Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Deux hommes dans la ville 
    José Giovanni - 1973
    Achetez "Deux hommes dans la ville" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Alain Delon dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Alain Delon 


     Jean Gabin dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Jean Gabin 


     Mimsy Farmer dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Mimsy Farmer 


     Victor Lanoux dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Victor Lanoux 


     Cécile Vassort dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Cécile Vassort 


     Malka Ribowska dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Malka Ribowska 


     Christine Fabréga dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Christine Fabréga 


     Gérard Depardieu dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Gérard Depardieu 


     Robert Castel dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Robert Castel 


     Maurice Barrier dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Maurice Barrier 


     Armand Mestral dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Armand Mestral 


     Dominique Zardi dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Dominique Zardi 


     Jacques Monod dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Jacques Monod 


     Bernard Giraudeau dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Bernard Giraudeau 


     Michel Bouquet dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Michel Bouquet 


     Michel Fortin dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Michel Fortin 


     Bernard Musson dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Bernard Musson 


     Jacques Rispal dans Deux hommes dans la ville
     
     
    Jacques Rispal 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Deux hommes dans la ville Deux hommes dans la ville

    Deux hommes dans la ville Deux hommes dans la ville


    Document sans nom

    1973 : GABIN voûté, accablé, marche dans la rue, il grommelle, à notre adresse, que la justice il n'y croira plus, jamais plus, et aussi que le destin a joué sa partie dans le drame de Gino.

    La mauvaise étoile

    « Gino, je l'ai connu... » Après ce prélude, flash back classique : Gino (Delon) est un droit commun remis dans le droit chemin par un vieil éducateur de prison, intelligent et cornpréhensif (Gabin). Hélas, Gino est né sous une mauvaise étoile : la malchance et la fatalité vont le faire tomber, tête baissée, dans le piège tendu par un policier haineux et rancunier, rôle dans lequel on voit venir, sans surprise, Michel Bouquet, préposé, au cinéma, à la méchanceté vicelarde.
    Ce « méchant » fait tant et si bien que Gino, au cours d'une crise de colère justifiée, le tue. Il est condamné à mort et exécuté sous nos yeux.
    A travers le scénario dont il est l'auteur, José Giovanni voulait traiter trois grands sujets : la prévention de la criminalité, la réforme pénitentiaire, l'abolition de la peine de mort. Hélas, la réalisation de José Giovanni trahit José Giovanni : son manichéisme, sa maladresse, son lyrisme de pacotille, ses ralentis faussement poétiques, enfin son manque absolu d'inspiration derrière la caméra, rendent son scénario tout à fait inefficace. Sans doute est-il toujours émouvant de voir la guillotine en action mais autrement convaincant était le film de Claude Lelouch « La Vie, l'Amour, la Mort ». Ici, les vrais sujets disparaissent dans les brumes lointaines du mélo que nous raconte Giovanni. Reste un face à face Gabin-Delon qui a déjà fait ses preuves et qui, au niveau du travail d'acteurs, ne manque pas d'intensité ainsi que la présence sensible de Mimsy Farmer.
    Si l'abolition de la peine de mort vous intéresse, mieux vaut lire le livre vraiment fort que vient de publier Pierre Joffroy : « 20 têtes à couper ».

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire