Base de Données

de films français avec images
  • Accueil
  • Films
  • Acteurs
  • Réalisateurs
  • Nouveautés
  • Contact
  • Equipe
  • Le chant de l'exilé 
    André Hugon - 1943
    Partager cette page sur Facebook :
    Achetez "Le chant de l'exilé" sur Amazon
    ou sur En cas de non disponibilité me contacter


    Aucune vidéo à voir ou à télécharger sur ce site dont l'unique objet est de rendre hommage aux comédiens français, le lien Amazon permettant de se procurer légalement les oeuvres que je présente ici uniquement en photo


    Distribution :


     Tino Rossi dans Le chant de l'exilé
     
     
    Tino Rossi 


     Aimé Clariond dans Le chant de l'exilé
     
     
    Aimé Clariond 


     Ginette Leclerc dans Le chant de l'exilé
     
     
    Ginette Leclerc 


     Gaby André dans Le chant de l'exilé
     
     
    Gaby André 


     Georges Colin dans Le chant de l'exilé
     
     
    Georges Colin 


     Maurice Baquet dans Le chant de l'exilé
     
     
    Maurice Baquet 


     Lucien Gallas dans Le chant de l'exilé
     
     
    Lucien Gallas 


     Jean Toulout dans Le chant de l'exilé
     
     
    Jean Toulout 


     Alexandre Mihalesco dans Le chant de l'exilé
     
     
    Alexandre Mihalesco 


     Romuald Joubé dans Le chant de l'exilé
     
     
    Romuald Joubé 


     René Blancard dans Le chant de l'exilé
     
     
    René Blancard 


     Jean-Jacques Delbo dans Le chant de l'exilé
     
     
    Jean-Jacques Delbo 


     Albert Gercourt dans Le chant de l'exilé
     
     
    Albert Gercourt 


     Georges Paulais dans Le chant de l'exilé
     
     
    Georges Paulais 


     Luis Mariano dans Le chant de l'exilé
     
     
    Luis Mariano 

    Si les fiches que je réalise pour BDFF pèchent parfois par leur non-exhaustivité côté distribution, c'est que je n’ai pu réunir le nom de tous les acteurs, faute de preuves. En effet, la passion du cinéma qui m’anime ne m’assure pas toujours les moyens d’investigations suffisants, aussi certaines fiches pourront-elles sembler bien incomplètes aux cinéphiles qui les consulteront. Elles ont cependant le mérite de se baser sur des éléments dûment vérifiés.
    Images du film :
    Toutes les images sont cliquables pour les obtenir en plus grand.

    Tino  Rossi Tino Rossi

    Aime Clariond et Ginette Leclerc Aime Clariond et Ginette Leclerc

    Albert Gercourt Albert Gercourt

    Alexandre Fabry Alexandre Fabry

    Alexandre Mihalesco Alexandre Mihalesco

    Gaby Andre Gaby Andre

    Georges Colin et Aime Clariond Georges Colin et Aime Clariond

    Ginette Leclerc et Maurice Baquet Ginette Leclerc et Maurice Baquet

    Ginette Leclerc Ginette Leclerc

    Jean Gallas Jean Gallas

    Jean Toulout Jean Toulout

    Lilia Vetti Lilia Vetti

    Luis Mariano assis sur la table Luis Mariano assis sur la table

    Romuald Joube et Gaby Andre Romuald Joube et Gaby Andre

    Tino Rossi et Maurice Baquet Tino Rossi et Maurice Baquet

    Tino Rossi et Rene Blancard Tino Rossi et Rene Blancard

    Tino Rossi Tino Rossi

    Happy End Happy End


    Document sans nom
    Tino Rossi Ramon, marchand et chanteur à l'occasion Gaby André Maria, Cousine et fiancée de Ramon Romuald Joubé Pedro, père de Ramon Lucien Gallas Jean Iragola, pionnier saharien ami de Ramon Maurice Baquet Pain Béni, ami de Ramon au Sahara René Blancard Itchoua, le patron du bar où a lieu la bagarre Albert Gercourt Manoël, le vieux paysan ami de Pedro et Maria Aimé Clariond Riedgo, un proxénète louche Georges Colin Carmossa, un associé de Riedgo Lilia Vetti Paquita, dont Carmossa est épris Jean-Jacques Delbo Un complice de Riedgo Ginette Leclerc Dolores, serveuse dans le bar de Riedgo dont elle est la maîtresse Alexandre Mihalesco Ali, le dévoué serviteur de Dolorès Jean Toulout Le commandant du régiment des pionniers sahariens Georges Paulais Le médecin de Dolorès Alexandre Fabry Le curé du village basque de Ramon Luis Mariano Un jeune chanteur basque
    Document sans nom
    Le chant de l’exilé est une œuvre qui sert de prétexte pour permettre à Tino Rossi de nous chanter plusieurs airs de sa voix roucoulante, comme c’était la mode en cette époque de pleine guerre. Le tournage de cette intrigue a commencé en 1942 aux Buttes-Chaumont.
    En visionnant cette histoire un peu mièvre, je n’ai pu m’empêcher de faire le rapprochement avec un autre film, « Un de la Légion » avec Fernandel.
    Tout comme Fernandel, Tino Rossi se retrouve dans l’armée sans vraiment l’avoir voulu. Il y rencontre l’amitié (Lucien Gallas et Maurice Baquet), il y trouve le sens de l’honneur et du sacrifice. En revanche, si l’opus avec Fernandel a un ton plutôt drôle, celui du chant de l’exilé est davantage dramatique.



    L’histoire :


    Nous sommes au Pays Basque et cela nous donne le plaisir de reconnaître au passage Luis Mariano, alors à ses débuts, dans un groupe de villageois chanteurs .



    Ramon (Tino Rossi) est fiancé à la jolie Maria (Gaby André) et son père Pedro (Romuald Joubé) se réjouit de ce prochain mariage. Ramon aime chanter et tout le monde le demande pour entonner ses refrains. Il est l’attraction du village. Un jour, un peu ivre, il se bagarre avec des hommes à l’activité bien louche (Aimé Clariond et Georges Colin) et pense en avoir tué un. Honteux ? Il n’ose se présenter devant son père et Maria et s’embarque pour fuir en Algérie. Il rencontre un bien sympathique et drôle Gaspard que tout le monde appelle « Pas Béni » (Maurice Baquet). Jean (Lucien Gallas) lui aussi son ami va lui faire comprendre comment il peut se racheter : LE DEVOIR ! Il engage les deux copains dans son régiment de Pionniers Sahariens. Ramon va y découvrir de vraies valeurs, le sens de l’amitié ; il aura le chagrin de perdre « Pas Béni » malgré tous ses efforts et recevra les félicitations du Commandant pour son esprit d’entr’aide et de sacrifice. C’est aussi le commandant qui l’incitera à rentrer au pays, pour se marier et fonder un foyer.



    Un film d’une autre époque, avec de bons acteurs tels Aimé Clariond de la Comédie Française, l’amusant Maurice Baquet et Ginette Leclerc, René Blancard, Jean Toulout etc... dans le rôle d’une prostituée défendant les autres filles naïves qui avaient suivi Riedgo le proxénète.
    Tino Rossi est égal à lui-même, sa présence remplissant les salles obscures. Comme je dis plus haut, une autre époque vieille de 80 ans !



    Donatienne Roby, Février 2022

    Vous pouvez déposer un commentaire :

     pseudo
     E-mail   (Non-publié)

     Votre commentaire