Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • L'aîné des ferchaux 
    Jean-Pierre Melville - 1962
    Achetez "L'aîné des ferchaux" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Charles Vanel dans L'aîné des ferchaux
     
     
    Charles Vanel 


     Jean-Paul Belmondo dans L'aîné des ferchaux
     
     
    Jean-Paul Belmondo 


     Andrex dans L'aîné des ferchaux
     
     
    Andrex 


     Michèle Mercier dans L'aîné des ferchaux
     
     
    Michèle Mercier 


     Barbara Sommers dans L'aîné des ferchaux
     
     
    Barbara Sommers 


     André Certes dans L'aîné des ferchaux
     
     
    André Certes 


     Maurice Auzel dans L'aîné des ferchaux
     
     
    Maurice Auzel 


     Pierre Leproux dans L'aîné des ferchaux
     
     
    Pierre Leproux 


     Dominique Zardi dans L'aîné des ferchaux
     
     
    Dominique Zardi 


     Billy Kearns dans L'aîné des ferchaux
     
     
    Billy Kearns 


     Ewa Swann dans L'aîné des ferchaux
     
     
    Ewa Swann 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    L'aîné des ferchaux L'aîné des ferchaux

    Charles Vanel Charles Vanel

    Charles Vanel Charles Vanel

    Charles Vanel Charles Vanel

    Jean Paul Belmondo Jean Paul Belmondo

    Jean Paul Belmondo Jean Paul Belmondo

    Jean Paul Belmondo Jean Paul Belmondo

    Jean Paul Belmondo Jean Paul Belmondo

    Jean Paul Belmondo et Charles Vanel Jean Paul Belmondo et Charles Vanel

    Michele Mercier Michele Mercier

    Michele Mercier Michele Mercier

    Michele Mercier et Jean Paul Belmondo Michele Mercier et Jean Paul Belmondo

    Stefania Sandrelli Stefania Sandrelli

    Stefania Sandrelli Stefania Sandrelli

    Stefania Sandrelli et Jean Paul Belmondo Stefania Sandrelli et Jean Paul Belmondo

    Michele Mercier nue Michele Mercier nue

    Michele Mercier nue Michele Mercier nue


    Document sans nom

    AU départ, un roman de Simenon : Ferchaux, puissant banquier, accusé d'un crime vieux de vingt ans et sur le point d'être arrêté, recrute un secrétaire qui l'accompagnera dans sa fuite à l'étranger. Michel Maudet a cru réussir dans la boxe ; il a échoué, il est disponible et les scrupules ne l'étouffent pas. Il accepte la situation que lui offre M. Ferchaux.
    Au cours du voyage, les deux hommes (dont l'un pourrait être le père de l'autre) s'observent, se défient, s'affrontent. Aussi durs, aussi retors, aussi furieusement égoïstes l'un que l'autre, ils se ressemblent au point d'être le même à des âges différents. Ferchaux, en Maudet, se revoit lui-même, tel qu'il était à vingt-cinq ans, et Maudet sait qu'il deviendra un Ferchaux.
    A cette histoire, Jean-Pierre Melville imprime la griffe de sa personnalité, qui est forte. Son film possède une respiration très personnelle qui s'impose tout de suite au spectateur.
    De grands mouvements lyriques (l'arrivée à New York, la découverte d'admirables paysages américains, la visite à la maison natale de Sinatra) alternent avec les empoignades sournoises des deux hommes, leur affrontement qui fait progresser leur défiance commune jusqu'à la mort du vieux.
    Après « Le Doulos », qui traitait du mensonge, Melville poursuit, avec « L'Aîné des Ferchaux », son étude de caractères. Ici, c'est l'égoïsme qu'il traque et ce n'est pas tout simple. Cependant, en dépit de l'âpreté des sentiments, le ton du film reste serein.
    De New York à La Nouvelle-Orléans, il nous entraîne à travers des paysages d'une beauté fluide aux couleurs vibrantes, avec lesquelles la musique de Georges Delerue trouve des harmonies intimes. Ce beau film, tout émaillé de bonheurs de style, comme l'ouverture dans la lumière poudrée d'un ring de boxe, est joué par Charles Vanel, Ferchaux étonnant de naturel, et par Jean-Paul Belmondo, qui lui renvoie très bien la balle.

    Note BDFF : Malvina Silberberg n'est autre qu'Ewa Swann. Merci à Jean-Marc Cozic de me l'avoir signalé, et à Jean-Pierre Pecqueriaux de l'avoir confirmé.

    Alain S.

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire