Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Vipère au poing 
    Pierre Cardinal - 1971
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Vipère au poing" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Alice Sapritch dans Vipère au poing
     
     
    Alice Sapritch 


     Marcel Cuvelier dans Vipère au poing
     
     
    Marcel Cuvelier 


     Germaine Delbat dans Vipère au poing
     
     
    Germaine Delbat 


     Gilette Barbier dans Vipère au poing
     
     
    Gilette Barbier 


     Lucien Frégis dans Vipère au poing
     
     
    Lucien Frégis 


     Marcel Champel dans Vipère au poing
     
     
    Marcel Champel 


     Guy Bonnafoux  dans Vipère au poing
     
     
    Guy Bonnafoux  

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Herve Bazin Herve Bazin

    Vipère au poing Vipère au poing

    Vipère au poing Vipère au poing

    Vipère au poing Vipère au poing

    Alice Sapritch et Dominique de Keuchel Alice Sapritch et Dominique de Keuchel

    Alice Sapritch et Gilette Barbier Alice Sapritch et Gilette Barbier

    Alice Sapritch Alice Sapritch

    Benjamin Boda Benjamin Boda

    Brasse Bouillon Chiffe et Cropette Brasse Bouillon Chiffe et Cropette

    De Keuchel alias Brasse Bouillon De Keuchel alias Brasse Bouillon

    Dominique de Keuchel Dominique de Keuchel

    Eric Frisdal Eric Frisdal

    Germaine Delbat Germaine Delbat

    Gilette Barbier Gilette Barbier

    Guy Bonnafoux et Marcel Cuvelier Guy Bonnafoux et Marcel Cuvelier

    Jacques Serizier Jacques Serizier

    Lucien Fregis Lucien Fregis

    Marcel Champel et Dominique de Keuchel Marcel Champel et Dominique de Keuchel

    Marcel Cuvelier Marcel Cuvelier

    Marie Servanne Marie Servanne

    Sapritch joue Folcoche Sapritch joue Folcoche

    Vipere au Poing Vipere au Poing


    Document sans nom
    Alice SAPRITCH  Marthe Rezeau dite Folcoche Marcel CUVELIER Jacques Rezeau Dominique DE KEUCHEL  Jean Rezeau dit Brasse-Bouillon Benjamin BODA  Ferdinand Rezeau dit Chiffe Éric FRISDAL  Marcel Rezeau dit Cropette Germaine DELBAT  la grand-mère Rezeau Gilette BARBIER  Alphonsine dite Fine Marie SERVANNE  Ernestine Lion Lucien FREGIS  le Père Vadeboncoeur Jacques SÉRIZIER  Abbé Vivien Marcel CHAMPEL  Abbé Traquet Frédéric BOULAY  Petit-Jean Guy BONNAFOUX  Lambillon Christiane LOCQUIN  l'infirmière
    Document sans nom
    Ce n’est pas une révélation : Folcoche est le plus grand rôle d’Alice Sapritch, adoubée par Hervé Bazin lui-même. La comédienne insuffle au personnage la cruauté nécessaire à ce rôle de mère indigne mais, plus subtilement, la fin du film permet d’éprouver une certaine pitié pour celle qui aurait connu un premier amour impossible avant le mariage arrangé avec Jacques Rezeau. Marcel Cuvelier est très bon dans ce rôle et même si Catherine Frot et jacques Villeret dans l’adaptation ultérieure de Philippe De Broca ont tendance à nous faire oublier cette première version, le film de Pierre Cardinal est bien plus fidèle à l’esprit du roman, tout en concentrant l’action sur une période plus brève. Il manque des épisodes secondaires, comme la mort de la grand-mère, la fugue à Paris ou la liaison avec la petite paysanne Madeleine, car tout le film est centré sur l’affrontement mère-fils.

    Interprète de Brasse-Bouillon adolescent, Dominique de Keuchel est plus crédible dans ce rôle que le petit Jules Sitruk chez De Broca. La scène fameuse de « la pistolétade » - opposition des regards entre Folcoche et son fils – est excellente de même que le moment où « la loi est donnée » ou la danse de sioux des trois frères révoltés scandant « La folle ! La cochonne ! » à l’origine du surnom de « Folcoche ».

    La mise en scène de Pierre Cardinal privilégie les gros plans du visage des protagonistes et les ellipses – ainsi, un abbé chasse l’autre et au lieu de sept précepteurs ecclésiastiques, il n’y en a ici que trois. Alors qu’une fumée noire annonce l’arrivée de la micheline qui ramène la mère indigne, les couleurs chaudes d’une nature bucolique correspondent à une parenthèse de répit lors de l’hospitalisation de Folcoche. Comme dans le roman, la dénonciation d’une conception religieuse abusive est très présente de même, mais en mode mineur, que l’ironie à l’égard de la petite bourgeoisie provinciale.

    Jean-Paul Briant, Juin 2021



    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire