Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Kakémono hôtel 
    Franck Apprederis - 1978
    Achetez "Kakémono hôtel" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Charles Denner dans Kakémono hôtel
     
     
    Charles Denner 


     Marie Dubois dans Kakémono hôtel
     
     
    Marie Dubois 


     Madeleine Barbulée dans Kakémono hôtel
     
     
    Madeleine Barbulée 


     Pierre Malet dans Kakémono hôtel
     
     
    Pierre Malet 


     Patricia Cartier dans Kakémono hôtel
     
     
    Patricia Cartier 


     Claude Beautheac dans Kakémono hôtel
     
     
    Claude Beautheac 


     François Viaur dans Kakémono hôtel
     
     
    François Viaur 


     Marcel Gassouk dans Kakémono hôtel
     
     
    Marcel Gassouk 


     Maurice Jacquemont dans Kakémono hôtel
     
     
    Maurice Jacquemont 


     Pierre Moncorbier dans Kakémono hôtel
     
     
    Pierre Moncorbier 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Kakémono hôtel Kakémono hôtel

    Charles Denner Charles Denner

    Charles Denner Charles Denner

    Kakemono hotel Kakemono hotel

    Kakemono hotel Kakemono hotel

    Madeleine Barbulee Madeleine Barbulee

    Madeleine Barbulee Madeleine Barbulee

    Madeleine Barbulee Patricia Cartier Madeleine Barbulee Patricia Cartier

    Marie Dubois Marie Dubois

    Marie Dubois Marie Dubois

    Marie Dubois Marie Dubois

    Marie Dubois Marie Dubois

    Marie Dubois Marie Dubois

    Patricia Cartier Patricia Cartier

    Patricia Cartier Patricia Cartier

    Patricia Cartier Patricia Cartier

    Patricia Cartier Pierre Malet Patricia Cartier Pierre Malet


    Document sans nom
    Charles Denner  (Maurice Cagepain) Marie Dubois  (Lucienne Cagepain) Madeleine Barbulée  (Tante Marthe) Pierre Malet  (Jean Cagepain) Patricia Cartier  (Barbara) Claude Beautheac  (Le notaire) François Viaur  (Le commissaire-priseur) Marcel Gassouk  (L'épicier) Maurice Jacquemont  (Dr. Boldo) Pierre Moncorbier  (Le vieil Adrien)
    Document sans nom
    M. CAGEPAIN, modeste agent immobilier de la cote normande a acheté en viager, malgré les réticences de sa femme, la propriété de sa tante, une vieille dame de santé fragile. Il projette de transformer la grande demeure en hôtel quatre étoiles. Mais les mensualités se révèlent très lourdés pour le couple qui se dispute souvent et contre toute attente, la santé de la vieille dame redevient florissante. L'histoire s'assombrit alors jusqu'au dénouement final ou l'on découvre les coupables aux instincts inquiétants : Jean CAGEPAIN et BARBARA la servante de Marthe.

    Il y a du "Dix petits indiens" tout au long du téléfilm dans cette histoire car à la fin il n'en reste aucun.
    Kakemono hôtel ne fait pas de la publicité pour aller en Normandie: il pleut (et pas de la petite pluie bretonne) tout le temps.
    Le téléfilm ne fait pas, non plus, de la publicité pour la vente en viager (on retrouve aussi des images du film de Pierre Tchernia).

    En fait, Maurice Cagepain qui entraîne sa femme dans cette galère, n'a pas assez d'argent pour payer sa tante très longtemps.
    Tante Marthe s'en aperçoit et elle veut refuser l'argent de son neveu mais la diabolique Barbara,voit la possibilité de devenir riche en prenant sa place.

    Il va s'en dire que le quintette de comédiens joue avec justesse ce drame emmené par un Charles Denner remarquable.

    Alain B.

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire