Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Karatékas & Co : Mozart passe la mesure 
    Edmond Tiborovsky - 1973
    Achetez "Karatékas & Co : Mozart passe la mesure" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Jean Marais dans Karatékas & Co : Mozart passe la mesure
     
     
    Jean Marais 


     Bernadette Stern dans Karatékas & Co : Mozart passe la mesure
     
     
    Bernadette Stern 


     Max Amyl dans Karatékas & Co : Mozart passe la mesure
     
     
    Max Amyl 


     Alain Nobis dans Karatékas & Co : Mozart passe la mesure
     
     
    Alain Nobis 


     Guy Delorme dans Karatékas & Co : Mozart passe la mesure
     
     
    Guy Delorme 


     Rico López dans Karatékas & Co : Mozart passe la mesure
     
     
    Rico López 


     Jean-Louis Tristan dans Karatékas & Co : Mozart passe la mesure
     
     
    Jean-Louis Tristan 


     Antoine Baud dans Karatékas & Co : Mozart passe la mesure
     
     
    Antoine Baud 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Mozart passe la mesure 3eme epoque des Karatekas Co Mozart passe la mesure 3eme epoque des Karatekas Co

    Alain Nobis et Jean Marais Alain Nobis et Jean Marais

    Allo 5 sur 5 mission accomplie Allo 5 sur 5 mission accomplie

    Anna Gael Anna Gael

    Bernadette Stern et Anna Gael Bernadette Stern et Anna Gael

    Bernadette Stern Bernadette Stern

    Bernard Rousselet et Jean Pierre Marry Bernard Rousselet et Jean Pierre Marry

    Bernard Rousselet et Maria Barroni la diva Bernard Rousselet et Maria Barroni la diva

    Iska Khan a gauche et un figurant Iska Khan a gauche et un figurant

    Iska khan et Edith Ker Iska khan et Edith Ker

    Jean Louis Tristan et Bernadette Stern Jean Louis Tristan et Bernadette Stern

    Jean Marais Jean Marais

    Jean Pierre Marry et Iska Kahn Jean Pierre Marry et Iska Kahn

    L Empereur distribue les ordres de mission L Empereur distribue les ordres de mission

    l Empereur l Empereur

    la Diva chante Mozart la Diva chante Mozart

    lutte feminine aux pieds du barrage sur la Dordogne lutte feminine aux pieds du barrage sur la Dordogne

    prise surprise prise surprise

    victoire de la Karatekas victoire de la Karatekas


    Document sans nom
    Jean Marais  l’Empereur Anna Gaël  Diana Bernard Rousselet  Georges Iska Kahn  Iska Jean Pierre Marry  Filotin Guy Delorme  le perceur Max Amyl  ingénieur du barrage Orestis Ganakis  Boris Bernadette Stern  Karine Alain Nobis  le P.D.G. J. Louis Tristan  Savary Antoine Baud  homme de Boris Rico López  réceptionniste Maria Barroni  Maria Silov Richard Gallon  Haus F. Roussel  la femme de chambre Edith Ker  l’habilleuse
    Document sans nom
    Scénario : José Rubery
    Adaptation et dialogues: Henri Viard
    Musique : José Rubery
    Direction musicale : Henri Pélissier
    Combats & cascades réglés par : Claude Carliez
    Armes & explosifs : Mac Cauvy
    Atelier de production : Claire Bonneval
    Chef de production : Lucien Bergamo
    Chef de plateau : Alain Guinodeau
    Chef électricien : Henri Sarrazin
    Accessoiristes : Bertrand Pineau et Jacques Tena y Teno
    Cadrage vidéo : Alain Grazide, Jean-Jacques Ledos et Jean Wanwearbeke
    Assistants cadreurs : Paul Bocci, Jacques Defranchi et Jean Pannequin
    Décoration : Alain Maumoury et Robert Voisin
    Créatrice des costumes : Yvonne Sassino
    Costumière : M. Antoinette Dinety
    Illustration sonore : Maurice Saulnier
    Bruitage : Marcel Painvin
    Ingénieurs du son : Claude Couchouron et Michel Augeix
    Ingénieurs vision : Jean Galliou et Georges Vilette
    Montage magnétoscope : Thérèse Sontag
    Ingénieur magnétoscope : Bernard Lasfargues
    Directeur de la photographie : Claude Robin
    Scripte : Colette Batifoulier
    Assistants réalisateurs : Daniel Bart et Jean Lavie
    Production : Office de Radiodiffusion Télévision Française (ORTF)
    Diffusion : 13/08/1973 sur la Première Chaîne
    Durée : 74 mn

    Résumé : Cinq personnages venus de divers services se sont réunis pour former le Karatékas, agence spécialisée dans la pratique de l’activisme pacifiste. L’équipe est dirigée par L'Empereur (Jean Marais), un homme cultivé, officiellement conservateur en chef du Musée Guimet mais aussi ancien agent diplomatique spécial en Extrême-Orient. A l'occasion, l’Empereur reprend du service quand la cause lui parait bonne et cela va l'entrainer dans six aventures. Avant chaque enquête, le groupe écoute le rapport de leur chef et ensemble ils font un entrainement de karaté, car en tant que pacifistes, c'est leur seule arme pour se défendre.
    Dans ce 2ème épisode, l’Empereur apprend à son équipe de Karatékas que l’entreprise française privée Supernova, travaillant pour la défense nationale, spécialisée dans la mise au point des métaux spécialisés à haute résistance pour la recherche spatiale, a subi une attaque sans précédent. En effet Supernova IV, appareil supersonique de conception entièrement nouvelle aurait dû définitivement ouvrir le monde à l’industrie aéronautique française, s’il n’était pas trop tard ! Car le document qui contenait les procédés chimiques de fabrication des matériaux a été volé. Si ce document parvenait à l’étranger les conséquences seraient catastrophiques : 10 ans de recherche perdue. Cette fois l’Empereur décide d’opérer en ordre dispersé afin d’agir très vite et par SURPRISE car l’INITIATIVE c’est la moitié de la victoire …. Au cours de cette enquête, les Karatékas vont collaborer avec les services de la sécurité industrielle et trouver sur leur chemin une mystérieuse diva qui chante divinement bien Mozart, alors qu’un barrage sur la Dordogne risque gros. Pourquoi ?

    Notes : Troisième épisode de la série "Karatékas & Co", tournée avec des moyens vidéos en noir et blanc.


    Denis D. D. novembre 2017


    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire