaseuse.

    Le scénario est tiré du roman de Michel Brice "Le Monstre d'Orgeval" premier opus de la collection "Brigade mondaine" publié chez Plon en 1975. Produit par Gérard de Villiers, le film reprend en grande partie les éléments racoleurs qui font le succès de la série en librairie.

    « Nul doute que le film doit son succès public à cet attrait érotique de luxe, du style Emmanuelle chez les détraqués pleins de fric. Alors que (...) l'atout majeur aurait dû être l'enquête policière elle-même (...) Il eut fallu pour cela un autre réalisateur, au style plus vif, plus dynamique (...) Visiblement plus doué pour le baroque que pour le suspens, Jacques Scandélari parvient par moments à donner au film certains aspects d'auteur, restituant autour des personnages fades son univers propre, son penchant pour un paganisme festoyant, pour un fond de fantastique sado-maso en droite ligne du célèbre marquis. ». Gilles Colpart, La Revue du cinéma- Image et son, La Saison cinématographique 1979

    « Scandélari fait oeuvre de commande, expédie les inspecteurs au statut de faire-valoir et se rattrape habilement au sadisme vénéneux de l'intrigue. (...) La violence érotique que Scandélari ne pouvait pas filmer dans ce produit trop commercial, Jacques Berthier se charge de l'endosser avec une morgue glaciale. Scandélari n'a qu'à le filmer , les yeux aiguisés, choisissant une cravache, pour que le film bascule dans l'effroi SM (...) ». Christophe Bier, Dictionnaire des films français pornographiques et érotiques

    La bande originale du film est signée par Marc Cerrone avec pour titre phare "Gimme Love". Deux autres films seront produits à la suite de ce premier succès : "Brigade mondaine : La secte de Marrakech" (1979) et "Brigade mondain : Vaudou aux caraïbes" (1980)

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire