Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Prouesses pornos 
    Claude Bernard-Aubert - 1977
    Achetez "Prouesses pornos" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Erika Cool dans Prouesses pornos
     
     
    Erika Cool 


     Monique Ciron dans Prouesses pornos
     
     
    Monique Ciron 


     Danielle Troger dans Prouesses pornos
     
     
    Danielle Troger 


     Karine Gambier dans Prouesses pornos
     
     
    Karine Gambier 


     Élisabeth Buré dans Prouesses pornos
     
     
    Élisabeth Buré 


     Véronique Maugarski dans Prouesses pornos
     
     
    Véronique Maugarski 


     Liliane Allan dans Prouesses pornos
     
     
    Liliane Allan 


     Richard Allan dans Prouesses pornos
     
     
    Richard Allan 


     Gabriel Pontello dans Prouesses pornos
     
     
    Gabriel Pontello 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Amanda et Gabriel Coez Amanda et Gabriel Coez

    Corinne Valois Corinne Valois

    Corinne Valois Corinne Valois

    Danielle Troger et Erika Cool Danielle Troger et Erika Cool

    Danielle Troger Monique Ciron Dolores Manta Danielle Troger Monique Ciron Dolores Manta

    Dolores Manta et Erika Cool Dolores Manta et Erika Cool

    Dolores Manta Dolores Manta

    Elisabeth Bure Elisabeth Bure

    Erika Cool Erika Cool

    Erika Cool Erika Cool

    Gabriel Coez Gabriel Coez

    Gabriel Coez Gabriel Coez

    Gabriel Coez et Karine Gambier Gabriel Coez et Karine Gambier

    Gabriel Coez et Veronique Maugarski Gabriel Coez et Veronique Maugarski

    Karine Gambier Karine Gambier

    Liliane Allan Liliane Allan

    Monique Ciron et Gabriel Coez Monique Ciron et Gabriel Coez

    Siril Gaelle Siril Gaelle

    X1 fille thalasso X1 fille thalasso

    X2 fille thalasso X2 fille thalasso


    Document sans nom
    Gabriel Coez Toni Duval Dolorès Manta Mme Irma Erika Cool SandrineMonique Ciron Christine Danielle Troger la bonne de Mme Irma Karine Gambier Françoise Élisabeth Buré une masseuse au club de thalasso Véronique Maugarski Fabienne Liliane Allan la voisine de palier Gabriel Pontello le photographe Corinne Valois la copine du photographe Amanda Richard Allan Paul Siril Gaelle la soubrette espagnole Barbara Moose Lagie -scène coupée dans la version vidéo
    Document sans nom
    Réalisation : Claude Bernard-Aubert (comme Burd Tranbaree)
    Scénario et dialogue : Claude Bernard-Aubert
    Image : Claude Bécognée (comme Claude Labbé)
    Montage : Gabriel Rongier
    Musique : Alain Gorager (comme Paul Vernon)
    Assistant réalisateur : Alain-Michel Blanc
    Directeur de production : Martial Berthot
    Production : Claude Bernard-Aubert - Shangrila Productions
    Distribution : Shangrila Productions (1977), Alpha France (1983)
    Sortie : 24 mai 1977 - Ressortie : 20 mars 1983
    Autres titres : Hommes de joie pour femmes en chaleur (1983) / Hommes de joie pour femmes désoeuvrées

    Toni Duval est un employé de bureau sans véritables perspectives professionnelles. Sandrine, une de ses conquêtes, jugeant ses capacités sexuelles hors du commun, le convainc de tirer profit de ce don. Elle le place comme homme de joie dans la maison pour femme tenue par Mme Irma.

    CRITIQUE(S) :
    « A peine pourra-t-on s’étonner du ridicule qui affecte ce pauvre étalon réduit à l’état « d’homme objet » exploité, admiré pour ses dons dans un domaine limité quoique fort diversifié dans sa pratique. C’est peut-être un des rares pornos ou la femme exploite l’homme ; c’est-à-dire qu’en plus du talent qui la caractérise dans la fonction qu’on imagine, celle-ci est à l’origine de l’idée. L’ennui se fait sentir rapidement en raison d’un scénario indigent qui oblige X filles à défiler devant l’étalon et cela jusqu’à épuisement des 90 minutes. » - Gilles Dagneau, La saison cinématographique 77.

    « En abordant le thème du bordel pour femmes, Tranbaree reste fidèle à sa thématique du mâle comblé qui dépasse, par le sexe, sa condition misérable (…) Même chosifié (…), l’homme reste le maître. (…) La prostitution masculine reste ici au service d’une pornographie essentiellement phallocentrique. » - Christophe Bier, Dictionnaire des films français pornographiques et érotiques 16 et 35 mm, Serious Publishing, 2011.



    Fiche réalisée par Stéphane Bruyère pour BDFF, 2017

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire