Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • D'où viens-tu Johnny ? 
    Noël Howard - 1963
    Achetez "D'où viens-tu Johnny ?" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Johnny Hallyday dans D'où viens-tu Johnny ?
     
     
    Johnny Hallyday 


     Sylvie Vartan dans D'où viens-tu Johnny ?
     
     
    Sylvie Vartan 


     Evelyne Dandry dans D'où viens-tu Johnny ?
     
     
    Evelyne Dandry 


     Fernand Sardou dans D'où viens-tu Johnny ?
     
     
    Fernand Sardou 


     Mick Besson dans D'où viens-tu Johnny ?
     
     
    Mick Besson 


     Jean-Jacques Debout dans D'où viens-tu Johnny ?
     
     
    Jean-Jacques Debout 


     Jean Franval dans D'où viens-tu Johnny ?
     
     
    Jean Franval 


     André Pousse dans D'où viens-tu Johnny ?
     
     
    André Pousse 


     Jean-Marie Rivière dans D'où viens-tu Johnny ?
     
     
    Jean-Marie Rivière 


     Hélène Tossy dans D'où viens-tu Johnny ?
     
     
    Hélène Tossy 


     Henri Vilbert dans D'où viens-tu Johnny ?
     
     
    Henri Vilbert 


     Daniel Cauchy dans D'où viens-tu Johnny ?
     
     
    Daniel Cauchy 


     Georges Demas dans D'où viens-tu Johnny ?
     
     
    Georges Demas 


     Guy Henry dans D'où viens-tu Johnny ?
     
     
    Guy Henry 


     Yvon Sarray dans D'où viens-tu Johnny ?
     
     
    Yvon Sarray 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    D'où viens-tu Johnny ? D'où viens-tu Johnny ?

    D ou viens tu Johnny D ou viens tu Johnny

    Johnny Hallyday Johnny Hallyday

    Evelyne Dandry Evelyne Dandry

    Evelyne Dandry Evelyne Dandry

    Evelyne Dandry Evelyne Dandry

    Fernand Sardou et Sylvie Vartan Fernand Sardou et Sylvie Vartan

    Jean Jacques Debout et Johnny Hallyday Jean Jacques Debout et Johnny Hallyday

    Jean Jacques Debout et Sylvie Vartan Jean Jacques Debout et Sylvie Vartan

    Jean Marie Riviere Jean Marie Riviere

    Johnny Hallyday Johnny Hallyday

    Johnny Hallyday Johnny Hallyday

    Johnny Hallyday et Sylvie Vartan Johnny Hallyday et Sylvie Vartan

    Pierre Barouh Pierre Barouh

    Pierre Barouh Pierre Barouh

    Sylvie Vartan Sylvie Vartan

    Sylvie Vartan Sylvie Vartan

    Sylvie Vartan Sylvie Vartan

    Sylvie Vartan Sylvie Vartan

    Sylvie Vartan Sylvie Vartan

    Sylvie Vartan Sylvie Vartan

    Sylvie Vartan et Fernand Sardou Sylvie Vartan et Fernand Sardou


    Document sans nom 1963 : MON fils — huit ans et demi — ne badine pas avec les idoles. Il a pinupé au-dessus de son lit des portraits en pied de Claude François et réussi à se faire offrir, un jour de faiblesse maternelle, une chemise écossaise toute semblable à celle du chantre de la Vénus en blue-jeans.
    En lui proposant d'aller voir « D'où viens-tu Johnny ? », je m'attendais à un ye-yé de joie triomphante. Eh bien ! pas du tout. Le cher ange a pris une moue apitoyée pour m'expliquer qu'il y avait idole et idole et que si, vraiment, j'étais obligée d'aller voir Johnny et Sylvie, il me plaignait beaucoup mais que lui, en tout cas, il n'en était pas.
    J'avais lu quelque part, sous la signature de ses auteurs, que « D'où vienstu Johnny ? » était un film destiné au public de très jeunes, de huit à dix-huit ans, et je ne me résignais pas à aller le voir en adulte solitaire. Après un long coup de téléphone au cours duquel je lui fis miroiter une glace au Pub Renault «et un shopping à Prisunic, ma nièce (treize ans), consentit à m'accompagner. Heureusement ! Dans la salle, chaque grande personne était flanquée de son adolescent-alibi : une vraie salle de patronage de jeudi après-midi. Ma nièce était tout de même un peu inquiète : « J'espère que ce ne sont pas des histoires de voyous qui se battent à coups de chaînes de bicyclette », me souffla-t-elle quand la lumière s'éteignit.
    Elle n'en apprécia que davantage le spectacle si rafraîchissant du gentil Johnny, armé de sa seule guitare et de ses yeux bleus, triomphant de méchants trafiquants de drogue ! Il est bien aidé par les manadiers de Camargue, car c'est dans cette région sauvage et si photogénique (où il peut prouver, en outre, qu'il sait monter à cheval) que Johnny s'est réfugié pour échapper aux vilains.
    Entre une galopade derrière les taureaux et une course à la cocarde tout à fait digne d'Intervilles, Johnny gratte sa guitare au clair de lune, auprès d'une belle amie d'enfance. Non ! ce n'est pas Sylvie, c'est Evelyne Dandry, fine et ravissante. D'ailleurs ils ne sont que copains, ce qui évite à Johnny de jouer des scènes d'amour où l'on sait déjà (« Les Parisiennes ») qu'il n'excelle pas, ce grand timide. Sylvie, elle, n'apparaît qu'en pointillé, çà et là, et chaque fois l'un des protagonistes lui conseille fermement de repartir par le premier train. Elle obéit d'ailleurs avec une docilité qui laissera pantois M. le maire du Cannet. Comme elles sont gentillettes nos idoles, et pas « terribles » du tout !
    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire