Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Maman a cent ans 
    Carlos Saura - 1979
    Achetez "Maman a cent ans" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Geraldine Chaplin dans Maman a cent ans
     
     
    Geraldine Chaplin 


     Rita Maiden dans Maman a cent ans
     
     
    Rita Maiden 


     Monique Ciron dans Maman a cent ans
     
     
    Monique Ciron 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Maman a cent ans Maman a cent ans

    Amparo Munoz Amparo Munoz

    Amparo Munoz Amparo Munoz

    Amparo Munoz Amparo Munoz

    Amparo Munoz Amparo Munoz

    Amparo Munoz et Angeles Torres Amparo Munoz et Angeles Torres

    Amparo Munoz et Angeles Torres Amparo Munoz et Angeles Torres

    Amparo Munoz et Elisa Nandi Amparo Munoz et Elisa Nandi

    Angeles Torres Angeles Torres

    Angeles Torres Angeles Torres

    Angeles Torres et Elisa Nandi Angeles Torres et Elisa Nandi

    Charo Soriano et Fernando Fernan Gomez Charo Soriano et Fernando Fernan Gomez

    Charo Soriano Charo Soriano

    Elisa Nandi Elisa Nandi

    Elisa Nandi Elisa Nandi

    Elisa Nandi Elisa Nandi

    Fernando Fernan Gomez Fernando Fernan Gomez

    Geraldine Chaplin Geraldine Chaplin

    Geraldine Chaplin Geraldine Chaplin

    Geraldine Chaplin et Jose Maria Prada Geraldine Chaplin et Jose Maria Prada

    Jose Maria Prada Jose Maria Prada

    Jose Vivo Jose Vivo

    Maman a cent ans Maman a cent ans

    Maman a cent ans Maman a cent ans

    Maman a cent ans Maman a cent ans

    Monique Ciron au centre Monique Ciron au centre

    Norman Briski et Geraldine Chaplin Norman Briski et Geraldine Chaplin

    Norman Briski Norman Briski

    Rafaela Aparicio Rafaela Aparicio

    Rafaela Aparicio Rafaela Aparicio

    Rita Maiden et X a droite Rita Maiden et X a droite


    Document sans nom
    Geraldine Chaplin Ana Amparo Muñoz Natalia Fernando Fernán Gómez Fernando Norman Briski Antonio Rafaela Aparicio  Maman Charo Soriano Luchi Ángeles Torres Carlota Elisa Nandi Victoria José Vivó Juan Rita Maiden Solange Monique Ciron Anny José María Prada José - extrait Anna et les loups
    Document sans nom
    Réalisation : Carlos Saura
    Scénario : Carlos Saura
    Image : Teodoro Escamilla
    Assistant opérateur : Alfredo F. Mayo, Antonio Pueche, Atrezzo
    Santiago Zuazo
    Montage : Pablo G. del Amo
    Assistants montage : Raúl Casado, Juan Ignacio San Mateo
    Mixage : José María San Mateo
    Son : Bernardo Menz
    Perche : Miguel Ángel Polo
    Bruitage : Antonio Illán
    Décors : Antonio Belizón
    Costumes : Maiki Marín
    Accessoiriste : Mateos Menjibar Luna
    Maquillage : Ramón de Diego
    Coiffure : Josefa Rubio
    Habilleuse : Angelines Castro
    Musique : Federico Chueca, Franz Schubert, Manuel Garcia, Manuel Garrido
    Photographe de plateau : Jesús Rambal
    Script : Francisco Lucio
    Assistant réalisateur : Francisco Querejeta, Carlos Saura Jr
    Régie : Gregorio Hebrero
    Assistant de production : Víctor Albarrán
    Directeur de production : Primitivo Álvaro
    Producteur exécutif : Elías Querejeta
    Producteurs déléguée : Tony Molière, Claude Pierson
    Production : Elías Querejeta Producciones Cinematográficas (Madrid) / Les Films Molière (Paris) / Pierson Productions (Paris)
    Pays d'origine : Espagne / France
    Langue originale : Espagnol
    Générique : S. Films - Pablo Nunez
    Laboratoires : Fotofilm (Madrid) - G.T.C. (Paris)
    Format : couleur (Eastmancolor) — 35 mm — son Mono
    Durée : 95 minutes
    Dates de sortie : 17 septembre 1979 (Espagne) - 7 novembre 1979 (France)
    "A Catherine et Alberto Portera"

    Titre original : Mamá cumple cien años

    Pour fêter les cent ans de la « Madre », enfants et petits enfants se réunissent dans la vieille demeure familiale. Même les absents ont leur place puisque, sur la table, trône le portrait d’un fils défunt. Après les premières manifestations de joie, consécutives aux retrouvailles, la vie commune s’organise pour quelques jours. Chacun révèle alors les faces cachées de son visage, les désirs les plus enfouis remontent à la surface, s’expriment au détour d’une nuit d’insomnie, au hasard des situations et des rencontres. De l’ordre initial, il ne restera plus rien qu’une apparence ; mais personne ne sera dupe, pas même la maman qui sait par avance que certains de ses enfants vont tenter de la tuer. Tous ces avatars n’empêcheront pourtant pas la famille de vivre une heure de fête authentique. - Résumé Olivier Gillissen, La saison cinématographique 1980

    COMMENTAIRE(S) :
    « Si la plupart des personnages d‘ANNA ET LES LOUPS se retrouvent ici, il n‘est pas nécessaire d‘avoir vu ce premier film pour comprendre MAMAN A CENT ANS. Après des œuvres intérieures assez étouffantes, Carlos saura retrouve ici un ton plus aéré, et débordant d‘humour, même si souvent le rire ne va pas sans quelques grincements. C‘est que les saillies comiques sont directement proportionnelles à l‘inquiétude intime qui sourd au plus profond de chacun des personnages. La réunion familiale est traitée avec une truculence toute méditerranéenne et sert bien entendu de prétexte à l‘analyse des contradictions de chacun. Le caractère entier des différents protagonistes ne résiste pas à l‘œil perçant de Saura qui sait, par caméra interposée, déceler dans les regards ces fêlures secrètes des êtres par où fusent les désirs en mille direction.
    Dire que l‘humour contrebalance sans cesse cette exploration des personnalités serait exagéré. Après un démarrage un peu lent - il faut néanmoins mettre chacun à sa place (et n‘est-ce pas ainsi que les choses se passent dans la réalité ?) - le film atteint à une gravité dans la description et l‘analyse, gravité qui donne aux intentions comiques un tout autre écho. Ajoutons enfin - et cela seul souligne l‘extrême qualité du film - que le constat, aussi amer qu‘il soit, débouche en permanence non pas sur un univers morbide mais, bien au contraire, sur un monde plein de vie, d‘amour et de chaleur. Malgré leurs calculs, leur égoïsme et leurs roublardises, les uns et les autres emportent finalement notre sympathie, et Saura parvient à rendre sensible les liens qui unissent malgré tout les membres de cette communauté. Il fallait beaucoup d’intelligence et de savoir-faire pour démontrer tout cela Bravo. » - Olivier Gillissen, La saison cinématographique 1980


    Complément Stéphane Bruyère, Janvier 2018

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire