Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Le sexe nu 
    José Bénazéraf - 1973
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Le sexe nu" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Dany Daniel dans Le sexe nu
     
     
    Dany Daniel 


     Nathalie Zeiger  dans Le sexe nu
     
     
    Nathalie Zeiger  


     Valérie Boisgel dans Le sexe nu
     
     
    Valérie Boisgel 


     Jerry Brouer dans Le sexe nu
     
     
    Jerry Brouer 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Alain Tissier et Dany Daniel Alain Tissier et Dany Daniel

    Alain Tissier Alain Tissier

    Arlene Fontaine et Frederika Page Arlene Fontaine et Frederika Page

    Chantal Arondel Chantal Arondel

    Chantal Arondel Chantal Arondel

    Chantal Arondel Chantal Arondel

    Chantal Arondel et Daniel Sismondi Chantal Arondel et Daniel Sismondi

    Daniel Sismondi et Alain Tissier Daniel Sismondi et Alain Tissier

    Dany Daniel Dany Daniel

    Dany Daniel Dany Daniel

    Dany Daniel Dany Daniel

    Frederika Page Frederika Page

    Loic Porzier et X1 Loic Porzier et X1

    Marie Noelle Louvet Marie Noelle Louvet

    Nadege Millerot Nadege Millerot

    Nadege Millerot Nadege Millerot

    Nathalie Zeiger Nathalie Zeiger

    Patricia Hermenier et Arlene Fontaine Patricia Hermenier et Arlene Fontaine

    Valerie Boisgel et Alain Tissier Valerie Boisgel et Alain Tissier

    Valerie Boisgel Valerie Boisgel


    Document sans nom
    Alain Tissier Alain Valérie Boisgel la maîtresse d'Alain Chantal Arondel la femme d'Alain Nathalie Zeiger Nathalie, la caissière Nadège Millerot Rosa, l'institutrice Dany Daniel la secrétaire Loic Porzier Alain enfant Frederika Page la prostiruée Arlène Fontaine la femme en smoking Patricia Hermenier son amante Marie-Noelle Louvet l'auto-stoppeuse / une partouzarde Jerry Brouer un partouzard José Benazeraf un spectateur au cinéma  
    Document sans nom
    Réalisation : José Benazeraf
    Scénario et dialogues : José Benazeraf
    Image : Alain Levent
    Caméra : José Benazeraf
    Assistant opérateur : Jean-Claude Charnay
    Son : Gilles Bayé-Pouey
    Montage : Francine Gruber
    Directrice de production : Michel Niccolini
    Productrice déléguée : Simone Benazeraf
    Production : José Benazeraf - Les Productions du Chesne
    Distribution : Lusofrance
    Tournage : avril 1973
    Sortie le 1er novembre 1973

    « Ceci est l'histoire d'une narration, au sens classique du terme. Il raconte à ELLE, la femme refuge, la femme zéro, les sommets, les apophyses de sa vie sexuelle. Elle revivra à travers lui et participera parfois à posteriori aux émois et aux orgasmes de sa vie d'adolescent et d'homme. » - José Bénazéraf

    CRITIQUE(S) :
    « (…) Sur (d)es schémas reconnus, sinon communs, Benazeraf construit un récit à tiroirs : la confession alimente les ébats érotiques du narrateur et de sa maîtresse. Ces reflets peuvent amuser, mais ils renvoient le spectateur du film à sa propre solitude de voyeur et l’auteur s’acharne à prolonger les séquences amoureuses et leur enchevêtrement. Malheureusement il n’explicite rien d’autre que sa morale habituelle et un certain penchant pour le beau travail, aidé en cela par un bon travail d’opérateur. Et lorsqu’il « innove », c’est dans la restitution d’un geste (physique : les yeux, le visage ne sont guère mis à contribution), dans la description d’une posture. En fait J. Benazeraf tourne en rond et, bien qu’il ait abandonné les ambitions de THE FRENCH LOVE pour une autosatisfaction peu explicitée, il tourne en rond sans rien briser du cercle de contradictions du genre auquel il se voue entièrement. On ne voit rien d’autre à signaler de ce film sans musique où seule survient l’Internationale : pour rythmer l’amour du héros avec sa secrétaire (couchée sur un bureau où s’étale le programme commun de gouvernement de la gauche). » - Daniel Sauvaget, La Saison cinématographique 1975.

    « (...) Affranchi de toute temporalité objective, LE SEXE NU est un entrelacs distendu de souvenirs livrés par un homme à une femme qui se comporte comme un réceptacle » mais pas forcement passif (…) Un discours que l’on pourrait qualifier, d’une manière paradoxale et assez acide, de pro féministe. Plus prosaïquement, l’homme moderne (…) semble régulièrement se trouvé pris dans une sorte de traquenard cauchemardesque tendu par les femmes qu’il rencontre, et dont il ne sait comment se libérer (…) l’esthétisme, l’onirisme et les jeux de l’inconscient prévalent sur le sexe "per se" et, surtout, sur la clarté du récit. Le spectateur, sans réelle prise directe sur le film, peut le regretter et n’y comprendre goutte (…). » - Grégory Alexandre, Dictionnaire des films français pornographiques et érotiques 16 et 35 mm, Serious Publishing, 2011.


    Fiche réalisée par Stéphane Bruyère pour BDFF, 2017

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire