Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • L'oeuvre 
    Pierre Cardinal - 1967
    Achetez "L'oeuvre" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Marie-Christine Barrault dans L'oeuvre
     
     
    Marie-Christine Barrault 


     Bernard Fresson dans L'oeuvre
     
     
    Bernard Fresson 


     Jean-Paul Cisife dans L'oeuvre
     
     
    Jean-Paul Cisife 


     Jean-François Calvé dans L'oeuvre
     
     
    Jean-François Calvé 


     Pierre Collet dans L'oeuvre
     
     
    Pierre Collet 


     François Timmerman dans L'oeuvre
     
     
    François Timmerman 


     Marc Monjou dans L'oeuvre
     
     
    Marc Monjou 


     Jacques Robiolles dans L'oeuvre
     
     
    Jacques Robiolles 


     Max Doria dans L'oeuvre
     
     
    Max Doria 


     Pierre Duncan dans L'oeuvre
     
     
    Pierre Duncan 


     Jean Galland dans L'oeuvre
     
     
    Jean Galland 


     Jacques Verlier dans L'oeuvre
     
     
    Jacques Verlier 


     Geymond Vital dans L'oeuvre
     
     
    Geymond Vital 


     Henri Coutet dans L'oeuvre
     
     
    Henri Coutet 


     Philippe Richard dans L'oeuvre
     
     
    Philippe Richard 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    L'oeuvre L'oeuvre

    L'oeuvre L'oeuvre

    L oeuvre Zola telefilm L oeuvre Zola telefilm

    Bernard Fresson Bernard Fresson

    Bernard Fresson Bernard Fresson

    Bernard Fresson Bernard Fresson

    Bernard Fresson Bernard Fresson

    Bernard Fresson Bernard Fresson

    Bernard Fresson Bernard Fresson

    L oeuvre Zola L oeuvre Zola

    L oeuvre Zola L oeuvre Zola

    L oeuvre Zola L oeuvre Zola

    Marie Christine Barrault Marie Christine Barrault

    Marie Christine Barrault Marie Christine Barrault

    Marie Christine Barrault Marie Christine Barrault

    Marie Christine Barrault Marie Christine Barrault

    Marie Christine Barrault Marie Christine Barrault

    Marie Christine Barrault Marie Christine Barrault

    Marie Christine Barrault Marie Christine Barrault

    Marie Christine Barrault Marie Christine Barrault

    Marie Christine Barrault Marie Christine Barrault

    Marie Christine Barrault Marie Christine Barrault

    Marie Christine Barrault Marie Christine Barrault

    Marie Christine Barrault et Bernard Fresson Marie Christine Barrault et Bernard Fresson

    Marie Christine Barrault et Bernard Fresson Marie Christine Barrault et Bernard Fresson


    Document sans nom
    Bernard Fresson Claude Lantier Marie Christine Barrault Christine Jean Paul Cisife Sandoz Yves Graffey Dubuche Jean François Calvé Fagerolles Colette Gérard Irma Bécot Pierre Collet 1er spectateur François Timmermann 2ème spectateur Marc Monjou 3ème spectateur Jacques Robiolles 4ème spectateur Max Doria 5ème spectateur Pierre Duncan 6ème spectateur Alexandre Rignault Le père Faucheur Stanislas Robiolles Le petit Jacques Jacques Verlier Le 1er juré Geymond Vital Le 2ème juré Robert Darmel Le 3ème juré Jean Galland Le président du jury Henri Allain Durthal Le 4ème juré Henri Coutet Le 5ème juré Philippe Richard Bongrand Danielle Licari soliste Directeur de la photo, Miaille, Louis ; Décorateur, Hinkis, Alexandre ; Créateur de costume, Dunan, Monique  
    Document sans nom
    Description de l'extrait : Adapté pour la télévision par Pierre CARDINAL, le roman d'Emile ZOLA, "L'Oeuvre", relate une histoire d'amour en marge d'un drame de la création artistique. Peintre sans succès qui cherche à imposer une nouvelle forme d'art pictural, Claude Lantier est tenaillé par le désir de créer un authentique chef-d'oeuvre. Mais quelque chose de plus fort que lui semble s'opposer à la réalisation de son rêve. Le tableau depuis longtemps commencé, souvent repris, toujours abandonné reste inachevé. Un soir, Claude recueille une jeune fille abandonnée, Christine. Très vite, un amour réel unit les jeunes gens. Dès lors Christine sera le modèle, l'amante, et la mère qui lui donnera un fils. Mais elle finira par être dévorée à son tour par "l'oeuvre", implacable rivale, qui conduira le peintre à sa déchéance et à sa folie puisqu'il se pendra devant sa toile. Mots clés : adaptation télévisuelle ; roman (L'Oeuvre) ; peinture-art ; peintre-artiste ; tableau ; comportement psychologique (obsession) ; maladie mentale (folie) ; amour ; jalousie ; suicide

    Note : Sans doute la seconde scène de seins nus à la télévision, aprés Juliette Mills dans "Le chevalier Des Touches" (1966)

    La critique de Guillaume HANOTEAU, Télé 7 jours N°397 du 28 octobre 1967 :
    Nous devons à Emile Zola, à son roman « L'Œuvre » et à Pierre Cardinal qui le mit en images, l'émission la plus importante de la semaine.
    Zola est fait pour le cinéma. Depuis longtemps, nous le savions. Un film célèbre nous l'a prouvé. Mais les fresques du grand naturaliste ne sont-elles pas trop vastes pour les écrans de la télévision ? Sans doute. Il y a cependant des exceptions, et l'une d'elles est « L'Œuvre », dont l'action se resserre autour de deux personnages : le peintre Claude Lantier et sa compagne Christine Hallegrain.
    Pierre Cardinal a, pour nous, encore simplifié cette action, et il a eu raison. Il a simplifié des personnages. Il en a réduit d'autres à de simples silhouettes, telle Irma Bécot. Il a eu recours à l'ellipse. Dans son émission, la toile « L'Enfant mort » est refusée par le jury du Salon, alors que dans le roman, le tableau est accepté par charité et accroché à la place la plus médiocre et la plus humiliante. Ces sacrifices ont eu pour heureux effet de ne pas égarer les spectateurs et de mieux faire ressortir la tragédie du couple.
    Zola, en imaginant Claude Lantier, a-t-il songé à Manet ou à Cézanne ? Aux deux, sans doute. Mais Claude Lantier, fils de la Gervaise de « L'Assommoir », et frère de Jacques Lantier, de « La Bête humaine », est avant tout un personnage des « Rougon-Macquart ». Il porte en lui leurs tares, avec peut-être, en plus, une étincelle de génie. Mais encore faut-il traduire ce génie sur une toile malgré les rires des contemporains et les contraintes de la vie quotidienne. Manet et Cézanne y sont parvenus. Claude Lantier échoue et en meurt. Bernard Fresson a bien rendu le côté lourd, vécu et peuple du personnage dépeint par Zola, sans verser dans la convention dont on affuble trop souvent au cinéma, ou à la télévision, les artistes.
    Enfin, pour les très rares privilégiés qui possèdent déjà un poste couleur, l'effet final de l'émission a été très beau. Les rouges et les verts ont petit à petit disparu, pour ne plus laisser en place qu'une Christine étendue sur le sol, en noir et blanc.
    Voilà le genre d'effet sans esbroufe, mais chargé de sens, que la télévision en couleur doit rechercher. C'est là son domaine.

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire