Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • La belle au bois dormant 
    Robert Maurice - 1973
    Achetez "La belle au bois dormant" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Isabelle Weingarten dans La belle au bois dormant
     
     
    Isabelle Weingarten 


     Marie Dubois dans La belle au bois dormant
     
     
    Marie Dubois 


     Michel De Ré dans La belle au bois dormant
     
     
    Michel De Ré 


     Gaby Sylvia dans La belle au bois dormant
     
     
    Gaby Sylvia 


     Lucienne Bogaert dans La belle au bois dormant
     
     
    Lucienne Bogaert 


     Tania Balachova dans La belle au bois dormant
     
     
    Tania Balachova 


     Marc Eyraud dans La belle au bois dormant
     
     
    Marc Eyraud 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    La belle au bois dormant La belle au bois dormant

    La belle au bois dormant La belle au bois dormant

    La belle au bois dormant La belle au bois dormant

    La belle au bois dormant La belle au bois dormant

    La belle au bois dormant La belle au bois dormant

    La belle au bois dormant La belle au bois dormant

    La belle au bois dormant La belle au bois dormant

    La belle au bois dormant nue La belle au bois dormant nue

    La belle au bois dormant nue La belle au bois dormant nue

    La belle au bois dormant nue La belle au bois dormant nue

    La belle au bois dormant nue La belle au bois dormant nue

    La belle au bois dormant nue La belle au bois dormant nue

    La belle au bois dormant nue La belle au bois dormant nue

    La belle au bois dormant nue La belle au bois dormant nue

    La belle au bois dormant La belle au bois dormant


    Document sans nom
    Agathe Deschamps Nuit petite fille Isabelle Weingarten Nuit jeune fille Michel de Ré le roi Pallas Marie Dubois la reine Apolline Gaby Sylvia la bonne fée Lucienne Bogaert la vieille fée Tania Balachova la reine-mère Marc Eyraud le vieux roi Martine Garrel Caroline Catherine Coste Pulchérie
    Document sans nom
    Adaptation du célèbre conte de Charles PERRAULT. Divertissement de qualité où les bons et les méchants ne sont pas toujours ceux que l'on croit. Avec une petite princesse pas très charmante, une vieille fée plus fofolle que rancunière et une jeune fée dont les qualités ne scintillent guère...

    Mots clés : conte (DE FEE) ; fantastique ; princesse ; prince (CHARMANT) ; enfance

    Critique post-diffusion : Jacqueline Baudrier, en présentant les programmes de fin d'année, a qualifié cette « Belle au bois dormant » d' « audacieuse et non conformiste ». Elle a précisé qu'elle s'adressait plus particulièrement aux adultes. Les parents — à qui cet avertissement aura échappé — se fiant au titre, à l'auteur, Charles Perrault, à leurs souvenirs, à la période de Noël, ont probablement pensé que c'était « le » spectacle familial par excellence. Aussi, auront-ils été quelque peu surpris — certains peut-être même choqués — en voyant la jeune princesse se promener nue à travers la forêt, la cruelle reine jouer les vampires à ses moments perdus et ce conte de fées devenir un terrible cauchemar.

    Je me demande si beaucoup de grandes personnes lisent les contes de Perrault. Je persiste à penser qu'on les raconte surtout aux enfants. Or, cette « Belle au bois dormant » ne s'adressait vraiment ni aux uns ni aux autres. L'adaptation de Romain Weingarten était habile, mais près de la tradition. Toute la première partie relevait du conte de fées de notre enfance, il fallait attendre la seconde pour tomber dans le fantastique et le cauchemar.

    La réalisation de Robert Maurice, malgré des longueurs, témoignait d'une certaine recherche, mais c'est une aberration d'avoir passé cette « Belle au bois dormant », conçue pour la couleur, en noir et blanc. Certains personnages, celui de la reine, par exemple — magnifiquement interprétée par Tania Balachova — perdaient toute signification : de grise, elle devenait rouge à mesure qu'elle buvait le sang de ses suivantes. La distribution était excellente et homogène. Isabelle Weingarten avait la pureté de la Belle, Michel de Ré de l'humour, Marie Dubois du charme. J'ai particulièrement aimé Lucienne Bogaert en mauvaise fée. Un spectacle de qualité mais ambigu, qui aura du mal à trouver son public.

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire