Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • L'heure éblouissante 
    Jeannette Hubert - 1971
    Achetez "L'heure éblouissante" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Maurice Ronet dans L'heure éblouissante
     
     
    Maurice Ronet 


     Marie Dubois dans L'heure éblouissante
     
     
    Marie Dubois 


     Anny Duperey dans L'heure éblouissante
     
     
    Anny Duperey 


     Michel Duchaussoy dans L'heure éblouissante
     
     
    Michel Duchaussoy 


     Jacques Alric dans L'heure éblouissante
     
     
    Jacques Alric 


     Catherine Arditi dans L'heure éblouissante
     
     
    Catherine Arditi 


     Françoise Bonneau dans L'heure éblouissante
     
     
    Françoise Bonneau 


     Janine Souchon dans L'heure éblouissante
     
     
    Janine Souchon 


     Madeleine Barbulée dans L'heure éblouissante
     
     
    Madeleine Barbulée 


     Marie-Blanche Vergnes dans L'heure éblouissante
     
     
    Marie-Blanche Vergnes 


     Paulette Frantz dans L'heure éblouissante
     
     
    Paulette Frantz 


     Bernard Cara dans L'heure éblouissante
     
     
    Bernard Cara 


     Jacques Canselier dans L'heure éblouissante
     
     
    Jacques Canselier 


     Luc Ponette dans L'heure éblouissante
     
     
    Luc Ponette 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    L'heure éblouissante L'heure éblouissante

    L Heure eblouissante L Heure eblouissante

    Anny Duperey Anny Duperey

    Anny Duperey Anny Duperey

    Anny Duperey Anny Duperey

    Anny Duperey Anny Duperey

    Anny Duperey Maurice Ronet Anny Duperey Maurice Ronet

    Anny Duperey Maurice Ronet Anny Duperey Maurice Ronet

    Catherine Arditi Marie Dubois Catherine Arditi Marie Dubois

    Jacques Alric Marie Dubois Jacques Alric Marie Dubois

    Jacques Alric Michel Duchaussoy Jacques Alric Michel Duchaussoy

    Jacques Alric Jacques Alric

    L heure eblouissante L heure eblouissante

    L heure eblouissante L heure eblouissante

    Marie Blanche Vergne Marie Blanche Vergne

    Marie Dubois Marie Dubois

    Marie Dubois Marie Dubois

    Marie Dubois Marie Dubois

    Marie Dubois Marie Dubois

    Marie Dubois Marie Dubois

    Marie Dubois Marie Dubois

    Marie Dubois Bernard Cara Marie Dubois Bernard Cara

    Marie Dubois Luc Ponette Marie Dubois Luc Ponette

    Marie Dubois Marie Blanche Vergne Marie Dubois Marie Blanche Vergne

    Marie Dubois Michel Duchaussoy Marie Dubois Michel Duchaussoy

    Maurice Ronet Marie Dubois Maurice Ronet Marie Dubois

    Maurice Ronet Maurice Ronet

    Michel Duchaussoy Marie Dubois Michel Duchaussoy Marie Dubois

    Michel Duchaussoy Marie Dubois Michel Duchaussoy Marie Dubois

    Michel Duchaussoy Michel Duchaussoy

    Olga Nilza Olga Nilza


    Document sans nom
    Maurice Ronet  (George Sedley) Marie Dubois  (Mary Sedley) Anny Duperey  (Géraldine Hubbles) Michel Duchaussoy  (Sir Ronald) Jacques Alric  (Taylor) Catherine Arditi  (Jane) Françoise Bonneau  (Miss Briggs) Janine Souchon  (Miss Thousand) Madeleine Barbulée  (Bute) Marie-Blanche Vergne  (Sally) Olga Nilza  (Mme Jérôme) Paulette Frantz  (Miss Brompton) Bernard Cara  (Jack Bell) Jacques Canselier  (Roquet) Luc Ponette  (Bob Gordon)
    Document sans nom
    Résumé : Dans une petite ville d'Angleterre, l'espace d'un soir, deux femmes échangent leur destinée. L'épouse prude se mue en coquette, la séductrice en bourgeoise sentimentale. Cependant chacune restera marquée par cette brève aventure et pour longtemps... Mots clés : Angleterre ; comédie ; échange (DE ROLE) ; femme (PRUDE) ; femme (COQUETTE)

    La critique:

    Que ce téléfilm est beau et à tout point de vue : une histoire intéressante même si tout n'est pas crédible et des comédiens au sommet de leur art.
    Ce téléfilm me fait penser un peu à "La ronde", un des chef-d'oeuvre de Max Ophüls où l'on passe de personnages en personnages pour revenir à celui de départ avec un thème commun : l'amour. Dans la version de Roger Vadim, Maurice Ronet et Marie Dubois étaient présents et Marie Dubois débutait et terminait la chaîne avec un rôle de prostituée.
    La différence c'est que la prostituée va devenir l'espace d'une nuit une femme prude et la prude va se transformer en gourgandine (pour ne pas dire pute comme l'a si bien dit mon humoriste féminine préférée Constance).
    Et bien cela nous change des téléfilms actuels : pas de meurtres, pas de cadavres, une histoire assez spirituelle entre quelques personnages, signée d'un écrivain italien Anna Bonacci (1892-1981) et réalisé, de fort jolie manière, par une autre femme Jeannette Hubert.

    La réussite de ce téléfilm tient aussi dans la distribution : 15 comédiens et pratiquement que des grands noms même dans les petits rôles : La presque débutante Catherine Arditi et la toujours ancienne Madeleine Barbulée sans parler de Janine Souchon, Paulette Frantz et Françoise Bonneau formant le trio de chanteuses (pas toujours très juste les chanteuses). Chez les hommes Luc Ponette et Bernard Cara sont les visiteurs de Géraldine et Jacques Canselier a un joli petit rôle.
    Avec sa voix grave, le talentueux Jacques Alric, (qui représente le maire de la petite ville) mène l'ensemble de l'histoire même si elle va lui échapper.
    Marie-Blanche Vergne est charmante et sexy dans son rôle de jolie soubrette un peu coquine.
    Reste les quatre principaux comédiens:
    Michel Duchaussoy a un rôle qui lui va comme un gant : celui du séducteur (ce qu'il savait parfaitement faire dans ses rôles et dans sa vie).
    Maurice Ronet est bien sobre dans son rôle d'organiste talentueux. Cet excellent acteur, qui a principalement fait du cinéma, semble déjà un peu trop oublié;
    Les femmes mènent la danse autant capables de jouer les prudes que les prostituées. Je regrette qu'il n'y ait pas une scène commune entre les deux femmes qui étaient amies dans la vie.
    Anny Duperey : comme elle est talentueuse lorsqu'on lui donne un rôle à sa hauteur. Dire qu'elle est cantonnée à jouer dans des niaiseries qui durent plus d'une vingtaine d'années. C'est du gâchis (son dernier grand rôle étant, pour moi, dans "Un éléphant çà trompe énormément" où elle devient la maîtresse de Jean Rochefort).
    Et puis il y a Marie Dubois son talent... sa blondeur... ses yeux.

    Alain B.

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire