Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Une heure, une vie 
    Alain dhénault - 1970
    Achetez "Une heure, une vie" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     André Valardy dans Une heure, une vie
     
     
    André Valardy 


     Catherine Allégret dans Une heure, une vie
     
     
    Catherine Allégret 


     Gérard Darrieu dans Une heure, une vie
     
     
    Gérard Darrieu 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Une heure, une vie Une heure, une vie

    Une heure, une vie Une heure, une vie


    Document sans nom
    André Valardy Jean Paul Catherine Allégret Sylvie Paulette Frantz l'accouchée Gérard Darrieu le mari Claire Olivier la grand-mère Teddy Bilis le medecin remplacé Sophie Sam la bonne François Petriat le copain Paul Bodard le petit vieux Jeanne Pérez une voisine Denise Peron une voisine Anne Marie Bacquie une voisine Jacqueline Fontaine une voisin
    Document sans nom
    Jean Paul est étudiant en médecine. Il a choisi ce métier pour être tout à la fois libre et responsable, explique-t-il à Sylvie, la jeune fille qui l'aime. Un soir, pendant les évènements de mai 68, un copain lui conseille de faire un remplacement. Jean Paul accepte et remplace un médecin de province. C'est sa première nuit de service dans le village. Il est inquiet et espère secrètement que personne ne va l'appeler. Mais la sonnerie du téléphone retentit dans la nuit. On fait appel à lui pour un accouchement. l'angoisse l'étreint. Lorsqu'il arrive chez sa patiente, il est observé, suspecté même par les voisines et la grand-mère, toutes au chevet de l'accouchée. Mais il surmonte son angoisse et réussit. Une petite fille nait. Jean Paul se souviendra longtemps de son entrée dans la réalité professionnelle, dans la vie elle-même.

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire