Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • La possédée 
    Eric le Hung - 1971
    Achetez "La possédée" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    1 Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Ludmilla Tchérina dans La possédée
     
     
    Ludmilla Tchérina 


     François Chaumette dans La possédée
     
     
    François Chaumette 


     Michel Le Royer dans La possédée
     
     
    Michel Le Royer 


     Françoise Dorner dans La possédée
     
     
    Françoise Dorner 


     Louison Roblin dans La possédée
     
     
    Louison Roblin 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    La possédée La possédée

    La possédée La possédée

    La possédée La possédée

    La possédée La possédée


    Document sans nom
    Ludmilla Tcherina MERE DES ANGES Claude Titre URBAIN GRANDIER François Chaumette LAUBARDEMONT Olivier Hussenot LE CHANOINE MIGNON Michel Le Royer ARMAGNAC Elia Clermont MADELEINE DE BROU Hélène Duc LA PRIEURE Gabriel Jabbour TRANQUILLE André Jaud LACTANCE Françoise Dorner SOEUR CALIXTE Noëlle Hussenot SOEUR SERAPHINE Gabrielle Doulcet LA LIEUTENANTE CRIMINELLE Madeleine Clervanne LA GRAND JUGE Marguerite Cassan L'ELUE Marcelle Arnold LA CONSEILLERE Jacqueline Jehanneuf LA NOTAIRESSE ROYALE Paulette Dubost LA BAILLIVE Raoul Guillet CERISAY Alexandre Rignault HERVE André Cellier TRINCANT Robert Lombard MANNOURY Jean Lepage ADAM Patrick Préjean LE JESUITE Philippe Gauguet KERIOLLET Christian Hunin NOZAY Louise Roblin UNE URSULINE Sabine Sun UNE URSULINE Adelaïde Blasquez UNE URSULINE Yolande Hascoet UNE URSULINE Béatrice Constantini UNE URSULINE Eva Damien UNE URSULINE Bernadette Robert UNE URSULINE Laurence Dujet UNE URSULINE Isa Laurens UNE URSULINE
    Document sans nom
    Le couvent des Ursulines de Loudun fut le siège d'une célèbre affaire de sorcellerie (dite des "possédées de Loudun") dans laquelle fut impliquée Urbain Grandier. Cet ecclésiastique mondain et libertin inspira une sorte de passion hystérique à la supérieure du couvent Mère Jeanne des Anges et à plusieurs Ursulines. Après les troubles qui les saisirent après 1632, elles se déclarèrent envoûtées par lui et il fut brûlé comme sorcier.
    - Cette dramatique étudie les deux aspects de ce drame. Le premier visible, une affaire de possession diabolique comme il s'en produit souvent en des temps troublés. La supérieure du couvent dépitée du refus d'un prêtre de devenir son confesseur l'accuse hautement de pratiques de sorcellerie. Exorcisme. Procès. L'ecclésiastique est brûlé sur le bûcher des sorciers. Le second en filigrane apparaît comme un réglement de comptes politique. Le prêtre provoquant le scandale par son inconduite est aussi un pamphlétaire connu du cardinal de Richelieu. Celui-ci exploitant l'accusation de sorcellerie élimine radicalement un de ses opposants.
    Mots clés : Loudun ; religion ; catholicisme ; sorcellerie ; couvent (URSULINES) ; religieux (SUPERIEURE DU COUVENT) ; hystérie ; diable (POSSESSION DIABOLIQUE) ; prêtre ; procès ; condamnation (BUCHER)

    LE DEBUT : Dans la salle du chapitre des Ursulines, les religieuses assistent aux adieux de la prieure à la Mère des Anges, qui la remplace à la tête de la communauté. Mère des Anges, belle et hautaine, témoigne d'un profond détachement du monde. Et, pourtant, elle inaugure ses fonctions en se rendant au parloir, oùles femmes des notables de la ville l'attendent pour la féliciter. Toutes ces dames lui font compliment de sa beauté, et l'entretiennent des bruits singuliers qui courent à Loudun. Il n'est question que de sorcières chevauchant un balai et autres pratiques de sabbat. On en vient à évoquer un certain homme d'Eglise, Urbain Grandier, curé de Saint-Pierre, coqueluche de « tout ce qui est femelle à Loudun ». Grande est sa réputation : élégant, galant, bien fait de sa personne, chantant les vers aussi bien que les psaumes, prédicateur de talent, et de grand cœur au duel. Pour parfaire le portrait, Mère des Anges apprend que Grandier a séduit une fille de quinze ans, avant que de s'éprendre de Mlle de Brou, riche et de bonne famille, qui s'apprêtait à entrer au Carmel. La nouvelle Supérieure défaille...

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire
     

    1 Commentaire

    g clamon

    Date : 21-01-2019 Heure : 21:51:21



    Le téléfilm a été tourné en partie à la chartreuse de Villeneuve les avignon.