Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • L'affaire Calas 
    Stellio Lorenzi - 1963
    Achetez "L'affaire Calas" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Pierre Asso dans L'affaire Calas
     
     
    Pierre Asso 


     René Dary dans L'affaire Calas
     
     
    René Dary 


     Henri Nassiet dans L'affaire Calas
     
     
    Henri Nassiet 


     Jean Lescot dans L'affaire Calas
     
     
    Jean Lescot 


     François Darbon dans L'affaire Calas
     
     
    François Darbon 


     Alain Nobis dans L'affaire Calas
     
     
    Alain Nobis 


     Teddy Bilis dans L'affaire Calas
     
     
    Teddy Bilis 


     François Maistre dans L'affaire Calas
     
     
    François Maistre 


     Louis Arbessier dans L'affaire Calas
     
     
    Louis Arbessier 


     Denis Manuel dans L'affaire Calas
     
     
    Denis Manuel 


     Dominique Davray dans L'affaire Calas
     
     
    Dominique Davray 


     Antoine Marin dans L'affaire Calas
     
     
    Antoine Marin 


     Yvon Sarray dans L'affaire Calas
     
     
    Yvon Sarray 


     Andrée Tainsy dans L'affaire Calas
     
     
    Andrée Tainsy 


     Germaine Delbat dans L'affaire Calas
     
     
    Germaine Delbat 


     Roger Crouzet dans L'affaire Calas
     
     
    Roger Crouzet 


     Raymond Danjou dans L'affaire Calas
     
     
    Raymond Danjou 


     Paul Rieger dans L'affaire Calas
     
     
    Paul Rieger 


     Maurice Garrel dans L'affaire Calas
     
     
    Maurice Garrel 


     Robert Bazil dans L'affaire Calas
     
     
    Robert Bazil 


     Jacques Sempey dans L'affaire Calas
     
     
    Jacques Sempey 


     Robert Porte dans L'affaire Calas
     
     
    Robert Porte 


     Jacques Gheusi dans L'affaire Calas
     
     
    Jacques Gheusi 


     Georges Riquier dans L'affaire Calas
     
     
    Georges Riquier 


     Yvonne Claudie dans L'affaire Calas
     
     
    Yvonne Claudie 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Affaire Calas Affaire Calas

    Affaire Calas Affaire Calas

    Dominique Davray et Pierre Asso Dominique Davray et Pierre Asso

    Pierre Asso Voltaire Pierre Asso Voltaire

    Rene Dary Rene Dary


    Document sans nom
    Pierre Asso Voltaire René Dary la capitoul Henri Nassiet Jean Calas Jean Lescot Louis Calas Jacques Cousin Pierre Calas François Darbon Choiseul Alain Nobis Saint Florentin Teddy Bilis Audibert François Maistre Moynert Louis Arbessier le docteur Tronchin Denis Manuel Laveysse Dominique Davray Mme Denis Antoine Marin Lassiteau Yvon Sarray Gorse Robert Vallée Donat Calas Andrée Tainsy Jeannette Germaine Delbat Madame Calas Roger Crouzet Chalier Raymond Danjou le prédicateur Paul Rieger Waguière Maurice Garrel Bergerot Henri Gicquel Le père Adam Robert Bazil l'abbé Laplaigne René Blancard l'avocat Jacques Sempey Dermancourt Robert Porte Vayssières Jacques Gheusi Marvejols Pierre Duncan le bourreau
    Document sans nom
    A partir des textes de Voltaire, cette émission retrace à la manière d'une enquête policière la lutte menée par l'écrivain pour la réhabilitation d'un homme, accusé d'avoir assassiné un de ses fils, pour l'empêcher de se convertir au catholicisme. Jean Calas, négociant calviniste de Toulouse, fut condamné par le Parlement de la ville au supplice de la roue et exécuté, plus pour ses opinions religieuses que pour le crime dont on l'accusait. Alerté par son ami le docteur Tronchin, Voltaire prit le parti de la victime, parvint à prouver l'erreur judiciaire et transforma l'"affaire Calas" en symbole de l'intolérance et du fanatisme catholique à l'égard des protestants. Sa victoire permit sans doute la signature de l'Edit de Tolérance en 1787. En fin d'émission, Alain DECAUX et André CASTELOT reviennent sur cette affaire. Cette conversation est suivie d'une autre conclusion enregistrée pour la deuxième diffusion (14/07/1964). Mots clés : France ; histoire ; Paris ; Toulouse ; Ain ; Ferney Voltaire ; erreur judiciaire ; affaire (Calas) ; religion ; fanatisme ; catholicisme ; protestantisme ; calvinisme ; persécution ; famille (protestante) ; suicide (fils) ; accusation ; torture ; exécution ; père ; enquête d'investigation ; écrivain ; Voltaire ; pamphlet ; opinion publique ; rénovation urbaine ; 18ème siècle

    Excellent mais trop long.

    Nul ne songerait à nier l'influence qu'a eue sur le destin français le drame de Jean Calas, ce Huguenot que l'on roua vif le 10 mars 1762, à Toulouse, après l'avoir accusé du meurtre de son propre fils. Ce fut dans notre pays la première « affaire », c'est-à-dire que, pour la première fois, les polémistes se servirent d'un cas particulier pour faire triompher de grands principes. Voltaire fit non seulement réhabiliter l'infortuné Calas, mais il imposa encore, dans une monarchie ébranlée par les désastres de la Guerre de Sept ans, dans un royaume où le roi n'était plus aimé, la tolérance, la liberté de l'esprit et son corollaire : la liberté de la presse.
    La Télévision française se devait donc de célébrer cet événement, signe avant-coureur de la tradition libérale. Elle le fit bien, puisque, pour épauler M. de Voltaire, elle usa de l'érudition d'Alain Decaux et d'André Castelot, du talent de Stellio Lorenzi, des magnifiques images de Roger Dormoy et, pour la partie non transmise en direct, d'un kinescope sans défaut. Malheureusement, elle le fit trop longuement. Cette « Affaire Calas » était destinée à des oisifs et non à ces travailleurs fatigués par une semaine de labeur qui forment, en sa grande majorité, le public du samedi soir. Exiger d'eux deux heures un quart d'attention, c'était trop, c'était beaucoup trop, c'était bien au-delà de leurs forces. Il n'y a pas d'art sans public. Or, ce public si spécial qu'est le public de la Télévision, ce public que l'on va surprendre chez lui au milieu de sa vie familiale, exige la concision.
    Nos réalisateurs, depuis quelque temps, semblent l'oublier. Ils s'étendent. Ils s'étalent. Afin de faire sérieux, ils font ennuyeux. Et nous pourrions citer dix émissions qui auraient gagné en efficacité si on avait eu le courage de les amputer d'un quart d'heure, d'une demi-heure, voire de trois quarts d'heure de projection inutile.

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire