Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Jacquou le croquant 
    Stellio Lorenzi - 1969
    Achetez "Jacquou le croquant" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    3 Commentaires
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Eric Damain dans Jacquou le croquant
     
     
    Eric Damain 


     Fred Ulysse dans Jacquou le croquant
     
     
    Fred Ulysse 


     Maurice Bourbon dans Jacquou le croquant
     
     
    Maurice Bourbon 


     Elisabeth Wiener dans Jacquou le croquant
     
     
    Elisabeth Wiener 


     Simone Rieutor dans Jacquou le croquant
     
     
    Simone Rieutor 


     Claude Cerval dans Jacquou le croquant
     
     
    Claude Cerval 


     Paloma Matta dans Jacquou le croquant
     
     
    Paloma Matta 


     Henri Nassiet dans Jacquou le croquant
     
     
    Henri Nassiet 


     Francis Claude dans Jacquou le croquant
     
     
    Francis Claude 


     Robert Bazil dans Jacquou le croquant
     
     
    Robert Bazil 


     Denis Manuel dans Jacquou le croquant
     
     
    Denis Manuel 


     François Vibert dans Jacquou le croquant
     
     
    François Vibert 


     Noël Roquevert dans Jacquou le croquant
     
     
    Noël Roquevert 


     Héléna Bossis dans Jacquou le croquant
     
     
    Héléna Bossis 


     Charles Moulin dans Jacquou le croquant
     
     
    Charles Moulin 


     Jacques Danoville dans Jacquou le croquant
     
     
    Jacques Danoville 


     Douchka dans Jacquou le croquant
     
     
    Douchka 


     Lucien Barjon dans Jacquou le croquant
     
     
    Lucien Barjon 


     Jeanne Hardeyn dans Jacquou le croquant
     
     
    Jeanne Hardeyn 


     Luce Fabiole dans Jacquou le croquant
     
     
    Luce Fabiole 


     Roger Desmare dans Jacquou le croquant
     
     
    Roger Desmare 


     Edmond Ardisson dans Jacquou le croquant
     
     
    Edmond Ardisson 


     Gilles Léger dans Jacquou le croquant
     
     
    Gilles Léger 


     Charles Blavette dans Jacquou le croquant
     
     
    Charles Blavette 


     Pascal Tersou dans Jacquou le croquant
     
     
    Pascal Tersou 


     Lucien Hubert dans Jacquou le croquant
     
     
    Lucien Hubert 


     Hervé Sand dans Jacquou le croquant
     
     
    Hervé Sand 


     Yvon Sarray dans Jacquou le croquant
     
     
    Yvon Sarray 


     Raymond Pélissier dans Jacquou le croquant
     
     
    Raymond Pélissier 


     Marie Verdi dans Jacquou le croquant
     
     
    Marie Verdi 


     Fred Personne dans Jacquou le croquant
     
     
    Fred Personne 


     Gérard Dournel dans Jacquou le croquant
     
     
    Gérard Dournel 


     Guy Vassal dans Jacquou le croquant
     
     
    Guy Vassal 


     Jacques Robiolles dans Jacquou le croquant
     
     
    Jacques Robiolles 


     Léonce Corne dans Jacquou le croquant
     
     
    Léonce Corne 


     Martin Trévières dans Jacquou le croquant
     
     
    Martin Trévières 


     Pierre Nunzi dans Jacquou le croquant
     
     
    Pierre Nunzi 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Jacquou le croquant Jacquou le croquant

    Jacquou le croquant Jacquou le croquant

    Elisabeth Wiener Elisabeth Wiener

    Elisabeth Wiener Elisabeth Wiener

    Elisabeth Wiener Elisabeth Wiener

    Elisabeth Wiener Elisabeth Wiener

    Elisabeth Wiener Elisabeth Wiener

    Elisabeth Wiener Elisabeth Wiener

    Elisabeth Wiener Elisabeth Wiener

    Elisabeth Wiener Elisabeth Wiener

    A M Julien A M Julien

    Daniel Leroy Paloma Matta Daniel Leroy Paloma Matta

    Daniel Leroy Daniel Leroy

    Elisabeth Wiener Daniel Leroy Elisabeth Wiener Daniel Leroy

    Etienne Sevral Etienne Sevral

    Isabelle Ferrand Isabelle Ferrand

    Isabelle Ferrand Isabelle Ferrand

    Jacquou le croquant Jacquou le croquant

    Jacquou le croquant Jacquou le croquant

    Paloma Matta Paloma Matta

    Paloma Matta Paloma Matta

    Paul Leroyer Paul Leroyer

    Severine Lerczinska Severine Lerczinska

    Simone Rieutor Simone Rieutor

    Simone Rieutor Simone Rieutor

    Simone Rieutor Fred Ulysse Simone Rieutor Fred Ulysse

    Jacquou le croquant Jacquou le croquant

    Jacquou le croquant Jacquou le croquant


    Document sans nom
    Eric Damain (Jacquou enfant) Daniel Leroy (Jacquou homme) Simone Rieutor (Marie Féral, la mère) Fred Ulysse (Martin Féral, le père) Claude Cerval (Le comte de Nansac) Elisabeth Wiener (La Galiotte) Paloma Matta (Lina femme) Henri Nassiet  (Le curé Bonnal) Francis Claude  (Chevalier Galibert) Robert Bazil  (Jean) Denis Manuel  (L'avocat) François Vibert  (Cassius) Noël Roquevert  (La Ramée) Hélèna Bossis  (La Mathive) Isabelle Ferrand  (La Bertille) Charles Moulin  (Laborie) Jacques Danoville  (Mascret) Douchka  (Jeannette Mion) Lucien Barjon (Géral) Maurice Bourbon  (Pierre Mion) Jeanne Hardeyn  (La Mion) Luce Fabiole  (Fantille) Roger Desmare  (Marc) Edmond Ardisson  (Antoine) Gilles Léger  (Joseph) Charles Blavette  (Jansou) Pascal Tersou  (Le garde) Lucien Hubert  (Le président) Hervé Sand  (Le brigadier) Yvon Sarray  ( Don Engelbert) Vaviva Winitzki  (Lina enfant) Séverine Lerczinska (Hermine) Etienne Sevral  (Guilhem) Raymond Pélissier  (Le procureur du roi) Maria Verdi  (Madeleine) Fred Personne  (Le curé Villar) A.M. Julien  (Le juge d'instruction) Gérard Dournel  (Le guichetier) Guy Vassal  (Le jeune homme) Jacques Robiolles  (Le jésuite) Léonce Corne  (Le curé de Bars) Marcel Dedieu  (Le secrétaire) Martin Trévières  (Le gendarme) Paul Leroyer  (L'huissier) Pierre Duncan  (Le bourreau) Pierre Nunzi  (le fils du comte)
    Document sans nom
    Début : En 1816, dans le périgord, la vie est dure pour Martin Féral, sa femme Marie et leur fils de huit ans Jacquou. Il est métayer et travaille pour le Comte de Lansac. un gentilhomme qui retrouve ses terres depuis l'arrivée de Louis XVIII. Les paysans sont exploités et craignent particulièrement Laborie qui travaille pour le Comte. Laborie profite de son statut pour rançonner davantage les paysans et profiter des femmes soumises à son dictat. Le jour où Laborie tue le chien et blesse la femme de Martin; celui - ci prend son fusil et abat Laborie. Jacquou va alors assister au procès de son père et la colère va commencer à monter en lui...





    Sixième et dernier épisode de "Jacquou le croquant", réalisé par Stéllio LORENZI et adapté du roman d'Eugène LE ROY.
    Jacquou vit maintenant chez Jean le Charbonnier, un fidèle ami de son père. Prévenu par la Bertille, il va au secours de Lina
    battue par sa mère, la Mathive, et Guilhem. Tous deux veulent qu'elle épouse ce dernier pour se procurer son héritage.
    Sur ordre du Comte, les gendarmes arrêtent Cassius et tous les meneurs de l'assaut de l'église, sauf Jacquou. Le Comte lui réserve un sort particulier: il le fait enlever sans témoins, et le met dans les oubliettes de son château. Il l'y laisse mourir de faim, dévoré par les rats. Mais la Galiote, la fille du Comte, les a vus arriver.
    Jean, constatant la disparition de Jacquou, demande aux gendarmes d'aller perquisitionner chez le Comte de Nansac. Mais ceux-ci, étant sous l'influence du Comte, refusent. Jean s'adresse alors au Chevalier Galibert. Ce dernier se rend chez le juge pour lui demander de perquisitionner. Le juge refuse tout d'abord parce qu'il est impensable d'aller perquisitionner chez un noble tout puissant. Mais il finit par s'y résoudre. La Perquisition ne donne rien: ils ne trouvent pas l'accès aux oubliettes. La Galiote, espionnant son père, trouve où est caché Jacquou. Elle en fait alors part discrètement au chevalier Galibert. Les gendarmes viennent prévenir le Comte de Nansac qu'une nouvelle perquisition aura lieu le lendemain. Pendant la nuit, il fait emporter Jacquou dans la forêt où ses gardes s'apprêtent à le tuer. Mais la Galiote les a suivis et les en empêche.
    Jacquou est sauvé. Mais pendant sa séquestration au château, Lina, toujours maltraitée par sa mère et désespérée de la disparition de Jacquou qu'elle croit mort, se suicide en se noyant dans l'étang au bord duquel elle retrouvait Jacquou.
    Ce dernier, apprenant la mort de sa bonne-amie, et n'ayant plus rien à perdre, décide de se venger enfin du Comte de Nansac, quoi qu'il lui en coûte. Il prend la tête d'une révolte paysanne contre le Comte de Nansac, qui les oppresse, les vole, et même les tue en toute impunité. Jacquou exhorte le village à se soulever comme d'autres le font un peu partout en France et notamment à Paris. C'est la Révolution de 1830.
    Les insurgés prennent le château d'assaut. Jacquou décide de ne pas tuer le Comte, mais de lui infliger une souffrance plus durable: il incendie le château pour ruiner le Comte. En regardant le château brûler, Jacquou est heureux d'avoir enfin vengé son père, et de voir le symbole de leur misère disparaître.
    A Périgueux se déroule le procès des insurgés: Jacquou, Cassius et Jean le Charbonnier. Ils sont défendus par Maître Fontgrave, qui avait défendu son père. Tous les villageois sont là pour assister à l'audience. On est le 29 Juillet 1830, et à Paris c'est la Révolution.
    Le juge auditionne les témoins à charge et tout d'abord le Comte de Nansac, montrant Jacquou comme un dangereux criminel qui le poursuit depuis l'enfance, et a réduit son honorable famille à la misère.
    Puis vient l'audition des témoins à décharge. Plusieurs décrivent les crimes commis par le Comte, ses hommes ou les membres de sa famille, et dont ils ont été victimes. Ils affirment avoir agit pour se libérer des injustices du Comte. Le Chevalier Galibert retrace la succession de malheurs dont a été victime Jacquou de par l'acharnement du Comte de Nansac contre sa famille.
    Pendant ce temps, la révolution continue à Paris. Ce sont les "Trois glorieuses", qui mettent fin à la Restauration et au règne de Charles X.
    Le lendemain, le procureur du roi demande la peine de mort pour ce criminel qui réprouve l'ordre. Puis Maître Fontgrave prononce sa plaidoirie dans laquelle il fait de Jacquou une victime du Comte, un citoyen qui se bat pour le respect de ses droits et montre le Comte de Nansac comme un bourreau, un dangereux criminel que la justice laisse impuni. Il assimile la révolte de Jacquou et des villageois aux mouvements insurrectionnels qui sont en train de se dérouler à Paris, et où le peuple demande le rétablissement de ses droits spoliés par la noblesse.
    Le jury prononce l'acquittement des accusés. La foule des paysans crie sa joie et chante un chant révolutionnaire "La République nous appelle".

    Oeuvres : A la fin du procés de Jacquou le Croquant qui se déroule pendant les Trois glorieuses, les journées d'insurrection révolutionnaire qui ont mis fin à la Restauration, les paysans, heureux que Justice leur ait été enfin rendu contre le Comte de Nansac qui les oppressait, accompagnent leur victoire d'un chant révolutionnaire: "La République nous appelle".

    Séquences : Assaut du château. Bagarre entre les paysans et les hommes du Comte. Bagarre entre Jacquou et le Comte de Nansac.
    Incendie du château.
    Procés
    La foule des paysans chantent un chant révolutionnaire: "La République nous appelle".
    Mots clés : Restauration-époque ; 1830 ; révolution (Les Trois Glorieuses) ; paysannerie ; pauvreté ; noblesse ; château ; séquestration (oubliette) ; vengeance ; justice ; perquisition ; révolte (jacquerie) ; solidarité ; procès ; avocat ; plaidoirie ; droits de l'homme ; attaque ; bagarre ; incendie ; chanson (révolutionnaire) ; Périgord

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire
     

    3 Commentaires

    Cindy

    Date : 09-01-2015 Heure : 14:16:31



    Je viens de regarder le DVD de Jacqou le Croquand ( je l'avais vu il y'à des années en noir et blanc, quand il passé à la télé la premier fois) ... les 2 premier disques ils sont tellement triste que j'ai du jappé, j'ai regardée à partir de Jaquou quand il est pris en charge M. Le curé Bonnal, à partir de là on peut dire qu'il a eu une enfance, presque comme tous les enfants du monde étude avec les amis de M. le curé, plus ce gentil homme Chevalier Galibet (Francis Claude) etc... Moi ce qui m'a plus intéressée quand Jacquou homme avec (Daniel Leroy)... a sa relation avec la fille du comte Elisabet Wiener la galiotte ... je regrette qu'il y'à eu plus de chose avec eux (s'il s'avait été à tourné à notre époque) s'auraient sens doute été un amour interdis, on sens qu'il se passe quelque chose entre eux de très fort, cette demoiselle est frustrais qu'il fasse pas plus attention à elle, est très impressionnée par son éducation de paysan égal à elle. Tous le long de leur dialogue entre eux on le vois on le ressent, comment elle, le sauve mort d'une certain ( elle lui dit se méfier), engendrais par son père, et quand il vient la chercher dans chambre après avoir mi le feu au château (de sa vengeance)... c'est fort etc etc. A la fin elle dit qu'elle le hait au tribunal, difficile à croire ceci, elle est tomber amoureuse de lui et Jacques pareil, sans vouloir l’admette dans li-média... il faut voir comment il la regard, pour moi c'est une évident. J'aimerais bien qu'il refasse un autre filme en gardant le plus possible les donnés du premier écrite par Sellio lorenzi, en rajoutent un amour interdis entre Jacquou et la fille du comte, qu'il se retrouve sur la fin La Galiotte et Jacques, dit le Croquant ... juste une idée de moi , qui rendrais cette histoire encore plus belle, sur la fin...

    Date : 31-12-2016 Heure : 01:40:47



    Un film unique, comme on en fait plus !

    duVercors

    Date : 29-12-2018 Heure : 18:41:46



    De très loin la meilleure adaptation comparée au médiocre film qui nous a été proposé plus récemment.Comme quoi, il est souvent difficile de faire mieux !...