Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Caresses sous un kimono 
    Norifumi Suzuki - 1972
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Caresses sous un kimono" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Sandra Julien dans Caresses sous un kimono
     
     
    Sandra Julien 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Akira Oizumi Akira Oizumi

    Audrey Cruz ou X Audrey Cruz ou X

    Fumio Watanabe Fumio Watanabe

    Hiroshi Nawa Hiroshi Nawa

    Kinji Nakamura Kinji Nakamura

    Masataka Naruse Masataka Naruse

    Miki sous un kimono Miki sous un kimono

    Miki Sugimoto Miki Sugimoto

    Miki Sugimoto Miki Sugimoto

    Miki Sugimoto Miki Sugimoto

    Miki Sugimoto Miki Sugimoto

    Miki Sugimoto Miki Sugimoto

    Miki Sugimoto Miki Sugimoto

    Miki Suguimoto et Sandra Julien Miki Suguimoto et Sandra Julien

    Miwako Onaya Taiji Tonoyama et X1 Miwako Onaya Taiji Tonoyama et X1

    Miwako Onaya Miwako Onaya

    Photo cochonne Photo cochonne

    Ruriko Ikejima Ruriko Ikejima

    Ruriko Ikejima Ruriko Ikejima

    Ruriko Ikejima et Masataka Naruse Ruriko Ikejima et Masataka Naruse

    Ryoko Ema et Miki Sugimoto Ryoko Ema et Miki Sugimoto

    Ryoko Ema et Shingo Yamashiro Ryoko Ema et Shingo Yamashiro

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien Sandra Julien

    Sandra Julien et Hiroshi Nawa Sandra Julien et Hiroshi Nawa

    Sandra sous un kimono Sandra sous un kimono

    Taiji Tonoyama Taiji Tonoyama

    X2 le Shogun Ienari Tokugawa X2 le Shogun Ienari Tokugawa

    X2 un ministre du Shogun X2 un ministre du Shogun

    X3 Miyo et Hiroshi Nawa X3 Miyo et Hiroshi Nawa

    X4 suivante de Kiyo X4 suivante de Kiyo

    X5 et Utako Kyo X5 et Utako Kyo

    X6 actrive Kabuki X6 actrive Kabuki

    XX Invites au mariage XX Invites au mariage

    Yoko Mihara et Miki Sugimoto Yoko Mihara et Miki Sugimoto

    Yoko Mihara Yoko Mihara

    Promo Promo

    Promo Promo


    Document sans nom
    Miki Sugimoto la princesse Kiyo Sandra Julien Sandra Hiroshi Nawa le seigneur Tadateru Ogura Fumio Watanabe Hakataya Taiji Tonoyama le vassal Kambe Shingo Yamashiro le fils de Kambe Yoko Mihara Fujinami Masataka Naruse Katsuma Morita Ruriko Ikejima Kozue Ryoko Ema Otsuya Miwako Onaya Umeno, la fille de Kambe Utaro Kyo la mariée Keisuke Otori  Sanpei Taira  Hachiro Oka  Yuko Mizuki  Akira Oizumi un garde du palais Megumi Jo  Minami Nakagawa  Audrey Cruz Maria Midori Yamada  Komimasa Tanaka  Kojiro Kawanami  Kinji Nakamura Nakamura, le chef de la garde
    Document sans nom
    Réalisation : Norifumi Suzuki
    Scénario : Masahiro Kakefuda, Norifumi Suzuki
    Image : Haruo Nakayama
    Caméra : Toshio Masuda
    Son : Ichiro Horiba
    Montage : Tadao Kanda
    Musique : Ichiro Araki - Chanson interprétée par Sandra Julien
    Direction artistique : Yoshimitsu Anamori
    Photographe de plateau : Yoshio Morozumi
    Projet : Kanji Amao
    Langue originale : Japonnais - Français
    Production : Toei Company
    Format : 35 mm - Couleur - 2.35 : 1
    Durée : 89 minutes (Japon)
    Distribution : Toei Company (Japon, 1972) - Télémondial (France, 1974)
    DVD édité par HK Video en 2013

    Dates de sorties :
    - Japon : 26 Avril 1972
    - France : 24 Juillet 1974
    - Suède : 10 Avril 1978
    - Espagne : 14 Octobre 1978

    Titres :
    - Sayonara je t’aime (France, titre alternatif)
    - Tokugawa sekkusu kinshi-rei: Shikijô daimyô (Interdiction du sexe sous les Tokugawa - Le Seigneur lubrique) (Titre original - Japon)
    - L'impero della lussuria (Italie)
    - El imperio del sexo (Espagne)
    - Ett lättsinnigt liv... (Suède)
    - The Erotomaniac Daimyo / Tokugawa Sex Ban: Lustful Lord (Titre international)


    L'HISTOIRE :
    Au Japon, début du XIXe siècle. Les conseillers du Shogun Tokugawa sont réunis afin de trouver un époux convenable pour la princesse Kiyo. Leur choix se porte sur Tadateru Ogura, un puissant et vaillant seigneur de l'île de Kyushu. Quitter la capitale pour une province lointaine n'enthousiasme guère la délicate princesse. Alors qu'elle aborde avec une curiosité certaine sa nouvelle vie de femme, elle voit sa nuit de noce tourner au fiasco ; son mari, expert en combats en en cavalcades, n'a aucune expérience ni aucun attrait pour les choses du sexe. Humiliée et frustrée, Kiyo souhaite rompre le mariage. Le clan Ogura craint que l'échec de l'union de Kiyo et de Tadateru ne provoque sa disgrâce et décide de prendre les choses en main. On fait appel aux services d' Hakataya, un pourvoyeur de fille. Celui-ci parvient à trouver la perle rare en la personne de Sandra, une jeune Française, qui parvient rapidement à réveiller la libido de Tadateru. Mais le rémède s'avère trop efficace au goût de Kiyo qui, jalouse, repousse maintenant les avances de son mari. Fou de rage Tadateru promulgue un édit qui interdit à tous ses sujets la moindre relation sexuelle...

    LES INTERPRETES :
    Sandra Julien tournait pour la deuxième fois sous la direction de Norifumi Suzuki. Leur première collaboration intitulée "Gendai poruno-den: Sentensei inpu" est, semble-t-il, restée inédite en France. Selon l'usage, Sandra Julien interprète la chanson du film "Sayonara je t’aime". Une expérience qu'elle prolonge avec l'album "Sexy Poem" sorti la même année au Japon.
    Vedette "Toei porn" née en 1953, Miki Sugimoto s'est plus particulièrement illustrée dans le genre "Pinky Violence" avec la série des GIRL BOSS dans laquelle Norifumi Suzuki met en scène des gangs de filles. On peut retrouver Miki Sugimoto dans le rôle d'une justicière à la fois stoïque et expéditive dans LES MENOTTES ROUGES réalisé par Yukio Noda en 1974 (disponible en DVD).

    S.B. Novembre 2020

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire