Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • À cause, à cause d'une femme 
    Michel Deville - 1963
    Achetez "À cause, à cause d'une femme" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Jacques Charrier dans À cause, à cause d'une femme
     
     
    Jacques Charrier 


     Mylène Demongeot dans À cause, à cause d'une femme
     
     
    Mylène Demongeot 


     Juliette Mayniel dans À cause, à cause d'une femme
     
     
    Juliette Mayniel 


     Marie Laforêt dans À cause, à cause d'une femme
     
     
    Marie Laforêt 


     Odile Versois dans À cause, à cause d'une femme
     
     
    Odile Versois 


     Roland Dubillard dans À cause, à cause d'une femme
     
     
    Roland Dubillard 


     Louis Velle dans À cause, à cause d'une femme
     
     
    Louis Velle 


     Maurice Garrel dans À cause, à cause d'une femme
     
     
    Maurice Garrel 


     Michel Puterflam dans À cause, à cause d'une femme
     
     
    Michel Puterflam 


     Yvonne Monlaur dans À cause, à cause d'une femme
     
     
    Yvonne Monlaur 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    a cause a cause d une femme a cause a cause d une femme

    a cause a cause d une femme a cause a cause d une femme

    a cause a cause d une femme a cause a cause d une femme

    a cause a cause d une femme a cause a cause d une femme

    a cause a cause d une femme a cause a cause d une femme

    a cause a cause d une femme a cause a cause d une femme

    a cause a cause d une femme a cause a cause d une femme

    a cause a cause d une femme a cause a cause d une femme

    a cause d une femme a cause d une femme

    a cause d une femme a cause d une femme

    a cause d une femme a cause d une femme

    a cause d une femme a cause d une femme

    a cause d une femme a cause d une femme

    a cause d une femme a cause d une femme

    a cause d une femme a cause d une femme

    a cause d une femme a cause d une femme

    a cause d une femme a cause d une femme

    Verlaine a cause a cause d une femme Verlaine a cause a cause d une femme


    Document sans nom
    Jacques Charrier  Remy Fertet Mylène Demongeot  Lisette Valadie Juliette Mayniel  Chloé Marie Laforêt  Agathe Jill Haworth  Cécilia Odile Versois  Nathalie Roland Dubillard  Haudoin (comme Grégoire) Louis Velle  Bertier Maurice Garrel  Moulard Michel Puterflam  Stéphane Helmut Griem  Johann Muller Yvonne Monlaur  La soubrette René Alié Le père d'agathe Françoise Alié La mère d'agathe ? Guy Revaldy  Pâquerette La voisine de Lisette
    Document sans nom
    Rémi, joli cœur volage, papillonne d’une fille à l’autre sans jamais s’attacher. Il délaisse Chloé pour Agathe, tout en se laissant aimer par la gentille Lisette. Chloé, par jalousie, l’accuse injustement du meurtre de son fiancé Olivier. Rémi réussit à échapper à la police grâce à Lisette et Agathe qui pactisent afin d’aider leur bel inconstant.


    Le trio, en menant l’enquête de son côté, suit la piste de Johann Muller que Rémi a aperçu sur le lieu du crime. Le trio trouve l’hôtel parisien où Muller réside en compagnie de son amie Cécilia. Lisette y prend une chambre pour les espionner. Mais Johann Muller prouve son innocence et soustrait Rémi aux policiers qui ont suivi sa trace jusqu’à l’hôtel.


    Rémi tombe éperdument amoureux de Cecilia qui n’éprouvera jamais que de l’amitié pour lui. Il sera innocenté grâce à l’intervention de ses duettistes amoureuses qui démasqueront le coupable. Mais, pour la première fois de sa vie, Remi sera malheureux à cause, à cause d'une femme...


    Source : Francomac

    FIDELE à elle-même et à ses qualités originales, l'équipe qui entoure talentueusement Michel Deville et Nina Companeez signe aujourd'hui son troisième film : « A cause, à cause d'une femme. » Après « Ce soir ou jamais » et « Adorable Menteuse », cet ouvrage délicat et subtil, tendre et cruel, confirme la grâce funambulesque de deux auteurs qui n'en font qu'un et renoue à distance avec Marivaux et Charles Trenet. Ici, Pierrot soupe chez Arlequin à l'enseigne du « Jeu de l'Amour », et l'on s'attend à tout instant à voir s'envoler Lisette, tant le climat du film est léger, léger...
    Arlequin 63 s'appelle Rémy. Il aime les femmes, il papillonne autour d'elles. Elles l'adorent. Et puis, crac ! en voici une qui, pour se venger des fausses confidences passées et futures, l'accuse d'un meurtre. Pas moins. Personne n'y croit, sauf la police, car le meurtre a eu lieu et les preuves accusent Rémy. Deux Colombines s'allient pour le tirer de là : fugues, poursuites, baisers ici, baisers là. Rémy joue sur deux notes, sans monotonie, quand survient la surprise de l'amour qui métamorphose notre Arlequin coquin en Pierrot nostalgique.

    Michel Deville raffole de ces virages du cœur : dans chacun de ses précédents films, il s'essayait à les traduire. Cette fois, il y réussit et, du même coup, s'improvise le Gagarine du cinéma sans pesanteur. Choisis, choyés, entourés de sympathie et dirigés avec doigté, les acteurs donnent le meilleur d'eux-mêmes : Marie Laforêt, Mylène Demongeot, Jill Haworth et Juliette Mayniel sont les Colombines de Jacques Charrier, plus Arlequin que Pierrot, mais dont le charme demeure intact.

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire