Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Les armes de la nuit 
    Gilbert Pineau - 1964
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Les armes de la nuit" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Anna Gaël dans Les armes de la nuit
     
     
    Anna Gaël 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Les armes de la nuit Les armes de la nuit

    Les armes de la nuit Les armes de la nuit

    Les armes de la nuit Les armes de la nuit


    Document sans nom
    Guy Kerner Pierre Anna Gaël Nicole Claude Mann Jean-Jacques, frère de Nicole Jane Laugier Madame Cange Jean Barrez le docteur Roger Van Mullem le narrateur
    Document sans nom
    Téléfilm adapté du roman de Vercors par Simone Cendrar et réalisé par Gilbert Pineau. "Les armes de la nuit" est un réquisitoire sans appel contre ceux qui n'ont pas seulement brisé des corps mais surtout volé des âmes. Pierre Cange, de retour des camps de déportation est hanté par un drame. Son ancien chef dans la Résistance (le narrateur) tente d'établir un lien entre Pierre et son passé. Il revoit sa mère, sa fiancée, ses anciens compagnons d'armes mais le contact ne se fait pas. Il semble retranché de la société, irrésolu, dénué de toute espèce de volonté, vidé de cette énergie qui le caractérisait autrefois, "il a perdu là-bas le droit de vivre parmi les hommes". Ces bourreaux et tortionnaires nazis l'ont détruit au point de lui enlever sa qualité d'homme. Il a perdu son propre respect en commettant l'irréparable.
    Mots clés : histoire ; drame ; Paris ; hôtel (Lutetia) ; Bretagne (Lézardieux) ; déporté ; retour ; comportement psychologique

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire