Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Les naufrageurs 
    Charles Brabant - 1959
    Achetez "Les naufrageurs" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Henri Vidal dans Les naufrageurs
     
     
    Henri Vidal 


     Dany Carrel dans Les naufrageurs
     
     
    Dany Carrel 


     Charles Vanel dans Les naufrageurs
     
     
    Charles Vanel 


     Alfred Adam dans Les naufrageurs
     
     
    Alfred Adam 


     Jean d'Yd dans Les naufrageurs
     
     
    Jean d'Yd 


     Gérard Darrieu dans Les naufrageurs
     
     
    Gérard Darrieu 


     Guy Decomble dans Les naufrageurs
     
     
    Guy Decomble 


     Jacques Fabbri dans Les naufrageurs
     
     
    Jacques Fabbri 


     Sylvain Levignac dans Les naufrageurs
     
     
    Sylvain Levignac 


     Pâquerette dans Les naufrageurs
     
     
    Pâquerette 


     Lucien Raimbourg dans Les naufrageurs
     
     
    Lucien Raimbourg 


     Madeleine Sologne dans Les naufrageurs
     
     
    Madeleine Sologne 


     Julien Verdier dans Les naufrageurs
     
     
    Julien Verdier 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Dany Carrel Dany Carrel

    Charles Vanel Charles Vanel

    Charles Vanel Charles Vanel

    Charles Vanel et Dany Carrel Charles Vanel et Dany Carrel

    Dany Carrel Dany Carrel

    Dany Carrel Dany Carrel

    Dany Carrel Dany Carrel

    Dany Carrel Dany Carrel

    Dany Carrel Dany Carrel

    Darrieu Verdier Vidal Darrieu Verdier Vidal

    Guy Decomble Guy Decomble

    Henri Vidal et Charles Vanel Henri Vidal et Charles Vanel

    Henri Vidal et Lucien Raimbourg Henri Vidal et Lucien Raimbourg

    Henri Vidal Henri Vidal

    Julien Verdier Julien Verdier

    Les naufrageurs Les naufrageurs

    Raimbourg Darrieu Vidal Raimbourg Darrieu Vidal

    Raimbourg Vidal Verdier Vanel Darrieu Decomble Raimbourg Vidal Verdier Vanel Darrieu Decomble

    Renee Cosima Renee Cosima

    Renee Cosima Renee Cosima

    Renee Cosima Renee Cosima

    Renee Cosima et Carl Schell Renee Cosima et Carl Schell

    Carl Schell Carl Schell


    Document sans nom
    Henri Vidal Yann Le Coeur Dany Carrel Louise Kermelen Charles Vanel Marnez Renée Cosima Moïra - la 'sorcière' Alfred Adam Le commissaire Jean d'Yd Le curé Gérard Darrieu  Guy Decomble  Jacques Fabbri Le gitan Sylvain Levignac  Pâquerette  MarieLucien Raimbourg  Carl Schell Gilles Madeleine Sologne La mère Gestin Julien Verdier  
    Document sans nom
    1852, sur une île bretonne imaginaire, la nombreuse population vit plus ou moins en autarcie.
    Quand les pêcheurs ne ramènent plus rien et que les moutons meurent subitement, les habitants s’interrogent.
    Dans un premier temps on accuse une jeune femme de sorcellerie : Moïra, qui finalement sera épargnée. Lors d’une réunion de crise, on se demande s’il ne faut pas appliquer une vieille et mystérieuse recette de l’île pour continuer à survivre, mais le quasi-chef : Marnez s’y oppose farouchement. En fait on apprend que cette solution est bien plus terre à terre que ce qu’on imaginait : il s’agit tout simplement d’éteindre le phare de l’île pour faire échouer un bateau. Çà se fait dans des conditions pas très claires, surtout que les navigateurs du bateau allemand qui se fait piéger se font assassinés par les iliens. Mais le bateau était chargé de victuailles et c’est la fête sur l’île. L’un des marins a quand même réussi à s’échapper discrètement et il est recueilli par la pseudo « sorcière », ils deviennent amant mais çà ne dure pas très longtemps, le second personnage féminin du film intervient, la ravissante Louise, fille du patriarche Marnez. Elle raconte tout à son père, et l’on apprend que le vieil homme n’est pas tout blanc non plus car lui aussi veut la mort du rescapé. Et cette fois c’est Louise qui le sauvera et, étant bien plus jolie que Moïra, c’est avec elle qu’il décidera de s’enfuir de l’île (la morale est parfois curieuse dans ce film). Mais entre temps un autre bateau avait failli s’échouer car le phare avait été momentanément éteint, mais l’anomalie fut consignée dans le journal de bord, si bien que la police de la « grande terre » comme disent les habitants de l’île fût prévenue, et la visite de la navette qui ravitaille l’île régulièrement est avancée et débarque avec à son bord un policier. Le dénouement du film est un peu abracadabrant, comme le policier comprend qu’il se passe des choses pas très catholique dans l’île, les iliens décident de le tuer (décidément !) et c’est finalement le vieux Marnez qui s’accuse du sabotage du phare, car il est vieux et sa chère fille s’enfuit avec le beau marin, bref c’est une solution « morale » pour le bien-être de la population de cette curieuse île…

    Alain S., BDFF, Novembre 2017

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire