Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Monsieur Badin 
    François Chatel - 1958
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Monsieur Badin" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Jean Poiret dans Monsieur Badin
     
     
    Jean Poiret 


     Michel Serrault dans Monsieur Badin
     
     
    Michel Serrault 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Jean Poiret Jean Poiret

    Michel Serrault et Jean Poiret Michel Serrault et Jean Poiret

    Michel Serrault Michel Serrault

    Poiret et Serrault Poiret et Serrault

    Serrault et Poiret Serrault et Poiret


    Document sans nom
    Jean POIRET  le directeur Michel SERRAULT  Monsieur Badin
    Document sans nom
    « Monsieur Badin » est une saynète en un acte appartenant aux « Scènes de la vie de bureau » où Georges Courteline s’est amusé à développer la satire des fonctionnaires. La première représentation eut lieu en 1897 au Grand-Guignol.

    Le directeur de l’administration des Dons et Legs appelle dans son bureau son employé, Monsieur Badin, qui, très exceptionnellement, s’est rendu ce jour-là au ministère. En effet, prenant pour prétextes les décès fictifs de membres de sa famille, Monsieur Badin souffre d’absentéisme chronique et passe le plus clair de son temps dans une brasserie toute proche…

    Dans cette version télévisée de 1958, la pièce dure huit minutes en tout et pour tout et nous donne l’occasion de retrouver le savoureux duo Poiret-Serrault. En 1974, c'est Christian Marin et Alain Mottet qui reprennent les rôles de Badin et de son supérieur. Trois ans plus tard, peu de temps avant d’adapter « Messieurs les ronds-de-cuir », l’œuvre majeure de Courteline, Daniel Ceccaldi en proposera une version de quinze minutes où Pierre Tornade, dans le rôle du directeur dépassé par les arguments fallacieux avancés par son employé absentéiste, fera une savoureuse composition.

    Jean-Paul Briant, Mai 2022

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire