Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Une femme en blanc se révolte 
    Claude Autant-lara - 1966
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Une femme en blanc se révolte" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Danielle Volle dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Danielle Volle 


     Michel Ruhl dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Michel Ruhl 


     Josée Steiner dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Josée Steiner 


     Claude Titre dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Claude Titre 


     Bernard Dhéran dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Bernard Dhéran 


     Hélène Tossy dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Hélène Tossy 


     Elisabeth Kaza dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Elisabeth Kaza 


     Georges Claisse dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Georges Claisse 


     Bernard Musson dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Bernard Musson 


     Pierre Tornade dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Pierre Tornade 


     Sophie Leclair dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Sophie Leclair 


     Richard Saint-Bris dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Richard Saint-Bris 


     Marc Dudicourt dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Marc Dudicourt 


     Louise Chevalier dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Louise Chevalier 


     Marc Arian dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Marc Arian 


     Janine Darcey dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Janine Darcey 


     Yvon Sarray dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Yvon Sarray 


     Louisette Rousseau dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Louisette Rousseau 


     Gil Baladou dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Gil Baladou 


     Henri Coutet dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Henri Coutet 


     Philippe Brizard dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Philippe Brizard 


     Hubert Lassiat dans Une femme en blanc se révolte
     
     
    Hubert Lassiat 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Claude Titre Claude Titre

    Danielle Volle Danielle Volle

    Danielle Volle et Josee Steiner Danielle Volle et Josee Steiner

    Habitants de Mesnil en Ouche Habitants de Mesnil en Ouche

    Jean Pierre Honorat et Roland Demongeot a droite Jean Pierre Honorat et Roland Demongeot a droite

    Les deux freres Les deux freres

    Liliane Ponzio Liliane Ponzio

    Michel Ruhl et Danielle Volle Michel Ruhl et Danielle Volle

    Michele Varnier et Liliane Ponzio Michele Varnier et Liliane Ponzio

    Michele Varnier Michele Varnier

    Tableau de la bourgeoisie Tableau de la bourgeoisie

    Tableau de la paysanerie Tableau de la paysanerie

    Ceremonial du 11 novembre Ceremonial du 11 novembre

    Inconnue Inconnue


    Document sans nom
    Danielle Volle Claude Sauvage Michel Ruhl Jacques Ferrières Josée Steiner Simone Vallin Claude Titre Vincent Ferrières Bernard Dhéran Le brigadier Hélène Tossy Catherine Elisabeth Kaza Mme Vallin, la mère de Simone Bernard Musson Le sourd du village Sophie Leclair La femme de pierre, le puisatier Michèle Varnier Chantal, une fille du village (non créditée) Liliane Ponzio Une habitante du Mesnil-en-Ouche (non créditée) Georges Claisse Le curé du Mesnil-en-Ouche (non crédité) Pierre Tornade L'ambulancier (non crédité) Jean-Pierre Honorat Le petit infirme (non crédité) Roland Demongeot Un bezo du village (non crédité) Richard Saint-Bris Le maire d'un village voisin (non crédité) Marc Dudicourt Le conducteur d'autobus (non crédité) Louise Chevalier Une soeur à la Clinique Saint-Odile (non créditée) Marc Arian Un médecin venu de Paris (non crédité) Janine Darcey Une habitante du Mesnil-en-Ouche (non créditée) Yvon Sarray Le père du petit infirme (non crédité) Louisette Rousseau La mère du petit infirme (non créditée) Gil Baladou Le blessé au fond du puits (non crédité) France-Noëlle Un badaud (non créditée) Henri Coutet Un badaud (non crédité) Philippe Brizard Un badaud (non crédité) Hubert Lassiat Un badaud (non crédité)
    Document sans nom
    Autre titre : Nouveau journal d'une femme en blanc
    Distributeur : Gaumont
    Une co-production Sopac-Sneg
    Visa de contrôle cinématographique n°31.215
    Adaptation cinématographique et dialogues de Jean Aurenche
    Découpage technique : Claude Autant-Lara et Max Douy
    Adapté du roman de André Soubiran (tome II) aux éditions Kent Segep
    Directeur de la photographie : Michel Kelber
    Caméraman : Jean Benezech
    1er assistant opérateur : Robert Fraisse
    Perchman : Jacques Bissières
    Décors : Max Douy
    Ingénieur du son : Gérard Brisseau
    Chef monteuse son : Geneviève Vaury
    Régie Générale : Chantal Larouette
    Mixages : Jean Neny
    Enregistrement : Simo-Westrex
    Montage : Madeleine Gug
    Musique : Michel Magne
    Editions musicales : Hortensia
    1er assistant réalisateur : Ghislaine Autant-Lara
    2èmes assistants réalisateurs : Jacques Baratier et Jean-Marie Poiré
    Script-girl : Madeleine Billeaud
    Maquillage : Louis Bonnemaison
    Laboratoires : G.T.C. (Joinville)
    Studios : Franstudio (Saint-Maurice)
    Extérieurs : Le Mesnil-en-Ouche, la prison d'Evreux
    Administrateur général : Robert Sussfeld
    Administrateur délégué : Bernard Artigues
    Directeur de production : Jacques Pignier
    Productrice déléguée : Ghislaine Autant-Lara
    Filmé en noir et blanc
    Durée : 106 minutes
    Date de sortie à Paris : 25/03/66

    Résumé : La jeune interne Claude Sauvage est appelée à la campagne, à Mesnil-en-Ouche, pour aider le docteur Ferrières qui héberge chez lui son frère Jacques en cure de désintoxication et atteint d'une sévère hépatite. Si au début Jacques se montre méprisant et condescendant envers Claude, leur relation s'améliore au fil des jours. Des deux frères, c'est peut-être Jacques le plus humain. En effet, le docteur "bien pensant" et intègre, est finalement assez hypocrite et soigne le mari de sa maîtresse tout en accélérant sa mort. Jacques déteste ce frère ainé qui lui a toujours dit qu'il n'était bon à rien. Leurs disputes sont incessantes et atteignent vite un paroxysme. Simone Vallin, l'institutrice du Mesnil, qui a contracté la rubéole en début de grossesse, vit dans la peur d'avoir un enfant malformé. Elle demande à Claude l'avortement. Au début, la jeune interne refuse cette demande mais le départ du docteur Ferrières en service à Mourmelon-le-Grand et la preuve d'amour de Jacques décident Claude à faire l'opération. Tout se passe pour le mieux. Seulement, l'affaire s'ébruite et arrive aux oreilles de la police.
    Le thème de ce long-métrage est finalement très similaire au 'Journal d'une femme en blanc' de 1965.

    Notes :
    -Albert Michel dont le nom apparait au générique n'est pas dans le film.
    -Le personnage de Claude Sauvage interprété par Danielle Volle nous fait penser, tant physiquement que sur le plan décisionnel, à Simone Veil. Bien que le film soit sorti en en 1966, soit 9 ans avant sa légalisation de l'avortement, il montre que celui-ci restait encore un sujet extrêmement sensible. Le contraste entre cette jeune femme médecin de Paris aux idées plus progressistes et les habitants d'un petit village de province qui vivent comme au Moyen-Age est très intéressant. Le film de Claude Autant-Lara est un éloge au féminisme. Même si Claude Sauvage est confrontée à une population aux mentalités et aux principes révolus qui la condamnera, les dernières minutes nous montrent que le combat pour l'avortement arrivera un jour à son terme.
    Dès lors, on pouvait un jour espérer une collaboration Veil/Autant-Lara. Le résultat aurait été explosif! Explosif...c'est plutôt le mot pour qualifier la relation entre les deux célébrités. En effet, le cinéaste et la magistrate ne s'aimaient pas. En 1989, Simone Veil réagit immédiatement au discours antisémite tenu par Claude Autant-Lara à l'assemblée. Elle dit de lui au micro de RMC : "C'est un vieillard qui, parait-il, est toujours méchant, qui n'a pas eu le succès dans les dernières années qu'il pouvait espérer (...) qui est devenu de plus en plus aigri. On dit quelquefois que la vieillesse est un naufrage".

    L'utilisation des voix off, représentations des réflexions et pensées de l'héroïne, est très perturbante et même angoissante par moments. La dramatisation exagérée du jeu de Danielle Volle et Josée Steiner atteint des sommets. Mais où est passée Marie-Josée Nat qui incarnait si bien le Dr Sauvage en 1965 ?
    Heureusement, on peut compter sur la présence de certains emblèmes du cinéma français de l'époque pour équilibrer l'ensemble.
    De plus, Autant-Lara dresse de beaux portraits de la vie de province des années 60. De la jeunes filles aux moeurs légères au sourd du village en passant par les enfants 'anormaux' issus d'accouchement non assistés...Tout y est représenté, parfois dans le cliché, mais toujours avec justesse et précision.

    Remerciements à Jean-Pierre Pecqueriaux
    Mathieu Delannoy, Juin 2020

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire