Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Le salaire de la peur 
    Henri-Georges Clouzot - 1952
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Le salaire de la peur" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Yves Montand dans Le salaire de la peur
     
     
    Yves Montand 


     Véra Clouzot dans Le salaire de la peur
     
     
    Véra Clouzot 


     Charles Vanel dans Le salaire de la peur
     
     
    Charles Vanel 


     Darío Moreno dans Le salaire de la peur
     
     
    Darío Moreno 


     Darling Légitimus dans Le salaire de la peur
     
     
    Darling Légitimus 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Le salaire de la peur Le salaire de la peur

    Dario Moreno et Yves Montand Dario Moreno et Yves Montand

    Vera Clouzot Vera Clouzot

    Vera Clouzot Vera Clouzot

    Yves Montand Yves Montand

    Yves Montand Yves Montand

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire
     

    1 Commentaire

    Jipi

    Date : 12-06-2020 Heure : 13:49:32



    Une réussite captant parfaitement le contenu médiocre et crasseux d'un site misérable pourvu d'une poubelle humaine en fin de parcours attendant sous une chaleur accablante l'apparition d'une opportunité. Une condamnation éternelle à tuer le temps dans un espace gigantesque, sans barreaux complètement démuni avec la faim, la lèpre, et les fièvres comme relationnel quotidien. Constat alarmant sur un état dont l'occasion de l'anéantir s'avère encore plus négatif. On quitte la perversité et l'oisiveté pour la lâcheté et la terreur sans espoir de découvrir la fin des tourments. La misère intellectuelle et les incontournables transformations caractérielles d'esprits déchus de toute luminosité se débattant furieusement dans des évasions impossibles.