Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • La vie est un songe 
    Claude Dagues - 1961
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "La vie est un songe" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Sady Rebbot dans La vie est un songe
     
     
    Sady Rebbot 


     Malka Ribowska dans La vie est un songe
     
     
    Malka Ribowska 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    La vie est un songe La vie est un songe

    La vie est un songe La vie est un songe


    Document sans nom
    Dague Générique et auteurs : Réalisateur traduction) ; Auteur oeuvre préexistante, Calderon de la Barca, Pedro ; Directeur de la photo, Leclerc, Georges ; Décorateur, Lys, Jacques ; Créateur de costume, Marchand, Anne Mari Lucien Nat Basile, roi de Pologne Sady Rebbot Sigismond, prince héritier Jean François Calve Astolphe, duc de Moscovie Louis Arbessier Clotald Michel Galabru Clarin, bouffon Malka Ribowska Rosaura Marie Blanche Vergne Estrella, l'infante Philippe Chauveau Premier valet Marc Halford Deuxième valet Pierre Runcan Troisième valet Pierre Nègre Premier soldat Bernard Gauthier Deuxième soldat François Florent Troisième soldat Bernard Garnier Quatrième soldat
    Document sans nom
    Ce drame philosophique de Calderon, adapté de l'espagnol par Alexandre Arnoux et réalisé par Claude Dagues, soulève des questions essentielles sur la réalité et l'illusion, la fatalité et la liberté, l'aspiration de l'âme et l'appel des sens. La vie humaine est un songe. Tout, en ce monde n'est qu'illusion et n'a d'autre consistance que le mirage de nos sens et notre passion du moment. La vie n'est réelle qu'en fonction de la vie éternelle.
    L'origine du drame, c'est la confiance que Basile, un roi imaginaire de Pologne, met dans les étoiles. Or les astres lui font craindre d'être chassé par un fils indigne qui plongera son royaume dans l'anarchie. Il fait donc, secrètement enfermé son propre fils Sigismond. Longtemps après, le roi, tourmenté par le doute et nourissant un vague espoir, veut donner à son fils une chance de démentir l'oracle et le fait endormir. Ainsi Sigismond ne se réveillera qu'à la cour où il sera traité en prince héritier. Mais le jeune homme se comportant en sauvage, son père, de plus en plus convaincu que les astres n'ont pas menti, le fait réenfermer. A son réveil, le prince, de nouveau enchainé, ne doute pas d'avoir fait un songe splendide. Mais le peuple libère Sigismond, transfiguré par cette épreuve et le fait monter sur le trône. Sigismond symbolise la victoire de la volonté sur le destin.
    Mots clés : drame (philosophique) ; Pologne ; roi (imaginaire) ; astrologie ; vie (réalité ou illusion) ; volonté ; direct-télévision ; incident (apparition de machiniste)

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire