Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Féminin singulier : Géraldine 
    Jean Kerchbron - 1965
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Féminin singulier : Géraldine" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Geraldine Chaplin dans Féminin singulier : Géraldine
     
     
    Geraldine Chaplin 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Geraldine Chaplin Geraldine Chaplin

    Geraldine Chaplin Geraldine Chaplin

    Geraldine Chaplin Geraldine Chaplin

    Geraldine Chaplin Geraldine Chaplin

    Geraldine Chaplin Geraldine Chaplin

    Geraldine Chaplin Geraldine Chaplin

    Geraldine Chaplin Geraldine Chaplin

    Geraldine Chaplin Geraldine Chaplin


    Document sans nom
    Géraldine CHAPLIN 
    Document sans nom
    FEMININ SINGULIER : GERALDINE
    Un film de Jean KERCHBRON assisté de Philippe LAIK
    Ballets de Jean GUELIS, Direction musicale : Franck POURCEL

    Voici le premier numéro d'une série de treize émissions. Sans aucun dialogue, ni commentaire, à partir seulement de thèmes musicaux qui lui paraissent convenir à son héroïne, le réalisateur a imaginé une histoire. Dans le grenier de son enfance, Géraldine joue et rêve...

    Note : Enregistrement en couleur (un des premiers peut-être à la télévision française). Mais diffusion, le 16/10/65 en noir et blanc, forcément, puisque la couleur ne sera disponible que 2 ans plus tard...

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire