Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Stefano 
    Bernard Bouthier - 1974
    Achetez "Stefano" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Anouk Ferjac dans Stefano
     
     
    Anouk Ferjac 


     Roger Riffard dans Stefano
     
     
    Roger Riffard 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Stefano Stefano

    Stefano Stefano


    Document sans nom
    Jean Bollery Stefano Anouk Ferjac Elena Gérard Croce Gaetano Bertrand Migeat Giannino Bernard Menez Pierino Roger Riffard Giuseppe Aristide Demonico Beppe Serge Spira l'adjudant Françoise Pages Annetta Manouchka  Concia
    Document sans nom
    Téléfilm adapté d'après la nouvelle de Cesare PAVESE, "La Prison". Stefano est un jeune ingénieur piémontais, qui débarque menottes aux mains dans un petit village de Calabre où il vient d'être assigné à résidence pour dix mois après avoir effectué un long séjour en prison, condamné pour raisons politiques dans le contexte de l'Italie fasciste gouvernée par MUSSOLINI.
    - La solitude de la cellule qu'il vient de quitter, son isolement d'intellectuel, la différence de mentalité entre les Italiens du Nord et ceux du Sud font de lui un étranger, incapable de s'assimiler à la vie du village et de répondre à l'amitié qu'on lui propose. Cependant la mer toujours présente, le paysage sévère lui offrent quelques compensations qui l'aident à supporter son ennui.
    Mots clés : fascisme ; résidence forcée ; délit (D'OPINION) ; ingénieur ; Calabre ; village ; intégration ; solitude ; Italie (DU SUD) ; doctrine politique

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire