Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Le pain noir  :
    Le temps des métairies

    Serge Moati - 1975
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Le pain noir : Le temps des métairies" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Henri Virlojeux dans Le pain noir : Le temps des métairies
     
     
    Henri Virlojeux 


     Véronique Silver dans Le pain noir : Le temps des métairies
     
     
    Véronique Silver 


     Gilles Laurent dans Le pain noir : Le temps des métairies
     
     
    Gilles Laurent 


     William Coryn dans Le pain noir : Le temps des métairies
     
     
    William Coryn 


     Jean-Pierre Bagot dans Le pain noir : Le temps des métairies
     
     
    Jean-Pierre Bagot 


     Didier Flamand dans Le pain noir : Le temps des métairies
     
     
    Didier Flamand 


     Julien Verdier dans Le pain noir : Le temps des métairies
     
     
    Julien Verdier 


     Martine Pascal dans Le pain noir : Le temps des métairies
     
     
    Martine Pascal 


     Jean-François Delacour dans Le pain noir : Le temps des métairies
     
     
    Jean-François Delacour 


     Paulette Frantz dans Le pain noir : Le temps des métairies
     
     
    Paulette Frantz 


     Roger Trapp  dans Le pain noir : Le temps des métairies
     
     
    Roger Trapp  


     Andréas Voutsinas dans Le pain noir : Le temps des métairies
     
     
    Andréas Voutsinas 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Le pain noir : Le temps des métairies Le pain noir : Le temps des métairies

    Le pain noir : Le temps des métairies Le pain noir : Le temps des métairies

    Veronique Silver Henri Virlojeux Veronique Silver Henri Virlojeux

    Le pain noir : Le temps des métairies Le pain noir : Le temps des métairies

    Veronique Silver Veronique Silver

    Charles Caunant Charles Caunant

    Didier Flamand Didier Flamand

    Eric Najsztat Eric Najsztat

    Francoise Lefevre Francoise Lefevre

    Francoise Lefevre Francoise Lefevre

    Francoise Lefevre Francoise Lefevre

    Francoise Lefevre Jean Pierre Bagot Francoise Lefevre Jean Pierre Bagot

    Le Temps des metairies Le Temps des metairies

    Le Temps des metairies Le Temps des metairies

    Le Temps des metairies Le Temps des metairies

    Le Temps des metairies Le Temps des metairies

    Marc Fraiseau Marc Fraiseau

    Paulette Frantz Roger Trapp Paulette Frantz Roger Trapp

    Paulette Frantz Paulette Frantz

    Sylvia Liakhoff Sylvia Liakhoff

    Sylvia Liakhoff Sylvia Liakhoff

    Sylvia Liakhoff Sylvia Liakhoff

    Sylvia Liakhoff Sylvia Liakhoff


    Document sans nom
    Henri Virlojeux  ( Jean Charron ) Véronique Silver  ( Marie Charron ) Gilles Laurent  ( Francet enfant) William Coryn  ( Martial ) Jean-Pierre Bagot  ( Robert ) Didier Flamand  ( Parrain ) Julien Verdier  ( M. Maneuf ) Martine Pascal  ( Léonie ) Jean-François Delacour  ( M. Paul ) Paulette Frantz  ( Mme de la Mothe ) Roger Trapp  ( M. de la Mothe ) Andréas Voutsinas  ( Le colporteur ) Yvonne Dany  (La vieille femme 1) Paul Rieger  ( M. Duchein ) Marc Fraiseau  ( Le guérisseur ) Eric Najsztat  ( Aubin ) Françoise Lefèvre  ( Mariette ) Charles Caunant  ( Le médecin ) Sylvia Liakhoff  ( Catherine Charron enfant) Germaine Lecocq  (La vieille femme 2) Jeanne Sartre  (La vieille femme 3)
    Document sans nom
    Le pain noir :
    1 : Le temps des métairies. Limousin 1887
    Mini-série de 8 x 110 min.
    Résumé : Nous sommes en 1885, dans le Limousin : Catherine (Cathie) Charron est une enfant dans une famille pauvre. En dehors de ses parents, elle a une grande sœur, Mariette, deux grands frères Francet et Martial et un petit frère Aubin. Il y a aussi deux employés Robert et Parrain autour de la table familiale. Ils sont métayers et travaillent pour les De la Mothe les propriétaires qui surveillent étroitement le travail.
    Ils sont pauvres et incultes sauf Francet et Martial qui vont à l’école. Cathie rêve aussi d’y aller mais cela est impossible. Malgré tout, ils sont heureux de vivre ensemble.
    Robert courtise Mariette, qu’il finira par épouser, au grand dam de Parrain qui finira par partir de la maison. Cathie observe tout son monde avec une certaine maturité pour son âge.
    Francet se blesse à la jambe : l’intervention du rebouteux ne servira à rien. Heureusement, le médecin lui sauvera la jambe mais il boitera toute sa vie. Mais cela coûte de l’argent (ainsi que la dote pour Mariette) et ils n’en ont pas beaucoup.
    Mme De la Mothe se plaint du comportement de Robert et finit par exiger de Jean, le père, de le chasser ou de quitter la métairie. La famille part.
    Les Charron vont alors travailler chez M. Maneuf. Tout se passe bien jusqu’au jour où la famille Maneuf demande à Jean de faire un faux témoignage : dire que le paysan que Maneuf à tuer était saoul. Jean Charron est un homme d’honneur et il refuse. Les Charron sont chassés de la métairie en 1887.


    Chaque épisode débute par le remerciement de l'auteur, George-Emmanuel Clancier, à sa grand-mère, Marie-Louise Reix, pour son aide.
    Dès les premières images: photographie de l'époque en noir et blanc avec une musique glaçante, on se dit bien que l'on ne va pas rire souvent.
    Serge Moati a réalisé un des chefs d'oeuvre de la télévision française que nos scénaristes actuels devraient prendre en exemple plutôt que de nous proposer des films policiers sans intérêt.
    Si le premier épisode débute sur l'été, c'est comme le dit Charles Aznavour que "la misère est moins pénible au soleil" (cela ne sera plus le cas dans le deuxième épisode). Les Charron, malgré la pauvreté, sont heureux et gais. Ils contrastent avec les propriétaires : personnages durs, mauvais et méprisants (on retrouvera ces caractéristiques dans les autres épisodes).
    Serge Moati a bien choisi ses acteurs: Henri Virlojeux que l'on va suivre longtemps: avec ce personnage inculte, humble et droit qui va avoir à faire un choix crucial: mentir et avoir une bonne vie ou dire la vérité et rester dans sa misère. Fier, il refusera de mentir et se retrouvera, sous un prétexte fallacieux, chassé de la métairie.
    A ses côtés, les autres comédiens sont très bons: de Véronique Silver, la mère attentive à Jean-Pierre Bagot en paysan brutal et dragueur; de Didier Flamand et son personnage d'amoureux sensible aux jeunes William Coryn et Gilles Laurent aux débuts de leurs carrières prometteuses.
    Et puis, et puis, et puis (Comme dit Brel, (je cite beaucoup les chanteurs) dans "Ces gens-là") il n'y a pas Frida mais Sylvia Liakhoff : fillette/adolescente qui mène les épisodes où elle apparaîtra. Elle est merveilleuse de sensibilité avec son regard expressif et son jeu plein de finesse. Elle rejoint, pour moi, les deux autres enfants /adolescentes excellentes comédiennes de ces années là: Christine Simon et Delphine Desyeux.

    Alain Bourgeois, Février 2021


    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire