Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Radio corbeau 
    Yves Boisset - 1989
    Achetez "Radio corbeau" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Christine Boisson dans Radio corbeau
     
     
    Christine Boisson 


     Claude Brasseur dans Radio corbeau
     
     
    Claude Brasseur 


     Pierre Arditi dans Radio corbeau
     
     
    Pierre Arditi 


     Evelyne Bouix dans Radio corbeau
     
     
    Evelyne Bouix 


     Julien Bukowski dans Radio corbeau
     
     
    Julien Bukowski 


     Jean-pierre Bisson dans Radio corbeau
     
     
    Jean-pierre Bisson 


     Roger Planchon dans Radio corbeau
     
     
    Roger Planchon 


     Bernard Bloch dans Radio corbeau
     
     
    Bernard Bloch 


     Yves Afonso dans Radio corbeau
     
     
    Yves Afonso 


     Greg Germain dans Radio corbeau
     
     
    Greg Germain 


     Michel Peyrelon dans Radio corbeau
     
     
    Michel Peyrelon 


     François Dyrek dans Radio corbeau
     
     
    François Dyrek 


     Edith Scob dans Radio corbeau
     
     
    Edith Scob 


     Myriam Mézières dans Radio corbeau
     
     
    Myriam Mézières 


     Jean-Claude Dreyfus dans Radio corbeau
     
     
    Jean-Claude Dreyfus 


     Jean-Pol Dubois dans Radio corbeau
     
     
    Jean-Pol Dubois 


     Philippe Morier-Genoud dans Radio corbeau
     
     
    Philippe Morier-Genoud 


     Gilles Gaston-Dreyfus dans Radio corbeau
     
     
    Gilles Gaston-Dreyfus 


     Jean-Pierre Bagot dans Radio corbeau
     
     
    Jean-Pierre Bagot 


     Clément harari dans Radio corbeau
     
     
    Clément harari 


     Roger Ibáñez dans Radio corbeau
     
     
    Roger Ibáñez 


     Quentin Ogier dans Radio corbeau
     
     
    Quentin Ogier 


     Muriel Montossé dans Radio corbeau
     
     
    Muriel Montossé 


     Christophe Salengro dans Radio corbeau
     
     
    Christophe Salengro 


     Jean-Roger Milo dans Radio corbeau
     
     
    Jean-Roger Milo 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Radio corbeau Radio corbeau

    Radio corbeau Radio corbeau

    Titre Titre

    c est l heure d ecouter radio corbeau c est l heure d ecouter radio corbeau

    Claude Brasseur et Pierre Arditi Claude Brasseur et Pierre Arditi

    Edith Scob et Claude Brasseur Edith Scob et Claude Brasseur

    Evelyne Bouix Evelyne Bouix

    les pompiers aiment radio corbeau les pompiers aiment radio corbeau

    mot doux a l attention du maire mot doux a l attention du maire

    Rita Brantalou Rita Brantalou

    un inconnu a plumes un inconnu a plumes


    Document sans nom
    Claude Brasseur Paul Maurier Christine Boisson Agnès Deluca, la journaliste Pierre Arditi Inspecteur Julien Duval Evelyne Bouix Françoise, l'amie de Duval Roger Planchon Faber, le maire Jean-Pierre Bagot Marcel Pujol, le chef du personnel Bernard Bloch Louis Gerfaut, l'industriel Rita Brantalou Koury, le vendeur en électroménager Jean-Claude Dreyfus Rosati, le boucher Jean-Pierre Bisson Commissaire Bouthier Julien Bukowski Briand, l'adjoint de Duval Yves Afonso Commissaire Roustan Gilles Gaston-Dreyfus Weber, le receveur de la poste Jean-Pol Dubois Meyrignac, le comptable François Dyrek Albert Cauvin, le patron du bistrot Greg Germain Olivier, l'adjoint de Bouthier Philippe Morier-Genoud Raoul Flamant, le notaire Michel Peyrelon Vinatier Edith Scob Mme Michel, la marchande de journaux Jean-Roger Milo Un ouvrier en colère Myriam Mézières Mme Perron, l'hôtelière Clément Harari Maxime Katzman, le retraité Roger Ibáñez Olivera, l'ouvrier de Vinatier Quentin Ogier Jacky, le gosse Muriel Montossé Monique, la secrétaire de Gerfaut Gérard Hoffman Le gardien #1 Alain Jacques Adiba Le gardien #2 Pierre Alexandre Lambert Jean Cherlian Le client Geneviève Dinouart Mme Faber Deddy Dugay Mme Cauvin Yves Ellena Le prêtre Catherine Fayet Mme Gerfaut Mazouz Ould-Abderrahmane Ouvrier de Vinatier #1 Ali Ben Othman Ouvrier de Vinatier #2 Alain Scoff Josselin, le boulanger Christophe Salengro Gérard, le serveur Geneviève Thénier Mme Flamant Joseph Poli Présentateur d'Antenne d'Or Yves Boisset Le cameraman tué Georges Lycan Sandoval père Skander Chatelier Sandoval fils Eric Petitgonnet Le serveur au téléphone Danièle Gain 
    Document sans nom
    GENRE: Polar / Comédie dramatique - ADAPTATION & SCENARIO : Alain Scoff et Yves Boisset - d'après le roman de Yves Ellena "Radio Corbeau" (1987)

    RESUME : Croa ! Croa ! Croa…yez-moi ! Il y a tant de linge sale à Saint-Meyrand que les machines à laver vendues par cet escroc de Koury ne suffiraient pas à nettoyer toute cette crasse ! Ce petit village tranquille en apparence n’est vraiment pas ce que l’on… croa ! Faber, le maire, est une véritable fripouille et ses adjoints ne valent pas mieux. L’industriel Gerfaut truque sa comptabilité et arnaque son personnel. Rosati, le boucher, refile de la viande avariée à ses clients. Et avec le sourire et les courbettes en bonus ! Petit ou grand, notable ou homme de peine, tout le monde est pourri à Saint-Meyrand. Heureusement, je suis là ! Moi, le bavard corbeau qui a sa radio. Je vais déballer sec toute cette chienlit au grand jour et à heure fixe ! Ce pauvre flic de Duval qui fricote avec l’institutrice va tenter de me voler dans les plumes ! L’imbécile… Mon plumage est nuit et mon ramage est d’or. Il faudrait être bien plus malin pour me clouer le bec ! Enfin, j’en connais un qui va être à la fête. Le renard de cette fable misérable ! Maurier, ce journaliste infirme et alcolo qui est venu s’enterrer dans ce trou pour oublier. Mais pour oublier quoi ? Croa ! Croa ! Lui aussi doit avoir des secrets planqués sous les cadavres des bouteilles qu’il aligne ! Je vais de ce coup d’aile aller me renseigner. Alors, si vous souhaitez connaître vous aussi les dessous chocs et si peu chics de Saint-Meyrand, n’oubliez-pas ! Branchez-vous sur « Radio Corbeau » !

    POINT DE VUE : « Volatile mais amusant. »
    Attention ! Amateurs de dénonciations subtiles et de critique sociale nuancée ; ce film n’est pas pour vous. Nous sommes chez Boisset. Autant dire que lorsque le cinéaste charge, c’est du brutal, du décomplexé. De « Dupont Lajoie » au « Prix du Danger », en passant par « La Femme Flic », quand l’ami Boisset sort l’artillerie, la Grosse Bertha parait bien petite en comparaison. Cinéaste en mode « j’accuse », pour ne pas dire cinéaste « engagé », Boisset n’a cessé de sortir le bâton de Guignol pour rosser le gendarme de l’ordre établi et les serviteurs des égouts du pouvoir. Caricatural, énorme, son cinéma qui n’est pas là pour finasser aura fini par triompher de ses propres naïvetés et fait de Boisset le pourfendeur, un réalisateur sympathique, père d’une galerie de portraits où la truculence, l’amour de peindre des ordures très ordures et des preux trop preux l’emporte sur les clichés. En outre, on ne remerciera jamais assez Yves Boisset pour avoir placé Jean Carmet à la place qu’il méritait (Dupont Lajoie) ; à savoir à la toute première. « Radio Corbeau » n’est pas, comme on a pu le lire parfois à la sortie du film, une variation sur le classique de Henri-George Clouzot « Le Corbeau ». A l’origine, il y a le roman éponyme de Yves Ellena, lequel est avant tout un scénariste qui a travaillé principalement pour la télévision (Le dernier lien, Antoine Rives-juge du terrorisme, Chambre froide). Au scénario, Boisset adaptateur s’est adjoint la collaboration de Alain Scoff, ancien compère de Jacques Martin à la télévision (Le Petit Rapporteur, la Lorgnette). Dans ce polar assez vieillot pour ce qui est de l’intrigue, Scoff et Boisset s’amusent à typer tout en tapant, au point de privilégier les caractères au détriment des situations. Scob, Dyrek, Brantalou, Dreyfus et les autres jouent le jeu en composant une série d’affreux ou de fâcheux du genre « plus caricatural t’es le frère de Mickey ». Moins sombre que « La Femme flic » ou « Dupont Lajoie », le film ressemble parfois à du Mocky qui se serait acheté une conduite. Révélations et coups de théâtre assez prévisibles, peu réussi au plan du suspense que ce genre d’histoire se doit de susciter, « Radio Corbeau » n’ennuie pas mais manque de punch et paradoxalement de vitriol pour être autre chose qu’un petit film amusant qui aurait pu être tourné pour la télévision. De fait, il s’inscrit dans la carrière d’Yves Boisset comme son avant dernière production pour le cinéma, avant « La Tribu » qu’il réalisera deux ans plus tard.

    LES CAMEOS DU CORBEAU :
    - Yves Ellena, auteur du roman, incarne le prêtre.
    - Alain Scoff, adaptateur et coscénariste, s’occupe des miches dans le rôle du boulanger.
    - Yves Boisset, très masochiste, campe brièvement le cameraman exécuté dans le reportage en noir et blanc.
    - Joseph Poli, journaliste et mythique présentateur du journal de la nuit de TF1 dans les années 80 (Son annonce de la mort d’Alfred Hitchcock « Chycock » reste encore dans certaines mémoires), incarne le maître de cérémonie des « Antennes d’Or ».






    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire