Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Délires porno 
    Didier Philippe-Gérard - 1977
    Achetez "Délires porno" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter

    Commentaire
    Partager sur Facebook :
    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo



    Distribution :


     Guy Royer dans Délires porno
     
     
    Guy Royer 


     Erika Cool dans Délires porno
     
     
    Erika Cool 


     Thierry de Brem dans Délires porno
     
     
    Thierry de Brem 


     Karine Gambier dans Délires porno
     
     
    Karine Gambier 


     Dominique Aveline dans Délires porno
     
     
    Dominique Aveline 


     Jacques Insermini dans Délires porno
     
     
    Jacques Insermini 


     Hubert Géral dans Délires porno
     
     
    Hubert Géral 


     Daniel Bellus dans Délires porno
     
     
    Daniel Bellus 


     Natalie Perrey dans Délires porno
     
     
    Natalie Perrey 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Brendan Reed Brendan Reed

    Carole Gire Carole Gire

    Dawn Cumming Dawn Cumming

    Dawn Cumming Dawn Cumming

    Dawn Cumming Dawn Cumming

    Dawn Cumming Dawn Cumming

    Dawn Cumming Dawn Cumming

    Dawn Cumming Dawn Cumming

    Dawn Cumming Dawn Cumming

    Dawn Cumming Dawn Cumming

    Dawn Cumming Dawn Cumming

    Dawn Cumming et Daniel Bellus Dawn Cumming et Daniel Bellus

    Dawn Cumming et Jean Desforets Dawn Cumming et Jean Desforets

    Dawn Cumming et Madou Sall Dawn Cumming et Madou Sall

    Dominique Aveline tourmenteur Dominique Aveline tourmenteur

    Emmanuelle Riviere Emmanuelle Riviere

    Erika Cool Erika Cool

    Erika Cool Erika Cool

    Erika Cool et Guy Royer Erika Cool et Guy Royer

    Erika Cool tient la chandelle Erika Cool tient la chandelle

    Guy Royer et Dawn Cumming Guy Royer et Dawn Cumming

    Jacques Insermini et X2 Jacques Insermini et X2

    Jean Desforets Jean Desforets

    Karine Gambier tourmentee Karine Gambier tourmentee

    Les deux timides Les deux timides

    Madou Sall et Karin Gambier delivree Madou Sall et Karin Gambier delivree

    Madou Sall Madou Sall

    Natalie Perrey et Guy Royer Natalie Perrey et Guy Royer

    X3 le serveur X3 le serveur

    X4 un spectateur attentif X4 un spectateur attentif


    Document sans nom
    Dawn Cumming Catherine Guy Royer Marc Erika Cool Sylvie Jacques Insermini Henri Thierry de Brem le timide Jean Desforets Julien Madou Sall Shaft Karine Gambier la captive Dominique Aveline le méchant / un carrossier Hubert Géral le taxi Carole Gire Lucie Daniel Bellus l'homme aux photos Emmanuelle Rivière la voisine Brendan Reed un carrossier Natalie Perrey la serveuse de la brasserie  
    Document sans nom
    Réalisation : Michel Barny (=Didier Philippe-Gérard)
    Scénario : Michel Barny (=Didier Philippe-Gérard)
    Image : Roger Fellous
    Assistant opérateur : Jean-Jacques Bouhon
    Montage : Gérard Kikoïne
    Assistante montage : Marie-Anne Malet
    Musique : Dourret et Parras (=Jean-Pierre Pourret et Dany Darras)
    Assistant réalisateur : Christophe Smith
    Script : Natalie Perrey
    Maquillage : Geneviève Monteilh
    Photographe de plateau : Alain Vénisse
    Régie générale : Philippe Desmoulins
    Chef électricien : Luigi Bisioli
    Chef machiniste : Alain Manzon
    Accessoiriste : Loic Chalmin (= Jacques Morlain)
    Directeur de production : Henry Dutrannoy
    Production : Francis Leroy - Cinéma Plus
    Tournage : 1976
    Visa n°46300
    Distribution : Alpha France
    Date de sortie : 12 janvier 1977

    Titres :
    -Délires porno
    -Délires ! (Alpha video)
    -Les Fantasmes de Catherine (version soft, TV)

    Catherine est une jeune dactylo timide, la fille qu’on ne remarque pas, les yeux cachés par d’énormes lunettes, le sourire barré par un appareil dentaire.. Tandis que sa collègue Sylvie use de ses charmes pour s’attirer les bonnes grâces de son patron, elle remplit ses fonction avec application et sérieux. Elle s’échappe de son quotidien morne en couchant sur le papier les fantasmes que lui inspire son imagination fertile. Dans cette vie rêvée, elle devient une blonde somptueuse, la fille à qui on ne résiste pas...

    COMMENTAIRES :
    « Si l’on excepte que le gros du film est constitué de scènes fonctionnelles variant très peu de l’une à l’autre, l’ennui est alors compensé par une mise en scène enfin un peu moins rudimentaire que la moyenne dans la marre aux pornos de série : appréhension dialectique de l’espace, reconstruction du réel par le montage, choix du cadre… Quand, de plus, l’interpénétration des niveaux de conscience, le jeu sur l’imaginaire érotique et son support écrit ne sont point récupérés par la bêtise réactionnaire coutumière, cela donne un divertissement largement moins nocif que bien des comédies familiales. » - Jean-Louis Cros, La Saison cinématographique 1977

    « L‘appartenance au genre pornographique ne prive donc pas ce film d’un certain réalisme. Bien au contraire (…) les scènes lascives sont ici explicitement présentées comme relevant exclusivement de la fantasmagorie, alors qu’à l’inverse, la réalité est toujours montrée de façon morne, sans promesse d’aucune sorte, sans échappatoire possible vers un avenir moins morose. La fin du film montre même le basculement de l’héroïne dans la démence, parachevant là une vision pessimiste de l’existence. (…) » - Maxime Deluxe, Dictionnaire des films français pornographiques et érotiques 16 et 35 mm, Serious Publishing, 2011.

    Le film à été tourné en version soft en en version hard.

    Stéphane Bruyère, mars 2018

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire