Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Journal d'une femme en blanc 
    Claude Autant-lara - 1965
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Journal d'une femme en blanc" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Marie-José Nat dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    Marie-José Nat 


     Claude Gensac dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    Claude Gensac 


     Germaine Delbat dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    Germaine Delbat 


     Daniel Ceccaldi dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    Daniel Ceccaldi 


     Jean Valmont dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    Jean Valmont 


     Paloma Matta dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    Paloma Matta 


     Ellen Bernsen dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    Ellen Bernsen 


     Martine de Breteuil dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    Martine de Breteuil 


     Clara Gansard dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    Clara Gansard 


     Nadine Servan dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    Nadine Servan 


     Cécile Vassort dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    Cécile Vassort 


     Gilbert Robin dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    Gilbert Robin 


     Robert Benoit dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    Robert Benoit 


     Annick Allières dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    Annick Allières 


     Jean Blancheur dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    Jean Blancheur 


     René Aranda dans Journal d'une femme en blanc
     
     
    René Aranda 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Journal d'une femme en blanc Journal d'une femme en blanc

    Journal d'une femme en blanc Journal d'une femme en blanc

    Agnes Duval a droite Agnes Duval a droite

    Claude Gensac et Jean Valmont Claude Gensac et Jean Valmont

    Claude Gensac Claude Gensac

    deux inconnues deux inconnues

    Ellen Bernsen apres accouchement Ellen Bernsen apres accouchement

    France Loubet et Michel Toiret France Loubet et Michel Toiret

    Gerard Fallec et Michel Toiret au centre Gerard Fallec et Michel Toiret au centre

    Gilbert Robin Gilbert Robin

    Gloria France a gauche Gloria France a gauche

    inconnue Veronique inconnue Veronique

    inspecteur Georget inspecteur Georget

    Jean Pierre Dorat Jean Pierre Dorat

    le journal le journal

    le tenancier de l hotel non identifie le tenancier de l hotel non identifie

    Madeleine Barret a droite Madeleine Barret a droite

    Marie Jose Nat Marie Jose Nat

    Marie Jose Nat Marie Jose Nat

    Marie Jose Nat Marie Jose Nat

    Marie Jose Nat et Jean Pierre Dorat Marie Jose Nat et Jean Pierre Dorat

    Michel Robert a droite Michel Robert a droite

    Patrick Raynal au centre Patrick Raynal au centre

    quelle bonne blague quelle bonne blague

    Rene Aranda a gauche Rene Aranda a gauche

    Rene Erouk a droite Rene Erouk a droite

    tracheotomie tracheotomie

    Marie Jose Nat sous la douche Marie Jose Nat sous la douche


    Document sans nom
    Marie-José Nat Claude Sauvage, interne en gynécologie Jean Valmont Pascal, un interne Claude Gensac Mademoiselle Virolleau, dite "La Virolette" Paloma Matta Mariette Hugon Jean-Pierre Dorat Laudau, un interne Daniel Ceccaldi Inspecteur Georget du commissariat de Gennevelliers Ellen Bernsen La dame qui subi un accouchement douloureux Germaine Delbat Le docteur Duval, gynécologue que consulte Claude Annick Allières Une patiente enceinte Martine de Breteuil La mère de Mariette Clara Gansard Une interne et admiratrice de Pascal France Loubet La femme de Georges Nadine Servan Une patiente enceinte Cécile Vassort La mère du bébé qui aime la musique René Eyrouk René, le père de Mariette (crédité René Érouk) Gérard Fallec Un interne Patrick Raynal Le mari de la dame qui subi un accouchement douloureux Michel Robert Le petit garçon à l'Hôpital Gilbert Robin Le médecin-chef Michel Toiret Georges, un interne Robert Benoit Yves Hugon, le mari de Mariette Jean Blancheur Un visiteur sortant de l'ascenseur de l'Hôpital (non crédité) Agnès Duval Une patiente en chaise roulante sortant de l'ascenseur de l'Hôpital (non créditée) Gloria France Une patiente de l'Hôpital très bavarde (non créditée) René Aranda Un danseur à l'enterrement de vie d'interne de Pascal (non crédité)
    Document sans nom
    Distributeur : Gaumont
    Une co-production Sopac-Sneg (Paris) et Arco-Film (Roma)
    Visa de contrôle cinématographique n°30.050
    Adaptation cinématographique et dialogues de Jean Aurenche et René Wheeler
    Découpage technique : Claude Autant-Lara et Max Douy
    Adapté du roman de André Soubiran (tome I) aux éditions Kent Segep
    Directeur de la photographie : Michel Kelber
    Caméraman : Pierre Willemin
    1er assistant opérateur : Robert Fraisse
    Perchman : Daniel Brisseau
    Décors : Max Douy
    Ingénieur du son : Gérard Brisseau
    Régie Générale : Robert Sussfeld
    Mixages : Jean Neny
    Enregistrement : Simo-Westrex
    Montage : Marie-Rose Cecchi et Inès Collignon
    Musique : Michel Magne
    Editions musicales : Hortensia
    Chansons additionnelles : "Elle était si jolie" d'Alain Barrière et "Les Moines de Saint-Bernardin"
    1er assistant réalisateur : Ghislaine Autant-Lara
    2èmes assistants réalisateurs : Chantal Larouette et Jacques Baratier
    Script-girl : Madeleine Billeaud
    Maquillage : Louis Bonnemaison
    Laboratoires : G.T.C. (Joinville)
    Studios : Franstudio (Saint-Maurice)
    Extérieurs : Hôpital de la Pitié-Salpêtrière
    Administrateur général : Bernard Artigues
    Administrateur délégué : Marguerite Naar
    Directeur de production : Yves Laplanche
    Productrice déléguée : Ghislaine Autant-Lara
    Filmé en noir et blanc
    Durée : 110 minutes
    Date de sortie à Paris : 28/04/65
    Nombre d'entrées en France : 2 344 819
    Nombre d'entrées à Paris : 391 654
    Démarrage à Paris : 37 916

    Notes :
    - Premier volet d'une série de deux films avec, en 1966, "Une femme en blanc se révolte", où Claude Sauvage est interprétée sans brio par Danielle Volle.
    - Daniel Ceccaldi qui n'en est pourtant pas à son premier film et dont la présence à l'écran ne passe pourtant pas inaperçue n'est pas crédité au générique du début. S'agit-il d'une simple erreur de distraction ou d'un oubli volontaire de la part du réalisateur ?
    - Le film raisonne particulièrement bien avec la vie de Paloma Matta, qui, après "La Femme en blanc" de Pierre Gautherin en 1970, met définitivement un terme à sa carrière d'actrice pour devenir sage-femme. D'où lui vient cette conviction ? D'un héritage du "Journal d'une femme en blanc" ? Peut-être...
    - À la 01:06:46 minutes, Claude Autant-Lara nous fait voir sa perception de la Nouvelle Vague au travers d'un dialogue échangé entre Marie-José Nat et Jean-Pierre Dorat, ces paroles sont d'autant plus percutantes et provocantes lorsque l'on sait qu'après les années 60, le réalisateur arrêtera progressivement son métier pour d'autres horizons moins glorieux :

    [1] M-J Nat : "Y aura peut-être la Nouvelle Vague de la médecine!"

    [2] J-P Dorat : "Faut pas confondre! Faut pas confondre le cinéma et la médecine! Les artistes se massacrent les uns les autres mais en médecine on ne descend pas les vieux ont les respecte! Officiellement!"

    Claude est interne dans un hôpital, à la maternité. Nous la voyons d'abord recevoir d'une autre femme-médecin l'annonce qu'elle est enceinte. Au moyen de deux retours en arrière, nous reconstituons toute son histoire. Dès son arrivée à l'Internat, elle s'est trouvée affrontée au problème de la limitation des naissances : situation instable des jeunes mariés ou naissances trop nombreuses chez des couples plus âgés. Elle a vu en particulier revenir dans son service, après un avortement, une jeune femme qu'elle avait rencontré à la visite prénuptiale et qui lui avait confié ses inquiétudes. A la suite de complications, la jeune femme meurt. Pendant ce temps, Claude s'était, par lassitude, donnée à un interne qui l'aimait et que, sans doute, elle aimait. Au moment où celui-ci va quitter l'Internat pour exercer à l'étranger, elle se refuse à lui confier son état et, bien qu'il s'offre spontanément à l'épouser, continue à se taire : elle veut se consacrer totalement à la médecine ; si elle a du courage, écrit-elle ensuite, elle gardera son enfant.

    Mathieu Delannoy, Janvier 2021

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire