Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Shocking ! 
    Claude Mulot - 1976
    Achetez "Shocking !" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Emmanuelle Parèze dans Shocking !
     
     
    Emmanuelle Parèze 


     Jacques Insermini dans Shocking !
     
     
    Jacques Insermini 


     Marie-Christine Chireix dans Shocking !
     
     
    Marie-Christine Chireix 


     Gilbert Servien dans Shocking !
     
     
    Gilbert Servien 


     Karine Gambier dans Shocking !
     
     
    Karine Gambier 


     Jean-Louis Vattier dans Shocking !
     
     
    Jean-Louis Vattier 


     Johnny Wessler dans Shocking !
     
     
    Johnny Wessler 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Carole Gire et Francoise Avril Carole Gire et Francoise Avril

    Cecile Carol Cecile Carol

    Emmanuelle Pareze Emmanuelle Pareze

    Emmanuelle Pareze Emmanuelle Pareze

    Emmanuelle Pareze Emmanuelle Pareze

    Emmanuelle Pareze et Jacques Insermini Emmanuelle Pareze et Jacques Insermini

    Gilbert Servien et Jean Louis Vattier Gilbert Servien et Jean Louis Vattier

    Jacques Insermini Jacques Insermini

    Jacques Insermini Jacques Insermini

    Jean Guerin Jean Guerin

    Jean Guerin Jean Guerin

    Karine Gambier Karine Gambier

    Karine Gambier Karine Gambier

    Karine Gambier et Jacques Insermini Karine Gambier et Jacques Insermini

    Marie Christine Chireix Marie Christine Chireix

    Marie Christine Chireix Marie Christine Chireix

    Marie Christine Chireix Marie Christine Chireix

    Marie Christine Chireix et Jacques Insermini Marie Christine Chireix et Jacques Insermini

    Shocking La derniere nuit Shocking La derniere nuit

    Shocking La derniere nuit Shocking La derniere nuit


    Document sans nom
    Emmanuelle Parèze Juliette de Courval Jacques Insermini Alex de Courval Marie-Christine Chireix Armelle Boutin Gilbert Servien Richard Sadler Karine Gambier Patricia Jean Guérin Alain Jean-Louis Vattier Arnold Johnny Wessler le président de l'URSS Cécile Carol Ninotchka / Linda Françoise Avril une fille du film Carole Gire une fille du film
    Document sans nom
    Autre titre :
    - LA DERNIERE NUIT (version soft)

    Réalisation : Claude Mulot (sous le nom de Frédéric Lansac)
    Scénario : Claude Mulot
    Chef opérateur : Roger Fellous
    Assistant opérateur : Jean-Jacques Boulhon
    Montage : Gérard Kikoïne
    Assistants montage : Martine Bouilliet et Pitof
    Musique : Jean-Pierre Pourret
    Assistants réalisateur : Didier Philippe-Gérard (comme Michel Barny) et Pierre B. Reinhard
    Script : Muriel Bussi
    Régie : Daniel Bellus
    Photographe plateau : Alain Venisse
    Directeur de production : Henry Dutrannoy
    Production : Cinéma Plus
    Distribution : Alpha France
    Sortie le 1 septembre 1976

    Unis dans une ultime partouze, quatre hommes et trois femmes vivent leur dernière nuit enfermés dans un appartement des beaux quartiers parisiens. Au dehors, la troisième guerre mondiale bat son plein. Le monde s’achemine inéluctablement vers l’apocalypse nucléaire.
    Tout a commencé vingt-quatre heures plus tôt au cours d’une conversation téléphonique entre les présidents des deux super puissances. Le ton est monté lorsque le premier soviétique a osé critiquer vertement le dernier succès du cinéma américain, « une histoire idiote de clitoris au fond de la gorge ». Un affront de trop pour le président américain, fervent défenseur d’Hollywood et grand admirateur de Linda, sa nouvelle vedette. Après quelques heures de combats, la moitié de la population mondiale a déjà disparu. Dans un Paris miraculeusement encore debout, Richard Sadler, chantre de l’ordre moral et des bonnes moeurs, lance sa dernière chronique au micro de la radio nationale. Ses avertissements n’ont pas été entendus ; érotisme et pornographie ont transformé le monde en un vaste bordel et amené l’humanité au seuil de l‘abyme… Alors que le chaos gagne la ville, Alex de Courval, patron d’une chaîne de restaurants autoroutiers, mène ses affaires avec son intransigeance habituelle, sous le regard énamouré de Mlle Boutin, sa très prude secrétaire. Alain, le fils d’Alex, profite des leçons très particulières de Patricia, sa professeur d’anglais. Juliette, la femme d’Alex, et Arnold, le fidèle domestique, se préparent à accueillir ses invités au repas du soir…

    CRITIQUE(S)
    « Porno d’anticipation, c’est rare. Pour ambitieux qu’apparaisse le sujet, la réalisation n’en demeure pas moins médiocre et la tentative évidente de créer un climat échoue lamentablement par l’adjonction maladroite de quelques inserts en noir et blanc des bombardements de la Seconde Guerre mondiale. » - Gilles Dagneau, La Saison cinématographique 1977.

    « Le point culminant de l’œuvre de Frédéric Lansac et l’une des fortes productions d’Alpha France. Lansac aboutit ici à la synthèse parfaite de ses thématiques (…) Les meilleurs collaborateurs de l’âge d’or d’Alpha France occupent les postes-clés du générique. Les acteurs sont étonnants de vérité. (…) Emmanuelle Parèze interprète l’un de ses plus beaux rôles. Le personnage d’Armelle (…) est également mémorable. Les gros plans de chacun des participants lors de la séquence finale, alors que tout est consommé, leur confère l’innocence retrouvée, une sorte de réconciliation entre eux et le monde. » - Francis Moury, Dictionnaire des films français pornographiques et érotiques 16 et 35 mm, Serious Publishing, 2011.



    Fiche réalisée par Stéphane Bruyère pour BDFF, 2017.

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire