Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Les célibataires 
    Jean Prat - 1962
    Achetez "Les célibataires" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    1 Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Fernand Ledoux dans Les célibataires
     
     
    Fernand Ledoux 


     Jean-Paul Moulinot dans Les célibataires
     
     
    Jean-Paul Moulinot 


     André Luguet dans Les célibataires
     
     
    André Luguet 


     Germaine Delbat dans Les célibataires
     
     
    Germaine Delbat 


     Bernard Musson dans Les célibataires
     
     
    Bernard Musson 


     Antoine Marin dans Les célibataires
     
     
    Antoine Marin 


     Clément Thierry dans Les célibataires
     
     
    Clément Thierry 


     Geneviève Brunet dans Les célibataires
     
     
    Geneviève Brunet 


     Madeleine Lambert dans Les célibataires
     
     
    Madeleine Lambert 


     Maïa Simon dans Les célibataires
     
     
    Maïa Simon 


     Germaine Kerjean dans Les célibataires
     
     
    Germaine Kerjean 


     Paul Bonifas dans Les célibataires
     
     
    Paul Bonifas 


     Paul Mercey dans Les célibataires
     
     
    Paul Mercey 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Henry de Montherlant Henry de Montherlant

    Les celibataires Les celibataires

    Fernand Ledoux Fernand Ledoux

    Fernand Ledoux Fernand Ledoux

    Genevieve Brunet Genevieve Brunet

    Jean Paul Moulinot Jean Paul Moulinot

    Maia Simon Maia Simon


    Document sans nom
    Jean Paul Moulinot Léon de Coantré Fernand Ledoux Elie de Coëtquidan André Luguet Octave de Coëtquidan Germaine Delbat Mélanie Bernard Musson le valet Antoine Marin Bourdillon Clément Thierry Maitre Lebeau Geneviève Brunet Simone de Bauret Madeleine Lambert Emilie de Coëtquidan Juliette Brac la prostituée Maïa Simon la jeune fille du café Claude France Villardebo Mariette Germaine Kerjean Madame de Vauthiers Paul Bonifas Chandelieer Paul Mercey le docteur Gibout Jean-Pierre Marielle Le narrateur
    Document sans nom
    Résumé : Adaptation par Jean Louis Curtis du roman d'Henry de Montherlant "Les Célibataires" réalisée par Jean Prat. Les célibataires sont deux aristocrates ruinés, Léon de Coantré et son oncle, le baron Elie de Coëtquidan ; le second vit aux crochets du premier et ils partagent le même appartement jusqu'au jour où Léon apprend par son notaire que le peu de fortune qui lui restait de sa mère a considérablement fondu. Le roman est l'étude de deux caractères d'inadaptés sociaux, respectée par l'adaptation télévisuelle. Après des années de vie commune les deux hommes doivent se séparer, leur manque total d'expérience, ajouté à l'égoisme de l'un et à la paresse de l'autre, les laissant profondément démunis devant les réalités de la vie. Mots clés : adaptation d'oeuvre ; roman (Les Célibataires) ; célibat ; noblesse (aristocratie) ; fortune (ruine) ; inadaptation sociale ; relation familiale (oncle-neveu)

    Article de presse : M. de Coantré, le héros des « Célibataires », ce roman proche de Balzac qu'Henri de Montherlant publia en 1934, aurait pu être un ingénieur de talent, qui sait même, un petit inventeur de génie. Il préféra vivre misérablement et mourir plus misérablement encore. Mais, à la fin du livre, à l'instant où M. de Coantré trépasse dans la solitude la plus complète et après avoir découvert l'inutilité de sa vie, un troupeau d'oies sauvages s'assemble dans le ciel et s'apprête à voler à tire d'ailes vers le Midi, c'est-à-dire vers le bonheur. Ce vol symbolique donne un sens au livre tout entier et porte un jugement sur l'existence de Léon de Coantré qui, par lâcheté, s'est laissé enliser par la mesquinerie et la médiocrité. Le seul reproche que nous adresserons à Jean Prat est peut-être d'avoir amoindri la mort de son personnage, de lui avoir retiré sa signification. Les oies sauvages nous ont manqué.
    Sans elles, l'histoire de ce baron ruiné et de son oncle Elie a pu paraître à certains une simple anecdote détachée d'un milieu défunt pris à un temps révolu, alors qu'elle est de toutes les époques et nous concerne tous. « Les Célibataires » est un roman commenté. Nous voulons dire par là que l'auteur est constamment présent, qu'il domine ses personnages et que, sans cesse, il les condamne ou se moque de leurs actions.
    Le grand mérite de Jean-Louis Curtis est d'avoir respecté cette ironie. Il ne s'est pas contenté de nous montrer la lamentable aventure de deux vieux gentilshommes à la dérive, mais il nous l'a fait voir avec les yeux impitoyables de Montherlant. Beaucoup, à la faveur des « Célibataires », ont découvert Jean-Paul Moulinot; ceux-là ne devaient pas aller beaucoup au théâtre, car il y a longtemps que Moulinot a prouvé aux foules du T.N.P. son grand talent. Il fut, mardi, un Léon de Coantré conforme à nos rêves. Mais serait-ce juste de le séparer de ses deux compagnons, de Fernand Ledoux et d'André Luguet, qui, l'un dans le rôle d'Elie de Coètquidan, l'autre en baron Octave, furent non moins excellents ?

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire
     

    1 Commentaire

    cinesport

    Date : 22-05-2016 Heure : 14:02:43



    Indispensable de détenir dans sa vidéothèque ce succulent telefilm... Actuellement, je suis en train de numériser ma cassette VHS sur un DVD... Comme il serait de bon aloi de rediffuser à la télévision... De même, que le telefilm les Illusions Perdues tiré du roman de Balzac réalisé par Cazeneuve avec Yves Renier, Elisabeth Wiener, Anne Vernon et le regretté Bernard Noël !!!